Anthologie des Cls des Paradis
 
Du'' al-Iftith


(Bism-illh-ir-Rahmn-ir-Rahm)



Au Nom d'Allah, le Clment, le Misricordieux

(Allhumma inn aftatih-uth-than'a bi-hamdik-a wa Anta musaddidun li--awbi bi-mannik-a)



O mon Dieu! Je commence l'loge par Ta louange, car c'est Toi qui conduis imman-quablement et par Ta faveur, vers la Vrit,

(wa ayqantu Annaka Anta arham-ur-rhimn-a f mawdhi'-il-'afwi wa-r-rahma-ti,



et parce que j'ai acquis la conviction que Tu es le plus Clment des clments quand il s'agit de pardon et de Misricorde, (wa achad-dul-mu'qibna f mawdhi'-in-nikli wan-naqima-ti, wa a'dham-ul-mutajabbirna f mawdhi'-il-kibriy'i wa-l-'adhama-ti)



le plus ferme de ceux qui punissent, lorsqu'il s'agit de Chtiment et de Vengeance, et le plus Grand des grands, lorsqu'il s'agit de Gloire et de Majest.

(Allhumma athinta l f du''ika wa mas'alatika : f-asma' y Sam'u mid-hat, wa ajib y Rahmu da'wat, wa aqil y Ghafru 'athrat)



O mon Dieu! Tu m'as autoris T'invoquer et Te solliciter; entends donc, Toi qui coutes, mon loge! Rponds donc, Clment, mon invocation; et pardonne donc, continuel Pardonneur, mes trbuchements !

(fakam, y Ilh, min kurbatin qad farajtah, wa hummin qad kachaftah, wa 'athratin qad aqaltah, wa rahmatin qad nachartah, wa halaqata bal'in qad fakaktah.)



Car combien de peines, mon Dieu, n'as Tu pas soulages ? et combien de soucis, n'as Tu pas enlevs ? et combien de trbuchements n'as-tu pas absous ? et combien de misricordes n'as-Tu pas rpandues ? et combien de cercles de malheur n'as-tu pas dnous ?

(alhamdu lil-Lh-il-lath lam yattakhith hibatain wa l walada-n, wa lam yakun lahu charkan fi-l-mulki, wa lam yakun lahu waliyy-un min-ath-thulli, wa kabbirhu takbra-n).



Louange Dieu qui ne s'est donn ni compagne ni enfant, qui n'a pas d'associ dans la Royaut, qui n'a besoin de protecteur pour Le dfendre contre l'humiliation, et dont on doit donc proclamer hautement la Grandeur.

(alhamdu lillhi bi-jam'i mahmidihi kullih, 'al jam'i ni'amihi kullih)



Louange Dieu avec l'ensemble de toutes Ses Qualits louables et pour l'ensemble de tous Ses Bienfaits.

(alhamdu lillh-illath l mudhdda lahu f mulkihi wa l munzi'a lahu f amrihi)



Louange Dieu qui n'a pas d'opposant dans Sa Royaut, ni de rival dans Son Commandement.

(alhamdu lillh-illath l charka lahu f khalqihi, wa l chabha lahu f 'adhamatihi.)



Louange Dieu qui n'a pas d'associ dans Sa Cration, ni de semblable dans Son Immensit.

(alhamdu lillh-il-fch f-l-khalqi amruhu wa hamduhu, adh-dhhiri bi-l-karami majduhu, al-bsiti bi-l-jdi yadahu allath l tanquu khaz'inuhu wa l tazduhu kathrat-ul-'at'i ill jdan wa karaman : innahu huwa-l-'Azz-ul-Wahhb-u.)



Louange Diequi rpand Son Commandement et Son Eloge dans la Cration; qui fait apparatre Sa Gloire par Sa Gnrosit; qui tend Sa main par Sa Largesse, Celui dont les trsors ne diminuent pas, et dont les dons gnreux ne font qu'augmenter la Gnrosit et la Munificence; IL est le Puissant, le Continuel Donateur.

(Allhumma inn as'aluka qallan min kathrin, ma'a hjatin b ilayhi 'adhma-tin wa ghinka 'anhu qadm-un, wa-huwa 'ind kathr-un, wa-huwa 'alayka sahlun yasr-un ),



O mon Dieu! Je Te demande peu (de choses) par rapport l'immensit (de ce que Tu possdes, alors que mon besoin en est grand, Ton non besoin en est avr; et alors que pour moi c'est beaucoup, pour Toi, c'est facile et ais

(Allhumma inna 'afwaka 'an thanb, wa tajwuzaka 'an khat'at, wa afhaka 'an dhulm, wa sitraka 'al qabhi 'amal wa hilmaka 'an kathri jurm, 'indam kna min khata' wa 'amd



O mon Dieu! Le fait que Tu aies pardonn mon pch, oubli ma faute, absous mon injustice, couvert mon action dtestable, fait preuve d'indulgence envers les nombreux crimes que j'ai commis dlibrment et dont je suis pleinement coupable,

atma'an f an as'aluka m l astawjibahu minka al-lath razaqtan min rahmatika, wa araytan min qudratika wa 'arraftan min ijbatika



(tout cela) m'a encourag Te demander ce que je ne mrite pas, de Toi qui m'as accord les moyens d'existence par Ta Misricorde, qui m'as fait entrevoir (une partie de) Ta Puissance et connatre (une partie de) Ta rponse.

(fa-irtu ad'ka minan, wa as'aluka musta'nisan, l kh'ifan wa l wajilan, mudillan 'alayka fm qaadtu fhi ilayka),



Aussi me suis-je permis T'appeler en toute confiance, et Te solliciter avec gaiet, sans peur ni crainte, exigeant de Toi avec familiarit ce pour quoi j'tais venu vers Toi.

(fa-in abta'a 'ann 'atabtu bi-jahl 'alayka, wa la'alla-l-lath abta'a 'ann huwa khayran l, li-'ilmika bi-'qibat-il-umr-i)



Si cela (ce que je voulais de Toi) tardait me parvenir, je Te blmerais par mon ignorance; car peut tre ce retard vaut il mieux pour moi, pour la simple raison que Tu connais pralablement le rsultat des choses ...

(fa-lam ara mawlan karman abara `al `abdin la'min minka `alayya)



Ainsi, je n'ai jamais vu un Matre plus gnreux et plus patient que Toi envers un serviteur aussi mesquin que moi.

(y Rabbi ! Innaka tad`n fa-'uwall `anka, wa tatahabbabu ilayya fa-atabagh-ghadhu ilayk(a)



O mon Dieu! Alors que Tu m'appelles, je Te tourne le dos, et alors que Tu Te montres aimable envers moi, je Te boude;

(wa tatawaddadu ilayya fal aqbalu minka, ka-anna liya-t-tattawula `alayka)



et alors que Tu me tmoignes de l'affection, je la refuse de Ta part, comme si Tu m'tais redevable de quelque chose;

(fa-lam yamna'aka thlika min-ar-rahmati b wa-l-ihsni ilayya wat-tafadh-dhuli 'alayya bi-jdika wa karamika )



et malgr tout, cela ne T'a pas empch d'tre Misricordieux envers moi, Bienfaisant mon gard, et de me couvrir de la faveur de Ta Lar-gesse.

(fa-rham 'abdaka-l-jhila, wajud 'alayhi bi-fadhl ihsnika innaka Jawdun Karm).

.

Sois donc Misricordieux envers Ton serviteur ignorant, et offre-lui gnreusement la faveur de Ta Bienfaisance; car Tu es le continuel Donateur, le Gnreux.

(al-hamdu lillhi Mlik-il-mulki, Mujr-l-fulki, Musakh-khir-ir-riyhi, Fliq-il-ibhi, Dayyn-id-dni, Rab-bi-l-'lamn-a)



Louange Dieu, Matre de la Royaut, Celui qui fait voguer les vaisseaux, qui asservit les vents, qui fait revenir l'aube, le Juge du Jour du Jugement, le Seigneur des Mondes.

(al-hamdu lillhi 'al hilmihi ba'da 'ilmihi, wa-l-hamdu lillhi 'al 'afwihi ba'da qudratih-i)



Louange Dieu qui a fait preuve de Clmence, bien qu'IL sache; louange Dieu qui a graci bien qu'il soit Puissant ;

(wa-l-hamdu lillhi 'al tli antihi f ghadhabihi, wa-huwa qdirun 'al m yurd-u)



Louange Dieu pour Sa Grande Patience dans Sa Colre, alors qu'Il a tout pouvoir sur tout ce qu'IL veut.

(al-hamdu lillhi Khliq-il-khalqi, Bsit-ir-rizqi, Fliq-il-abhi, th-l-jalli wa-l-ikrm-i wa-l-fadhli wa-l-in`m-i),



Louange Dieu, Crateur des univers, Pourvoyeur des moyens de subsistance, plein de Majest et de Munificence, de Grce et de Bienfaisance, (allath ba'uda fal yur, wa qaruba fa-chahid-an-najw, tabraka wa ta'l),



Celui qui est si loin qu'Il n'est pas visible, et si proche qu'Il entend les conciliabules. IL est Bni et Trs lev.

(al-hamdu lillh-illath laysa lahu munzi'un yu'diluh-u, wa l chabhun yuchkiluh-u, wa l dhahrun yu'dhiduh-u)



Louange Dieu qui n'a pas de rival gal LUI, ni de semblable de Son niveau, ni de soutien qui L'appuie;

(qahra bi-'izzatih-il-a'izz'-i, wa tawdha'a li-'adhamatih-il-'udham'-u, fa-balagha bi-qudratihi m yach'-u),



IL a vaincu par Sa Puissance les puissants, et devant Sa Grandeur, les grands se sont humilis. IL atteint par Son pouvoir tout ce qu'il veut

(al-hamdu lillh-illath yujbun hna undh-i, wa yasturu 'alayya kulla 'awratin wa an a'h-i, wa yu'adh-dhim-un-ni'mata 'alayya (ou ladayya) fal ujzh-i)

.

Louange Dieu qui me rpond, lorsque je L'appelle, (et) qui couvre tous mes dfauts alors que je LUI dsobis, (et) IL augmente pour moi Ses Bienfaits sans que je l'en rcompense.

(fa-kam min mawhaibatin han'atin qad a'tn, wa makhfatin 'adhmatin3 qad kafn, wa bahjatin mniqatin qad arn)



Combien de bons Dons ne m'a t Il pas faits, (et) combien de catastrophes terrifiantes ne m'a t Il pas vites? (Et) combien de splendeurs ne m'a-t Il pas fait voir ?

(fa-uthn 'alayhi hmidan, wa ath-kuruhu musabbihan)



Aussi fais-je Son loge en chantant Sa louange, et L'invoqu-je en LE glorifiant.

(al-hamdu lillh-illath l yuhtaku hijbuhu, wa l yughlaqu bbuhu, wa l yuraddu s'iluhu, wa l yukhayyabu4 miluhu)



Louange Dieu dont le Voile est inviolable, dont la Porte ne se ferme pas, qui ne repousse pas celui qui Le sollicite, ni ne doit jamais celui qui a plac son espoir en LUI.

(al-hamdu lillh-illath yu'ammin-ul-kh'ifn-a),



Louange Dieu qui rassure ceux qui ont peur,

(wa yunajj--lihn(a)5, wa yarfa'-ul-mustadh'afna, wa yadha'-ul-mustakbirna, wa yuhliku mulkan wa yastakhlifu kharn-a)



qui sauve les vridiques, qui relve les opprims, qui rabaisse les orgueilleux, qui fait prir les rois et les remplace par d'autres.

(al-hamdu lillhi qaim-il-jabbrn-a, mubr-idh-dhlimn-a)6,



Louange Dieu qui foudroie les tyrans, qui anantit les oppresseurs

(mudrik-il-hribn-a,nakl-idh-hlimn-a),



qui atteint les fuyards, qui inflige un chtiment exemplaire aux injustes ;

(arkh-al-mustarikhn-a, mawdhi'i hjt-it-tlibn-a, mu'tamad-il-mu'minn-a)



Secours de ceux qui appellent l'aide, Objet des besoins des solliciteurs, Celui sur qui comptent les serviteurs pieux.

(al-hamdu lillh-illath min khachyatihi tar'ad-us-sam' wa sukknuh wa tarjuf-ul-ardhu wa 'ummruh, wa tamj-ul-bihru wa man yasbahu f ghamartih)



Louange Dieu dont la crainte fait tonner tant les cieux que leurs habitants, frmir tant la terre que ses rsidents, et voguer les mers et toute crature nageant dans leurs profondeurs

(al-hamdu lillh-illath hadn li-hth wa m kunn li-nahtad lawl an hadn-llh-u)



Louange Dieu qui nous a bien dirigs vers tout cela alors que nous n'y serions pas conduits sans LUI.

(al-hamdu lillh-illath yakhluqu wa lam yukhlaq-u, wa yarzuqu wa l yurzaq-u, wa yut`imu wa l yut'am-u)



Louange Dieu Qui cre et qui n'est pas cr; Qui dispense les moyens d'existence sans que nul ne les LUI fournisse, Qui nourrit et n'a point besoin de nourriture,

(wa yumt-ul-ahy'a wa yuhy-il-mawt wa-huwa Hay-yun l yamt-u, bi-yadihi-l-khayru wa-huwa 'al kulli chay'in qadr-un)



Qui fait mourir les vivants et ressuscite les morts, alors qu'IL est LE Vivant et qu'Il ne meurt Jamais. IL tient entre Ses mains le Bien, et IL est Puissant sur toute chose.

(Allhumma alli 'al Muhammadin, 'abdika wa raslika wa amnika wa afy-yika)



O mon Dieu! Prie sur Muhammad, Ton serviteur et Ton prophte, Ton confident, Ton lu,

(wa habbika wa khratika min khalqika wa hfidhi sirrika wa muballighi risltik-a)



Ton bien aim et la meilleure de Tes cratures, le gardien de Ton Secret, celui qui communique Tes Messages.

(afdhala wa ahsana wa ajmala wa akmala wa azk wa anm wa atyaba wa at-hara wa asn wa ak-thara7 m allayt wa brakta wa tarah-hamta wa tahan-nanta wa sallamta 'al ahadin min 'ibdika wa anbiy'ika wa rusulika wa afwatika wa ahl-il-karmati 'alayka min khalqika),



Il est le prfr, le meilleur, le plus beau, le plus vertueux, le plus dvelopp, le plus magnanime, le plus pur, le plus sublime et le plus avantag (par Tes prires) de tous ceux - parmi Tes serviteurs, Tes prophtes, Tes messagers, Ton lite et toutes Tes cratures que Tu as honors, sur qui Tu as pri, que Tu as Bnis, que Tu as couverts de Ta Misricorde, sur qui Tu t'es attendri, et que Tu as salus.

(Allhomma wa alli 'al 'abdika, 'Aliy-yun Amr-il-Mu'minn, wa Waiy-yi Rasli Rab-bil-'lamn, 'abdika wa waliy-yika, wa akh raslika, wa Hujjatika 'al khalqika wa ?yatik-al-Kubr wa-n-Naba'-il-'Adhm-i)



Mon Dieu! Prie galement sur Ton serviteur Ali : le Commandeur des croyants, l'hritier prsomptif du Messager du Seigneur des mondes, le frre de Ton Messager, Ton argument auprs de Ta crature et la Grande Nouvelle.

(wa alli 'al--iddqat-it-Thirati, Ftimat-iz-Zahr'i, Sayyidati nis'-il-'lamna)



Prie aussi sur la vridique et pure, Fatimah Zahr', Matresse des femmes des mondes.

(wa alli 'al Sibtay-ir-Rahmati wa Immay-il-Hud, al-Hasani wa-l-Husayni, Say-yiday Chabbi Ahl-il-Jannati),



Prie aussi sur les deux petits fils de la "Misricorde" , les deux Imams du Droit Chemin : al-Hassan et al Hussain, les deux Matres de jeunesse du Paradis.

(wa alli 'al A'immat-il-Muslimn-a : 'Aliy-yin-ibn-al-Husayni, wa Muhammad(in) al-Bqir, wa Ja'far(in) as-Sdiq, wa Ms-al-Kdhim, wa 'Aliy(in) ar-Ridh, wa Muhammad(in) al-Jawd,



Prie galement beaucoup et toujours sur les Imams des Musulmans : Ali Ibn al Hussain, Mohammad al Bqer, Ja`far al Sdiq, Mouss al-Kdhim, Ali al Redh, Muhammad al Jawd,

wa 'Aliy(in) al-Hd, wa-l-Hasan-il-'Askar, wa-l-Khalaf-il-Hdi-y al-Mahdi-y : Hujjajika 'al 'ibdika, wa Uman'ika f bildika, altan kathratan d'imatan)



et Ali al Hdi, al Hassan al 'Askari ainsi que le Successeur "guidant" et "bien-guid". Ce sont Tes preuves auprs de Tes serviteurs et Tes confidents dan Ta patrie (la Terre).

(Allhumma wa alli 'al Waliyyi Amrika al-Q'im-il-Mu'ammal wa-l-'Adl-il-Muntadhar-i wa huffahu bi-mal'ikatik-al-muqarrabn, wa ayyid-hu bi-rh-il-qudsi y Rab-bal-'lamn)



O Mon Dieu! Prie galement sur le Tuteur de Ton Commandement, le Redresseur espr et la Justice attendue. Entoure le de Tes anges les plus proches de Ta Gloire, et soutiens le par l'Esprit Saint, Seigneur des mondes !

(Allhumma-j'alhu-d-d' il kitbika wa-l-q'ima bi-dnika)



O mon Dieu! Fais de lui celui qui appelle Ton Livre et qui redresse Ta Religion;

(istakhlifhu f-l-ardhi kam-stakhlaft-allathna min qablihi, wa makkin lahu dnahu-llath irtadhaytahu lahu)



fais de lui Ton Lieutenant sur la Terre, comme Tu le fis pour ceux qui vcurent auparavant. ?tablis fermement la Religion que Tu as agre pour lui!

(abdilhu min b'ada khawfihi amnan ya'buduka wa l yuchriku bi-ka chay'an)



Change son inquitude en scurit; il T'adorera et ne T'associera rien.

(Allhumma a'izzahu wa-a'ziz bihi, wa-nurhu wa-ntair bihi, wa-nurhu naran 'azzan, wa-f-tah lahu fat-han mubnan)



O mon Dieu! Rends le puissant et donne la Puissance par lui ( ceux qui vont avec lui); rends le victorieux et donne la Victoire par lui. Accorde-lui une victoire dcisive et une conqute vidente.

(allhumma adh-hir bihi dnaka wa sunnati nabiyyika, hatt l yastakhf bi-chay'in min-al-haqqi makhfata ahadin min-al-khalq(i)



O mon Dieu! Rends par lui videntes Ta Religion et la Sunna (la Tradition) de Ton prophte afin qu'il ne cache rien de la vrit par crainte de l'une de Tes cratures.

(Allhumma inn narghabu ilayka f dawlatin karmatin tu'izzu bih-l-Islama wa ahlahu wa tuthillu bih-n-nifqa wa ahlahu)



O mon Dieu! Nous dsirons de Ta part, un Etat honorable par lequel Tu rends puissants l'Islam et ses adeptes, humilis l'hypocrisie et ses adeptes,

(wa taj`alan fh min-ad-du`ti il t`atika wa-l-qdati il sablika, wa tarzuqna bih karamat-aduniy wa-l-khirat(i)



et dans lequel Tu nous places parmi ceux qui appellent Ton obissance, qui conduisent vers Ta Voie; et grce auquel Tu nous accordes l'Honneur de ce bas monde et de l'Au del.

(Allhumma m 'arraftana min-al-haqqi fa-hammilnhu, wa m qaurn 'anhu faballighnhu)



O mon Dieu! Ce que Tu nous as fait savoir de la Vrit, fais nous l'appliquer, et ce qui nous en a chapp, veuillez nous l'indiquer.

(Allhumma almum bihi cha'than wa-ch'ab bihi ad'an)



O mon Dieu! Rassemble-nous par lui (l'Imam Cach) et mets par lui un terme notre disper-sion, colmate par lui notre brche;

(wa-rtuq bihi fatqan, wa kath-thir bihi qillatan)



rtablis par lui notre intgrit, accrois par lui notre petit nombre;

(wa a'izza bihi thillatan, wa-ghni bihi ''ilan)



transforme par lui notre humiliation en puissance; et assure par lui nos moyens de subsistance;

(wa-q-dhi bihi 'an maghramin, wa-jbur bihi faqran)



acquitte par lui notre obligation; mets fin par lui notre pauvret;

(wa sudda bihi khillatan, wa yassir bihi 'usran)



subviens par lui ce qui nous manque, simplifie par lui nos difficults,

(wa bayyidh bihi wujhan, wa fukka bihi asran)



purifie par lui nos faces; affranchis nous par lui de notre captivit;

(wa anjih bihi talabatin wa anjiz bihi maw'dan)



fais aboutir par lui notre demande; fais nous tenir, par lui, nos promesses;

(wa-astajib bihi da'watan wa a'tin bihi s'ulan; wa ballighn bihi min-ad-duny wa-l-khirati mlan



rponds, par lui, notre appel; et accde, par lui, notre demande; et fais raliser, par lui, nous nos espoirs dans ce monde et dans l'Au-del; wa a'tin bihi fawqa raghbatin, y Khayr-al-mas'lna wa Awsa'-al-mu'tn(a)



et donne nous, par lui, plus que nous ne pourrions dsirer! O Toi, le Meilleur des responsables, le plus Gnreux des donateurs! (achfi bihi udran, wa-th-hib bihi ghaydha qulbina)



Et guris, par lui, nos poitrines; loigne, par lui la haine qui ronge nos curs;

(wa-hdin bihi lim-khtalafa fhi min-al-haqqi bi-ithnika, Innaka tahd man tach'u il irtin mustaqm(in)



et guide nous, par lui, si Tu le permets, vers la Vrit lorsque le bon droit est controvers, car Tu conduis qui Tu veux, vers le droit chemin (wan-urn bihi 'al 'aduwwika wa 'aduwwin, Ilh-il-Haqqi, mn)



Et fais nous triompher, par lui, de Ton ennemi et notre ennemi, Dieu de Vrit! Amen!

(Allhumma inn nachk ilayka faqda nabiyyin - alawtika `Alayhi wa lihi- wa ghaybati Immina)



O mon Dieu! Nous nous plaignons auprs de Toi, de la perte de notre Prophte, de l'occultation de notre Imam,

(wa kathrata 'aduwwin wa qillata 'addadin),



du grand nombre dde nos ennemis, et de la petitesse de notre nombre,

(wa chiddat-il-fitani bin, wa tadhhur-az-zamni 'alayn),



de la difficult de nos preuves, de l'hostilit de notre poque notre gard.

(fa-alli 'al Muhammadin wa ?le Muhammadin, wa a'inna 'al thlika kullihi bi-fat-hin minka tu'ajjiluhu)



Prie donc sur Muhammad et sur la famille de Muhammad, et aide nous contre tout ceci par une conqute que Tu nous accorderas rapidement (wa bi-dhurrin tuk-chifuhu, wa narin tu'izzuhu, wa sultni haqqin tudh-hiruhu)



et par la dissipation du mal dont nous souffrons, et par une victoire que Tu rendras clatante, et par un gouvernant juste que Tu feras apparatre, (wa rahmatin Minka tujallilunh, wa 'fiyatin Minka tulabisunh , bi-Rahmatika y Arham-ar-rhimn-a)

.

et par une Misricorde de Ta part, dont Tu nous couvriras, et par une bonne sant dont Tu nous habilleras. Par Toi,O le plus Misricordieux des misricordieux !