FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
L'Imam Al-Hadi confirme que les Imams Immaculés sont les Gens de la Vérité Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1424. " La Vérité est avec vous, en vous, par vous et de votre côté ; vous êtes les Gens de la Vérité et elle vous appartient ". Extrait de la Ziya-rat Al-Jama'a par laquelle l'Imam Al-Hadi (s) fait l'éloge des Imams Immaculés (pse) cité dans Al-Tahdhib, 6/98/177.

6

L'Imam Al-Hadi condamne les personnes qui professent le fatalisme, l'indéterminisme 68, et celles qui accusent Çááå-Dieu de les contraindre à commettre des actes de désobéissance Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1425. " Les personnes qui professent le fatalisme suivent des données inexactes et celles qui professent l'indéterminisme sont dans l'erreur car le Vrai se trouve dans le juste milieu ". Extrait d'une réponse donnée à ses Partisans, citée dans Touhaf Al-Uqoul, page 339-340.

1426. " Les personnes qui professent le Fatalisme suivent des données inexactes dans le fait qu'elles revendiquent que Çááå-Dieu Très-Majestueux et Tout-Puissant obligent les Serviteurs à commettre des actes de désobéissance envers Lui puis qu'IL les châtiera après les avoir accomplis. La personne qui professe une telle doctrine présente le Jugement de Çááå-Dieu comme injuste et ose Le désavouer au point de renoncer à Ses Paroles : ( Ton Seigneur ne lèsera personne ) (Coran 18/49) ; ( " Voilà pour les actions que vous avez accomplies ". Çááå-Dieu n'est pas injuste envers Ses Serviteurs ) (Coran 22/10) ; ( Çááå-Dieu ne lèse pas les Hommes, mais les Hommes se font tort à eux-mêmes ) (Coran 10/44) ; et d'autres Versets ". Idem, Touhaf Al-Uqoul, page 340.

1427. " Les personnes qui proclament avoir été obligées de commettre des actes de désobéissance [envers Çááå-Dieu], accusent Çááå-Dieu de les avoir forcées à être coupables et infirment Son Châtiment qu'elles considèrent comme injuste. Celui qui accuse Çááå-Dieu d'Injustice, dé-ment Son Livre, et celui qui dément le Livre de Çááå-Dieu est considéré comme étant un Incrédule par l'ensemble de la Communauté ". Extrait d'une réponse donnée à ses Partisans, citée dans Touhaf Al-Uqoul, page 340.

1428. " Ceux qui proclament que Çááå-Dieu contraint les Serviteurs à se rendre coupables [d'actes de désobéissance envers Lui], croient inévi-tablement qu'IL préservera les coupables de Son Châtiment ; ceux qui proclament que Çááå-Dieu préservera de Son Châtiment les coupables d'actes de désobéissance envers Lui, démentent le Châtiment de Çááå-Dieu mentionné dans de nombreux Versets du Coran comme dans les suivants : ( Mais si ! Ceux qui ont acquis [l'habitude d']un mal et que leur erreur a perdu irrémédiablement, ceux-là sont gens du Feu ; ils y de-meureront immortellement ) (Coran 2/81) ; ( Ceux qui dévorent injustement les biens des orphelins avalent du feu dans leurs entrailles : Ils tomberont bientôt dans le Brasier ) (Coran 4/10) ; ( Nous jetterons bientôt dans le Feu ceux qui ne croient pas à Nos Signes. Chaque fois que leur peau sera con-sumée, Nous leur en donnerons une autre afin qu'ils goûtent le Châtiment. Çááå-Dieu est, en vérité, puissant et juste ) (Coran 4/56). Extrait d'une réponse donnée à ses Partisans, citée dans Touhaf Al-Uqoul, pages 340-341.

1429. " Ceux qui démentent le Châtiment de Çááå-Dieu sont des Incrédules car ils démentent un Verset du Livre de Çááå-Dieu ; ils sont également comptés parmi ceux dont Çááå-Dieu dit : ( Auriez-vous donc foi en une partie du Livre tout en mécroyant en une [autre] partie ? La Sanction de ceux qui font cela parmi vous n'est autre alors qu'opprobre en la vie de ce monde, et au Jour de la Résurrection, ils seront renvoyés au plus sévère Tourment : Çááå-Dieu n'est pas inattentif à ce que vous faites ) (Coran 2/85) ; nous croyons que Çááå-Dieu récompensera les Serviteurs pour leurs Bonnes Actions et châtiera les coupables pour leur commission de péchés dans les limites de la capacité qu'IL a donnée à chacun. IL ordonna d'accomplir certains actes et mit en garde contre l'accomplissement d'autres. Dans Son Livre, Çááå-Dieu déclare : ( Celui qui se présentera avec une Bonne Action recevra en Récompense dix fois autant. Celui qui se présentera avec une Mauvaise Action ne sera rétribué que par quelque chose d'équivalent. Personne ne sera lésé ) (Coran 6/160) ; (Le Jour où chaque Homme trouvera présent devant lui ce qu'il aura fait de bien et ce qu'il aura fait de mal, il souhaitera qu'un long intervalle le sépare de ce Jour. Çááå-Dieu vous met en garde contre Lui-Même ) (Coran 3/30) ; ( Tout Homme, ce Jour-là, sera rétribué pour ce qu'il aura accompli. Nulle Injustice ne subsistera ce Jour-là ) (Coran 40/17). Extrait d'une réponse donnée à ses Partisans, citée dans Touhaf Al-Uqoul, page 341.

1430. " Notre conviction [à nous les Imams issus des Ahlul Beyt (pse)] est que Çááå-Dieu Très-Majestueux et Tout-Puissant a créé les Créatures par Son seul Pouvoir, puis IL leur octroya la capacité de L'adorer. Dès lors, IL leur ordonna d'accomplir certaines choses et les mit en garde contre l'accomplissement de certaines autres. IL accepta de Ses Créatures qu'elles suivent Ses Commandements qu'IL décréta pour elles et IL en fut satisfait. IL les mit en garde contre l'accomplissement d'actes de désobéissance envers Lui, blâmant les Désobéissants et affirmant qu'IL les châtierait.

Tout droit de décision appartient à Çááå-Dieu en exclusivité. Lui seul peut décider de ce qu'IL veut, ordonner que soient suivis Ses Commandements décrétés, mettre en garde contre tout acte [contraire à Ses Commandements], châtier pour l'avoir commis en raison de la capacité dont IL dota Ses Servi-teurs consistant à suivre Ses Commandements et à s'interdire de commettre des actes de désobéissance envers Lui. IL est manifeste-ment Juste, Loyal et Sage. IL possède l'Argument irréfutable et la Mi-se en garde. IL dispose pleinement du Droit de choix par lequel IL sé-lectionne parmi Ses Serviteurs celui qui transmettra Son Message et fera prévaloir Son Argument sur les Gens. Ainsi IL choisit Moham-med (pslf) et le désigna pour transmettre Son Message aux Gens, mais les désobéissants dirent en toute jalousie et arrogance : ( Si seulement on avait fait descendre ce Coran sur un personnage important de l'une de ces deux Cités ! ) (Coran 43/31) ; ils pensaient à Umayya Ben Abi Al-Salt et Abu Mas'oud Al-Thaqafi. 69 Çááå-Dieu révoqua leur choix et pensées personnelles, et déclara : ( Sont-ils les dispensateurs de la Miséricorde de ton Seigneur ? C'est Nous qui avons réparti entre eux leur nourriture dans la vie de ce monde. C'est Nous qui élevons de quelques degrés certains d'entre eux au-dessus des autres afin que les premiers réduisent les autres en servitude. La Miséricorde de ton Seigneur est meilleure que ce qu'ils amassent ) (Coran 43/32). Voilà, Çááå-Dieu choisit seulement ce qu'IL veut et met en garde seulement contre ce qu'IL a en horreur. Il récompen-sera sûrement ceux qui Lui obéissent et châtiera sûrement ceux qui Lui désobéissent. S'IL avait donné aux Gens l'absolue Liberté de choisir, dans ce cas IL aurait accepté le choix des Qouraïches qui avaient choisi Umayya Ben Al-Salt et Abu Mas'oud Al-Thaqafi, pré-férant ces deux hommes à Mohammed (pslf) ". Idem, Touhaf Al-Uqoul, pa-ges 343-344.

1431. " De surcroît, Çááå-Dieu soumit [le choix] des Croyants à Sa Pa-role : ( Lorsque Çááå-Dieu et Son Prophète ont pris une décision, il ne convient ni à un Croyant ni à une croyante de maintenir son choix sur cette affaire ) (Coran 33/36). IL ne leur a pas permis de choisir pour eux-mêmes selon leurs idées personnelles et passions. IL accepta d'eux seulement qu'ils suivent Ses Commandements et qu'ils s'abstiennent de commettre des actes de désobéissance envers Lui. Ces Comman-dements et Mise en garde leur sont transmis par le biais de celui que Çááå-Dieu a choisi pour transmettre Son Message.

Pour cette raison, ce-lui qui obéit au Transmetteur choisi [par Çááå-Dieu] est guidé droitement, celui qui lui désobéit, s'égare et se met en contradiction avec l'Argument de Çááå-Dieu signifié dans sa capacité [octroyée par Çááå-Dieu] de suivre Ses Commandements et de s'abstenir de tout acte de déso-béissance envers Lui. En conséquence, le désobéissant sera privé de la Récompense de Çááå-Dieu et subira sûrement Son Châtiment ". Idem, Touhaf Al-Uqoul, page 344.

7

L'Imam Al-Naqi (s) rappelle que le Messager et Ali sont les Deux " Pères " spirituels de la Communauté Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur le Prophète et sa Famille

1432. " Une personne qui fait preuve d'antipathie envers ses deux " Pères " spirituels, Mohammed et Ali, ne sera pas davantage aimante envers ses deux parents biologiques et ne gagnera certainement pas la Satisfaction de Çááå-Dieu Tout-Puissant ". Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - Volume Imamat - aux éditions de La Fondation de l'Imam Al-Hossein (s), Beyrouth, Liban.

8

L'Imam Al-Naqi (s) donne une leçon de morale islamique au Calife Mutawakkil et à ses Courtisans Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1433. Sommé de suivre les hommes de la sécurité du Régime : " Lorsque l'Imam (s) entra, Mutawakkil [calife abbasside] était en train de boire, assis à la place d'honneur. Il ordonna de faire asseoir l'Imam à ses côtés. L'Imam s'assit et Mutawakkil lui proposa la coupe de vin qu'il tenait à la main : " Je jure par Çááå-Dieu, dit l'Imam en refusant la coupe, que le vin n'a jamais pénétré dans mes veines ni dans ma chair. Exempte-moi d'en boire ". - Mutawakkil acquiesça et dit : " Récite-nous alors des vers et honore notre assemblée en déclamant des poèmes élevés ". - L'Imam (s) répondit : " Je ne suis pas homme de poésie et j'ai en mémoire bien peu de poèmes des anciens ". - Mutawakkil reprit : " Il faut absolument que tu récites des vers ! ". - Alors, l'Imam (s) se mit à improviser des vers qu'il récita devant l'assemblée : " Ils se firent une demeure des hautes cimes ; des hommes armés leur assuraient une protection de toutes les heures, mais aucun d'eux ne put empêcher la mort de les enlever ni échapper aux malheurs du temps. - Finalement, du flanc de ces cimes préten-dument inaccessibles, du cœur de ces remparts réputés solides, ils fu-rent jetés dans les profondeurs des tombeaux, ils y furent ensevelis avec tout leur malheur ! - Se fit entendre alors la voix d'un crieur : " Où sont à présent vos parures élégantes et vos précieuses couronnes, la splendeur, la gloire et la grandeur ? - Où ont-ils disparu ces visages de jouisseurs qui derrière les tentures drapées aux multiples couleurs, par mépris ou orgueil, se dérobaient aux regards des personnes ? - La tombe ruina leur destinée ; ces visages de jouisseurs se transformèrent en terrain d'accueil des vers de terre se tortillant sur eux ! - Ils passè-rent longtemps de leur vie à boire et dévorer les biens du monde d'ici, engloutissant des morceaux choisis ; mais ceux-là même qui dévorè-rent tous les produits de la Terre furent à leur tour nourriture de la Ter-re et des animaux qui habitent la Terre ! ". - L'improvisation du poè-me de l'Imam (s) s'acheva sur un ton très grave qui se glissa au plus profond de l'âme des auditeurs et de celle de Mutawakkil. Les effets de l'alcool disparurent soudain de l'esprit des buveurs, le calife écrasa férocement au sol sa coupe et versa des larmes ". Bihar Al-Anwar, volume 2, page 149 ; voir également " Mémorial des Justes " de Mortadha Motahari.

9

L'Imam Al-Hadi rappelle le triomphe planétaire à venir de la Guidance et Gouvernance des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

1434. " ô mon Çááå-Dieu ! en considération du fait que Tu m'as permis de croire en Ton Prophète, de répondre à son Appel ; que Tu m'as gra-tifié de l'honneur de m'en remettre à son Commandement, de donner mon plein assentiment à son Enseignement ; que Tu m'as permis de le connaître ainsi que les Imams de Sa Descendance, me faisant com-prendre qu'ils sont la Condition du perfectionnement de la Foi, que la preuve d'Affection et d'Obéissance à leur égard est le préalable à l'acceptation de nos œuvres ; que Tu as décrété que l'éloge de Tes Serviteurs à leur égard serait considéré comme une Pratique divine adorative, faisant d'eux les Clés de la Supplication, les Moyens de son agrément ; donc, en considération de tout cela, que Tes Bénédictions soient sur eux tous, fasse que je sois respectueux et animé d'une dis-position bienveillante à leur égard dans ce Monde et dans celui de l'Au-delà… " ô mon Çááå-Dieu ! Fasse que se réalise Ta Promesse envers eux et dé-livre Ta Terre par le Sabre de leur Qa'ïm ; que par lui Tu fasses régner Tes Dogmes qui ont été délaissés, exécuter Tes Ordres qui ont été re-poussés et falsifiés ; par sa bienveillance, redonne vie aux Cœurs morts, rassemble les espérances dispersées, élimine de Ta Voie les ta-ches de rouille dues à la tyrannie afin que la Vérité se manifeste plei-nement par sa main et dans son aspect le plus aimé, afin, aussi, qu'à la Lumière de son Autorité, le Faux et les Faussaires soient anéantis pour que plus rien de la Vérité soit occulté par crainte de la menace de l'Homme ". Paroles de l'Imam Al-Hadi (s) dans le texte de la Ziyarat en l'Honneur de l'Imam Al-Mahdi, que Çááå-Dieu en hâte pour nous la Joie, citées dans Miçbah Al-Za'ïr, 480.

1435. " Lorsque votre Maître [l'Imam Al-Mahdi (s)] sera absent de la Demeure des Oppresseurs, vous devrez attendre la Délivrance ". Ki-fayat Al-Athar dans Bihar Al-Anwar, édition bilingue arabe-anglais, volume 51, Hadith 2, pa-ge 235 de l'arabe.

1436. " Le Maître de l'Ordre sera celui au sujet duquel les gens [dé-sinformés] diront : Il n'est pas encore né ". Ikmal Al-Dîn dans Bihar Al-Anwar, édition bilingue arabe-anglais, volume 51, Hadith 3, page 235 de l'arabe.

10

L'Imam Ali Al-Hadi Al-Naqi enseigne la Parfaite Invocation à déclamer lors d'une Visite 70 de Recueillement au Sanctuaire de l'un des Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

1437. Moussa Ben Abdallah Al-Noukhaï demanda à l'Imam Ali Al-Naqi (s) : " ô fils du Messager de Çááå-Dieu enseigne-moi une Invoca-tion excellente et parfaite que je réciterai lors de ma Ziyarat à l'un de vos Imams ! " L'Imam (s) lui répondit : " Tu dois être en état de pure-té 71, lorsque tu arrives à la porte d'entrée [de l'un des Lieux Saints], ar-rête-toi et récite l'attestation de Foi : J'atteste qu'il n'y a de Çááå-Dieu que Çááå-Dieu l'Unique et sans associé et j'atteste que Mohammed - que les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille - est Son Ser-viteur et son Messager, puis tu rentres et dès que tu aperçois la Tom-be, tu dois t'arrêter et dire trente fois : Allahu Akbar - Çááå-Dieu est Le plus Grand ! Puis, tu avances à petits pas en étant serein et calme, tu t'arrêtes et tu répètes trente fois : Allahu Akbar - Çááå-Dieu est Le plus Grand ! Ensuite, tu t'approches de la Tombe et tu répètes encore qua-rante fois : Allahu Akbar - Çááå-Dieu est Le plus Grand ! " En tout, la Grandeur de Çááå-Dieu est exaltée cent fois 72 ; puis l'Imam (s) ajouta : "Assalamou Alaykoum - que la Paix soit sur vous ! ô vous, les Mem-bres de la Demeure de la Prophétie, Lieu de dépôt du Message [divin], Lieu de visite des Anges, Lieu de descente de la Révélation (Coran 31/27), Source de la Miséricorde, Trésoriers de la Science 73, Zénith de la Mansuétude, Racines de la Générosité, Dirigeants des Nations (Coran 17/71), Maîtres des Bontés, Principes [constituants] des Bienveillants, Soutiens des Vertueux, Gouvernants des Hommes, Piliers du Monde, Portes de la Foi, Dignes de Confiance du Tout-Miséricordieux, Lignée des Prophètes, élite des Messagers, Progéniture du Préféré du Sei-gneur des Mondes, aussi, que la Miséricorde de Çááå-Dieu et Sa Béné-diction soient sur vous ! Que la Paix soit sur les Imams de la Bonne Guidance (Coran 24/37), Flambeaux des ténèbres, Signes de la Piété, Maîtres de l'Intelligence, Détenteurs du Discernement, Refuge des Créatures, Héritiers des Prophètes, Modèle Supérieur, Bonne Invoca-tion, Arguments de Çááå-Dieu face aux gens de la Vie d'Ici-bas et de ceux de l'Au-delà, aussi, que la Miséricorde de Çááå-Dieu et Sa Béné-diction soient sur vous ! Que la Paix soit sur les Réceptacles de la Connaissance de Çááå-Dieu, Demeures de la Bénédiction de Çááå-Dieu, Sources de la Sagesse de Çááå-Dieu, Gardiens du Secret de Çááå-Dieu, Porteurs du Livre de Çááå-Dieu, Légataires du Prophète de Çááå-Dieu, Descendants du Messager de Çááå-Dieu, que les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille, aussi, que la Miséricorde de Çááå-Dieu et Sa Bénédiction soient sur vous !

" Que la Paix soit sur ceux qui appellent à Çááå-Dieu ; ceux qui orientent vers la Satisfaction de Çááå-Dieu ; ceux qui demeurent constants dans l'Ordre 74 de Çááå-Dieu ; ceux qui sont parfaits dans l'Amour de Çááå-Dieu ; ceux qui sont sincères avec l'Unicité de Çááå-Dieu ; ceux qui manifestent clairement l'Ordre de Çááå-Dieu et Son interdit ; ceux qui sont Ses Serviteurs honorés qui ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses Ordres 75, aussi, que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction soient sur vous ! Que la Paix soit sur les Imams qui prê-chent [pour l'Amour de Çááå-Dieu] 76, Dirigeants qui Guident, Maîtres Souverains 77, Défenseurs, Protecteurs, Gens du Rappel (Coran 16/43), Détenteurs de l'Autorité (Coran 4/59), Lieu-tenants permanents de Çááå-Dieu (Coran 11/86), Son élite, Son Parti (Coran 58/22), Réceptacle de Sa Science, Son Argument, Sa Voie (Coran 6/153), Sa Lumière (Coran 64/8 ; Co-ran 7/157 ; Coran 57/28), Sa Preuve, aussi, que la Miséricorde de Çááå-Dieu et Sa Bénédiction soient sur vous ! J'atteste qu'il n'y a de Çááå-Dieu que Çááå-Dieu, l'Unique et sans associé, comme Çááå-Dieu a attesté pour Son être Suprême et comme Ses Anges ont attesté ainsi que les doués d'intelligence d'entre Ses Créatures (Coran 3/18) : " Il n'y a de Çááå-Dieu que Çááå-Dieu, Le Puissant, Le Sage ! " (Coran 3/18) J'atteste que Mo-hammed est Son Serviteur choisi et Son Messager agréé, qu'IL [Çááå-Dieu] l'a envoyé avec la Bonne Direction et la Religion de la Vérité pour la faire prévaloir sur toute autre religion en dépit des polythéistes (Coran 9/33 et Coran 61/9). J'atteste que vous êtes les Imams bien Dirigés (Coran 49/7), les bons Guides [de l'Humanité], les bien Guidés [par Çááå-Dieu], les Infaillibles, les Honorés, les Rapprochés, les Pieux, les Vé-ridiques (Coran 9/119), les élus, les Obéissants à Çááå-Dieu, les Investis de Son Ordre, ceux qui agissent selon Sa Volonté, ceux qui ont gagné Sa Faveur, IL [Çááå-Dieu] vous a élus par Sa Science, IL vous a agréés pour Son Mystère (Coran 72/26-27), IL vous a désignés pour Son Secret, IL vous a choisis par Sa Puissance, IL vous a honorés par Sa Gui-dance ; IL vous a privilégiés par Sa Preuve évidente ; IL vous a sélec-tionnés par Sa Lumière ; IL vous a soutenu par Son Esprit (Coran 42/52) ; IL vous a agréés pour être les Lieu-tenants sur Sa Terre (Coran 24/55), les Arguments face 78 à Ses Créatures, les Alliés de Sa Religion, les Pro-tecteurs de Son Secret, les Trésoriers de Sa Science, les Dépositaires de Sa Sagesse, les Interprètes de Sa Révélation, les Piliers de Son Unicité, les Témoins contre Ses Créatures (Coran 2/143), les étendards pour Ses Serviteurs, les Luminaires sur Sa Terre, Ceux qui orientent vers Sa Voie Droite !

" Çááå-Dieu vous a préservés de l'erreur, vous a protégés des tentations, vous a purifiés de la souillure, écarté de vous l'impureté, et vous a pu-rifiés totalement (Coran 33/33). Vous avez vénéré Sa Majesté, vous avez honoré Sa Grandeur, vous avez loué Sa Magnificence, vous avez per-pétué Son Souvenir, vous avez confirmé Son Pacte (Coran 33/7). Vous avez consolidé l'acte qui engage à l'Obéissance envers Lui, vous avez recommandé Son Adoration secrètement et ouvertement ; vous avez invité à Sa Voie par la Sagesse et la bonne Exhortation ; vous avez consacré votre être pour Sa Satisfaction ; vous avez enduré ce que vous avez subi en demeurant auprès de Lui.

Vous avez accompli la Prière, vous vous êtes acquittés de l'Aumône légale - Zakat ; vous avez recommandé le Bien et interdit le Mal ; vous avez lutté pour Çááå-Dieu de la meilleure façon jusqu'à annoncer ouvertement Son Mes-sage, jusqu'à clarifier Ses Prescriptions, appliquer Ses Peines, propa-ger les Principes de Sa Législation, jusqu'à établir Sa Loi. Ainsi, vous êtes parvenus à Sa Satisfaction (Coran 98/8), vous vous êtes soumis à Son Décret. Vous avez cru sincèrement en Ses Messagers précédents ! Celui qui s'écarte de vous est un renégat, celui qui demeure auprès de vous, vous rejoindra ; celui qui néglige votre Droit est destiné à dispa-raître79 . La Vérité est avec vous, en vous, [vient] de vous et [va] vers vous ; vous en êtes les dignes personnes et vous en êtes la Source. L'Héritage de la Prophétie est chez-vous, le retour des Créatures est vers vous et leur jugement devant vous 80 ; la Faculté de bien ju-ger 81 vous appartient ; les Signes de Dieu sont auprès de vous ; Ses Résolutions sont en vous 82, Sa Lumière et Sa Preuve évidente sont chez-vous ; son Ordre 83 est pour vous. Celui qui s'allie à vous, s'allie, en vérité à Çááå-Dieu (Coran 4/80) et celui qui éprouve de l'animosité en-vers vous, éprouve en vérité de l'animosité envers Çááå-Dieu ; celui qui vous aime, aime en réalité Çááå-Dieu et celui qui vous hait, hait en réalité Çááå-Dieu ; celui qui s'attache à vous, s'attache en réalité à Dieu !

" Vous êtes la Voie la plus rectiligne, les Témoins de la Demeure éphémère, les Intercesseurs de la Demeure éternelle ; la Miséricorde durable, le Mystère caché, le Dépôt protégé, la Porte de la Rémission 84 par laquelle sont éprouvés les hommes, celui qui vient à vous est sau-vé et celui qui se détourne de vous est condamné ! A Çááå-Dieu vous invitez, vers Lui vous orientez, en Lui vous avez Foi, à Lui vous êtes soumis, conformément à Son Ordre vous agissez, vers Sa Voie vous dirigez, par Sa Parole vous jugez ! Est bienheureux celui qui s'allie à vous ; est damné celui qui s'oppose à vous ; est perdant celui qui vous renie ; est égaré celui qui se sépare de vous ; est gagnant celui qui tient fermement à vous, est rassuré celui qui trouve refuge auprès de vous ; est préservé celui qui croit sincèrement en vous ; est bien guidé celui qui s'attache à vous ! Pour celui qui vous suit, le Paradis sera son abri ; pour celui qui s'oppose à vous, l'Enfer sera sa demeure, celui qui vous renie est un mécréant, celui qui vous combat est un poly-théiste, celui qui vous conteste sera au plus profond niveau de la Gé-henne ! J'atteste que ceci [l'obéissance à votre égard] s'imposa à ceux du passé et s'impose aussi à ceux du présent et du futur ! Vos Esprits, votre Lumière, votre Argile forment un tout, bénis et purifiés les uns les autres (Coran 3/34) !

Çááå-Dieu vous a créés Lumières et vous a instal-lés autour de Son Trône jusqu'au Jour où IL nous a gratifiés par vous 85 ; IL vous a établis dans les maisons que Çááå-Dieu a permis d'élever, où Son Nom est invoqué (Coran 24/36 à 40) et IL rendit nos Bé-nédictions invoquées en vos noms et l'Alliance avec vous par laquelle IL nous a favorisés : une Perfection de notre origine 86 , une Pureté de nos âmes, une Purification de nous-mêmes et une Expiation de nos péchés, c'est ainsi que nous sommes devenus des Soumis auprès de Çááå-Dieu, grâce à vous et connus pour avoir obéi à votre Autorité. Çááå-Dieu vous a accordé la plus noble Position accordée aux honorés, la plus élevée des places réservées à ceux qui sont dans la Proximité, le plus haut Rang des Messagers qu'aucun ne peut atteindre, ni surpas-ser, ni précéder, ni espérer atteindre au point où il ne restera ni un Ange de la Proximité, ni un Prophète envoyé, ni un Véridique, ni un Martyr, ni un Savant, ni un Ignorant, ni un Dépravé, ni un Vertueux, ni un Pieux bienfaiteur, ni un Pervers débauché, ni un Tyran acharné, ni un Démon rebelle, ni aucune autre Créature témoin, sans que Çááå-Dieu leur fasse connaître la Sublimité de votre Autorité, l'Excellence de votre Rang, la Grandeur de votre Œuvre, l'éclat parfait de votre Lumière, la Vérité de vos Séjours (Coran 54/55), la Constance de votre Pratique adorative, la Noblesse de votre Position, votre Valeur auprès de Çááå-Dieu, vos Privilèges à Ses Côtés, votre Distinction auprès de Lui, votre Proximité avec Lui !

" Que mon père, ma mère, mes proches, mes biens et ma famille vous soient sacrifiés ! Je prends Çááå-Dieu à Témoin et vous appelle à témoigner que j'ai Foi en vous et en tout ce pour quoi vous faites preuve de Foi ; que je renie votre ennemi ainsi que tout ce que vous reniez, conscient de votre Autorité et de l'égarement de celui qui s'oppose à vous ! Je suis votre allié et l'allié de vos alliés et l'adversaire de vos ennemis et je leur suis hostile. Je suis en paix avec ceux qui sont en paix avec vous et en guerre avec ceux qui vous déclarent la guerre ! Je confirme ce que vous avez confirmé et j'abandonne ce que vous avez abandonné ! Obéissant envers vous, reconnaissant votre Droit, attestant de votre Vertu, acceptant votre Science, me réfugiant sous votre Alliance protectrice, vous connaissant [en tant qu'Imams (pse)], croyant en votre retour, ayant la ferme certitude de votre retour à la Vie, attendant [le règne de] votre Autorité, attentif à [l'avènement de] votre Gouvernement, prenant en considération votre Parole, agissant selon votre Ordre, me plaçant sous votre Protection, vous rendant Visite, recherchant abri et refuge auprès de vos Tombes, sollicitant votre Intercession auprès de Çááå-Dieu, Tout Puissant et Majestueux, me rapprochant de Lui par vous, vous plaçant en avant de toutes mes sollicitations, de toutes mes nécessités et de ma volonté en toutes circonstances et pour toutes mes affaires ! Je crois fermement en votre Secret et en votre Apparent, en celui qui est présent et en celui qui est absent d'entre vous, dans le premier d'entre vous et dans le dernier ! En tout ceci, je place ma confiance en vous et je m'y soumets auprès de vous ! Mon cœur vous est soumis, mon avis est subordonné à votre Décision, mon soutien vous est réservé jusqu'au Jour où Çááå-Dieu, Le Très Haut redonnera vie à Sa Religion par vous, vous fera revenir dans Ses Beaux Jours, vous manifestera pour Sa Justice, et vous établira sur Sa Terre !

" Je demeurerai avec vous ! Oui, avec vous et jamais avec d'autres que vous ! J'ai Foi en vous et j'ai prêté Serment d'Allégeance au Sceau d'entre vous de la même manière que j'ai prêté Serment d'Allégeance au premier d'entre vous et je désavoue devant Çááå-Dieu, Le Tout Puissant, Le Majestueux : vos ennemis, le Jibt et le Taghout, ainsi que les Démons et leur parti ; ceux qui vous ont opprimés, qui vous ont dénié votre Droit et renié votre Autorité ; ceux qui ont spolié votre Héritage ; qui ont douté de vous ; qui se sont détournés de vous ; toute personne choisie à votre place ; toute personne obéie à votre pla-ce et les imams qui appellent au Feu ! Que Çááå-Dieu m'affermisse tout le temps que je vivrai dans mon Alliance avec vous, dans mon Affec-tion pour vous, dans la Religion que vous suivez ! qu'IL m'accorde : le succès dans l'obéissance envers vous ; dans votre Intercession ; dans mon désir d'être le meilleur de vos alliés qui suivent ce que vous recommandez ; qu'IL m'accorde d'être de ceux qui suivent vos pas, qui marchent sur votre Voie, qui se dirigent par votre Guidance et qui, au Jour de la Résurrection seront placés dans votre groupe, qui revien-dront à la Vie lorsque vous reviendrez à la Vie, qui seront judicieuse-ment employés dans votre Gouvernement, qui seront honorés au sein de votre Sérénité, qui seront bien établis durant vos Beaux Jours, dont les yeux se réjouiront demain en vous contemplant ! Que mon père, ma mère, mon être, ma famille et mes biens vous soient offerts en sa-crifice ! Celui qui désire [se rapprocher de] Çááå-Dieu doit commencer par vous, celui qui atteste de Son Unicité doit accepter de vous [l'enseignement] et celui qui recourt à Çááå-Dieu doit se diriger [vers Lui] par vous ! Mes Maîtres ! Je ne pourrai dénombrer vos [infinies] vertus dans mes éloges en votre faveur, je ne parviendrai pas à attein-dre la réalité de votre Nature par mes louanges, ni n'arriverai à décrire la Valeur de votre Rang ! Vous êtes la Lumière des excellents, les Guides des vertueux, les Arguments du Tout Puissant ! Par vous, Çááå-Dieu a débuté [la Création] et par vous, IL achèvera 87 ; par vous, IL fait tomber la pluie et par vous, IL retient le Ciel afin qu'il ne tombe point sur Terre, excepté par Sa Permission !

Par vous, IL soulage la peine et apaise la douleur ! Chez vous se trouvent ce qu'ont révélé Ses Messagers et ce qu'ont fait descendre Ses Anges ! C'est vers votre Grand-père [si la Ziyarat s'accomplit à la mémoire d'Amir Al-Mu'minin (s), dire : vers ton frère [le Messager] au lieu de : vers votre grand-père] fut envoyé l'Esprit loyal 88. Çááå-Dieu vous a accordé ce qu'IL n'avait jamais accordé à personne auparavant dans les Mondes ; toute personne noble s'incline devant votre Noblesse ; toute personne arrogante reconnaît l'Obéissance qui vous est due ; toute personne puissante s'humilie devant votre Vertu ; toute chose s'infléchit devant vous ! La Terre s'illumine par votre Lumière, les victorieux triom-phent par l'Alliance conclue avec vous !

Par vous s'emprunte la Voie qui aboutit à la Satisfaction [de Çááå-Dieu] et le Courroux de Çááå-Dieu s'abat sur celui qui renie votre Autorité ! " Que mon père, ma mère, mon être, ma famille et mes biens vous soient offerts en sacrifice ! Votre Souvenir est dans le souvenir de ceux qui se souviennent, vos Noms sont dans les noms [cités], vos Corps sont dans les corps, vos Esprits sont dans les esprits, vos êtres sont dans les êtres, vos Vestiges sont dans les vestiges et vos Tombes dans les tombes ! Combien sont magnifiques vos Noms, généreux vos êtres, grandiose votre Œuvre, sublime votre Rang, fidèle votre Enga-gement, véridique votre Promesse ! Votre Parole est lumière, votre Ordre est droiture, votre Recommandation est pour la Piété 89, votre Action est pour le Bien, votre Coutume est celle de la Bienfaisance, votre Qualité est la Générosité, votre Œuvre est Justice, Vérité, Com-passion ! Votre Parole est un Verdict, une Sentence irrévocable ; votre Jugement est Science, Tolérance, et Résolution ! Vous êtes en tête du Bien lorsqu'il est cité [car] vous êtes son Origine, sa Ramure, sa Sour-ce, son Abri, son Aboutissement !

" Que mon père, ma mère et mon être vous soient offert en sacrifice ! Comment pourrais-je décrire ou faire état de vos belles éloges ou dé-nombrer vos bonnes grâces alors que c'est par vous que Çááå-Dieu nous a extraits de l'humiliation, a dissipé nos grandes peines, nous a dé-tournés du bord de l'abîme des périls et du Feu ! Que mon père, ma mère et mon être vous soient offerts en sacrifice ! Par notre Alliance avec vous, Çááå-Dieu nous a enseigné les Principes de notre Religion et corrigé ce qui était corrompu en notre Vie d'Ici-bas ! Par notre Al-liance avec vous, la Parole [de l'Unicité] s'est parachevée, la Grâce s'est amplifiée, la Division s'est ressoudée ! Par notre Alliance avec vous, l'Obéissance prescrite est agréée ; c'est à vous qu'est destinée l'Affection obligatoire (Coran 42/23) ainsi que les plus hauts Degrés [dans l'Au-delà], la Position glorieuse 90, la Place désignée (Coran 37/164) auprès de Çááå-Dieu, Le Tout Puissant, Le Majestueux, la Notoriété ex-cellente, la Valeur grandiose, l'Intercession acceptée !

" Notre Seigneur ! Nous avons cru à ce que Tu nous as révélé ; nous avons suivi le Messager ; inscris-nous parmi les témoins (Coran 3/53) ! Notre Seigneur ! Ne dévie pas nos cœurs après nous avoir dirigés ; ac-corde-nous une Miséricorde venant de Toi, Tu es Le Suprême Dona-teur (Coran 3/8) ! Gloire à notre Seigneur ! La Promesse de notre Sei-gneur s'est accomplie ! (Coran 17/108) ô Ami de Çááå-Dieu, j'ai [commis] envers Çááå-Dieu, Le Tout Puissant, Le Majestueux, des péchés que seule votre satisfaction est en mesure d'intercéder auprès de Çááå-Dieu en ma faveur pour les pardonner ; par le Droit de Celui Qui vous a confié Son Secret, Qui vous a chargé de diriger Ses Créatures, Qui a lié l'obéissance envers vous à l'Obéissance envers Lui (Coran 5/59 et 80), je vous prie de me faire pardonner mes péchés et d'être mes Interces-seurs, car je vous suis tout obéissant ; celui qui vous obéit, obéit en réalité à Çááå-Dieu ; celui qui vous désobéit, désobéit en vérité à Çááå-Dieu ; celui qui vous aime, aime en vérité Çááå-Dieu ; celui qui vous déteste, déteste de fait Çááå-Dieu. Mon Çááå-Dieu ! Si j'avais trouvé des intercesseurs plus proches de Toi que Mohammed et les Gens de sa Demeure, les Excellents, les Imams bienveillants, je les aurais choisis comme intercesseurs [auprès de Toi] ; je T'implore par leur Droit [à l'Intercession] que Tu as rendu exigible auprès de Toi, de m'introduire dans le groupe de ceux qui reconnaissent leur Autorité et leur Droit et dans l'assemblée de ceux qui bénéficieront de Ta Miséri-corde par leur intercession ; Tu es certes, Le plus Miséricordieux de ceux qui font miséricorde ! Que Çááå-Dieu bénisse Mohammed et les Gens de sa Famille, les Purs et qu'IL les comble de Paix infinie ! Çááå-Dieu nous suffit ! Quel Excellent Protecteur ! (Coran 3/173) ". Texte à dé-clamer lors d'une Visite de Recueillement au Sanctuaire de l'Un des Imams Immaculés, rap-porté par Al-Sadouq, cité dans les Ouvrages Al-Faqih et Al-'Uyun.

!

Florilège de Vérités choisies d'AL-HASSAN AL-ASKARI Onzième Imam Remplaçant Que la Paix soit sur lui

Position : Onzième Imam successeur du Prophète Moham-med, que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sur sa Famille sanctifiée. Nom du père : Ali Al-Hadi Al-Naqi Ben Mohammed Al-Taqi Al-Jawad, que la Paix soit sur lui.

Nom de la mère : Dame Haditha (Sawsan).

Nom familier : Abu Mohammed.

Nom honorifique : Al-Zaki ; Al-Askari / L'Intègre, Celui qui est retenu dans le Camp.

Lieu et date de naissance : Samarra (Sourra Man Raa, Iraq), le 08 Rabi 2 de l'an 232 de l'Hégire-03.13.846 après le Prophète Jésus, que la Paix soit sur lui.

Lieu et date de décès : Mort empoisonné à Samarra (Sourra Man Raa, Iraq), le 08 Rabi 1 de l'an 260 de l'Hégire-01.01.874 après le Prophète Jésus, que la Paix soit sur lui.

! ! ! ! !

1

L'Imam Al-Hassan Al-Askari parle de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1438. " Comment un Serviteur, ne voyant pas son Seigneur, pourrait-il L'adorer ? " - L'Imam (s) : " Abû Yûsuf ! Mon Maître et mon Sei-gneur, Celui dont les Bontés ont honoré mes Ancêtres et moi-même est trop Transcendant pour qu'IL puisse être vu ". - " Et le Prophète, a-t-il vu son Seigneur ? " - L'Imam (s) : " Çááå-Dieu - qu'IL soit glori-fié et exalté - a rendu visible au Cœur de Son Envoyé, ce qu'IL aimait montrer de Sa Lumière de Sa Majesté ". Réponses par écrit adressées par l'Imam Al-Hassan Al-Askari (s) à son questionneur Abu Yûsuf Ya'qûb Ben Ishâq Al-Barqî, citées dans Al-Kulayni, Kitab Al-Tawhid, n° 1 ; par Ibn Bâbûye dans Kitab al-Tawhid, n° 2.

1439. " La Parole de Çááå-Dieu possède une prééminence sur Ses Créa-tures de la même manière que Çááå-Dieu possède la Prééminence sur Ses Créatures ; notre parole possède une prééminence sur celle des Hom-mes de la même manière que nous possédons la Prééminence sur eux. Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 92.

1440. " La formule " ÈöÓÜÜÜÜÜã Çááåö ÇáÑøóÍãóäö ÇáÑøóÍöíãö / Grâce au Nom de Çááå-Dieu, Le Tout-Miséricordieux et Très-Miséricordieux " est plus pro-che du Nom Suprême de Çááå-Dieu que ne l'est la pupille du blanc de l'œil ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 90.

1441. " Çááå-Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux nous autorise à parler et lorsqu'IL l'interdit, on se tait. Si Çááå-Dieu n'avait point voulu manifester la Vérité, IL n'aurait point envoyé les Prophètes en tant qu'Annonceurs de la Bonne Nouvelle et Avertisseurs ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 82.

1442. " Çááå-Dieu est Celui dont le Soutien est sollicité en toute situa-tion ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1443. " Gardez-vous de négligences envers Çááå-Dieu car vous serez alors parmi les perdants ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1444. " IL [ Çááå-Dieu] vous a favorisés en vous assignant des Détenteurs de l'Autorité après Son Prophète et déclaré dans Son Livre : (Au-jourd'hui, J'ai rendu votre Religion parfaite ; J'ai parachevé Ma Grâce sur vous ; J'agrée l'Islam comme étant votre Religion ) (Coran 5/3) ". - Touhaf Al-Uqul, page 359.

1445. " A Çááå-Dieu revient la Louange pour nous avoir donné, à nous les Gens de la Demeure prophétique, de la Compassion pour nos Amis et un sentiment de satisfaction lorsque la Générosité et les Bienfaits de Çááå-Dieu Béni et Très-Haut leur parviennent continuellement ". Touhaf Al-Uqul, page 358.

1446. " Çááå-Dieu vous a ordonné de Lui obéir, d'obéir à Son Messager et aux Détenteurs de l'Autorité [sous-entendu aux Imams désignés par Çááå-Dieu] ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1447. " Que disparaisse et soit anéanti à jamais celui qui refuse d'obéir à Çááå-Dieu et qui rejette les exhortations des Détenteurs de l'Autorité qu'IL a désignés ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1448. " IL [ Çááå-Dieu] vous imposa d'accomplir le Pèlerinage et la Umrah, de faire les Prières, de donner l'Aumône, de jeûner et d'adhérer à la Wilâya [des Douze Imam Immaculés (pse)] ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1449. " Çááå-Dieu est la Source de tout Bien reçu et celui qui est protégé face à un Mal, c'est Çááå-Dieu qui l'en protège ". Touhaf Al-Uqul, page 362. 1450. " Çááå-Dieu est Celui Qui se suffit à Lui-même et vous êtes pauvres. Il n'y de Çááå-Dieu que Lui ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

2

L'Imam Al-Hassan Al-Askari rappelle comment le Prophète a permis de reconnaître le Parti de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur le Prophète et sa Famille

1451. " Que signifiait la parole du Messager de Çááå-Dieu (pslf) adressée à Amir Al-Mu'minin (s) [Ali Ibn Abi Tâleb] : " Celui pour qui je suis le Maître, celui-là [sous-entendu Ali (s)] est son Maître " ? - L'Imam Al-Askari (s) répondit : " Que sa volonté [du Prophète (pslf)] était d'en faire le Signe permettant de reconnaître par lui [l'Imam Ali (s)] le Parti de Dieu lors de la division ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, vo-lume 4, page 95.

3

L'Imam Al-Hassan Al-Askari confirme l'avantage lié à la Connaissance des Imams Remplaçants Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1452. " Çááå-Dieu créa Adam (psl) ; lui enseigna les Noms… IL plaça derrière lui Mohammed, Ali, Fatima, Hassan et Hossein (pse) comme cinq Formes de Lumières, dont les lumières resplendissaient aux hori-zons : Cieux, Voiles, Paradis, Firmament, Trône. Puis IL ordonna aux Anges de s'incliner devant lui pour lui rendre hommage de ce que Çááå-Dieu avait fait de lui un vase recueillant ces Formes de Lumières ". Ibn Bâbûyeh, Tafsir, page 31.

1453. " Çááå-Dieu, que Son Nom soit exalté, a distingué Son Argument [l'Imam Immaculé (s)] parmi Ses Créatures et l'a favorisé de la Con-naissance de toutes choses. Il connaît les différentes langues, les cau-ses et leurs conséquences. Si n'était cette Connaissance [globale], il serait impossible de distinguer entre l'Argument [manifeste] et celui qui nécessite l'Argument [autrement dit entre le Supérieur et l'Inférieur] ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 75.

1454. " Quel Signe plus éclatant que l'Argument de Çááå-Dieu contre Ses Créatures, que le Confident de Çááå-Dieu sur Sa Terre et le Témoin de Çááå-Dieu pour Ses Serviteurs après la consécration des Prophètes, ses premiers pères et de ses pères suivants, les Légataires. Que la Paix et la Miséricorde de Çááå-Dieu soient sur eux tous ainsi que Sa Bénédic-tion ". Touhaf Al-Uqul, page 358-359.

1455. " Au sujet de la Parole de Çááå-Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux : ( Nous avons ensuite donné Le Livre en héritage à ceux de Nos Serviteurs que Nous avons choisis : il en est parmi eux qui se font tort à eux-mêmes ; il en est parmi eux qui se tiennent sur une voie moyenne ; il en est parmi eux qui, avec la Permission de Çááå-Dieu, devancent les autres par leurs Bonnes Actions ). Tout cela concerne la Famille de Mohammed : ( il en est parmi eux qui se font tort à eux-mêmes ), il s'agit de ceux qui ne reconnaissent pas le Droit de l'Imam [Successeur] ; ( il en est parmi eux qui se tiennent sur une voie moyenne ), il s'agit de ceux qui parmi nous reconnaissent le Droit de l'Imam [Successeur] ; ( il en est parmi eux qui, avec la Permission de Çááå-Dieu, devancent les autres par leurs Bonnes Actions ), il s'agit de l'Imam [Successeur] ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 87.

1456. " Sans Mohammed (pslf) et ses Légataires issus de sa Descen-dance, vous seriez restés dans l'indécision pareils aux bestiaux et in-capables de connaître une seule obligation de ce qui vous a été pres-crits ". Touhaf Al-Uqul, page 359.

1457. " Nous [les Imams Immaculés] sommes l'Abri de celui qui se réfugie près de nous, la Lumière pour celui qui s'éclaire par nous, la Protection pour celui qui recherche notre protection ; celui qui nous aime sera avec nous au rang le plus élevé du Paradis, celui qui s'écarte de nous sera en Enfer ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 92.

1458. " En état de sommeil, les Imams [Successeurs] demeurent comme en état d'éveil ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 95.

1459. " Celui qui renie l'Imam désigné par Çááå-Dieu pour suivre un imam non désigné par Çááå-Dieu, est pareil à celui qui dit [ Çááå-Dieu est] le troisième de trois 91 ". Kachf Al-Ghumma Fi Ma'rifat Al-Aïmma, volume 4, page 105.

1460. " Agissez comme bon vous semble ( et Çááå-Dieu verra vos œuvres ainsi que Son Messager [et Ses Fidèles]. Vous serez ensuite ramenés vers Celui Qui connaît ce qui est caché et ce qui est apparent. IL vous montrera ce que vous avez fait ). (Coran 9/94) - Touhaf Al-Uqul, page 360.

1461. " Renieriez-vous le Vrai pour croire dans le Faux ? Comment pouvez-vous renier la Grâce de Çááå-Dieu ? " Touhaf Al-Uqul, page 359.

1462. " Tu dois comprendre, Is'haq [Ben Ismaël Al-Nashipouri], que celui qui quitte cette Doun'ia en y ayant vécu en aveugle, sera égale-ment en cet état dans le Monde de l'Au-delà et reconnu comme ayant vécu dans un horrible égarement. ô Is'haq, ce n'est point les yeux qui sont atteints de cécité mais les Cœurs placés dans les poitrines. Cela est confirmé par Çááå-Dieu lorsqu'IL révéla les dires de l'égaré dans Son Livre de Sagesse : ( Il dira : " Mon Seigneur ! Pourquoi m'as-Tu amené ici, aveugle, alors que je voyais clair auparavant ? ". Çááå-Dieu dira : " De même que tu as oublié Nos Signes, après qu'ils te sont parvenus, tu seras oublié aujourd'hui [au Jour de la Résurrection] ). (Coran 20/125-126) ". Touhaf Al-Uqul, page 358.

4

L'Imam Al-Hassan Al-Askari rappelle les raisons de l'assassinat des Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

1463. " Les Béni Omayyah et les Béni Abbas commencèrent à nous assassiner pour deux raisons : Le première parce que sachant parfai-tement que le Khalifat était notre Droit et non à eux, ils craignaient que nous leur réclamions ; la seconde raison est qu'ayant parfaitement compris à partir des Hadiths authentiques et Mutawatir que le pouvoir des oppresseurs et tyrans finirait par être abattu par notre Qa'ïm, ils craignaient pour leur pouvoir car ils se reconnaissaient dans l'image de la tyrannie, ce qui les poussait à vouloir assassiner les Ahlul Beyt (pse), à exterminer leur Descendance dans la sinistre intention d'empêcher la Naissance du Qa'ïm ou de l'assassiner également ; mais, Çááå-Dieu ne laissera pas éteindre Sa Lumière ( alors que Çááå-Dieu ne veut que parachever Sa Lumière en dépit des incrédules ). (Coran 9/32) ". 'Ithbat Al-Houdat, 3/570/685.

5

L'Imam Al-Hassan Al-Askari rappelle à ses Partisans comment se comporter islamiquement Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1464. " Je vous exhorterai à faire preuve de Piété, de Crainte Révérencielle envers Çááå-Dieu, de Sincérité et d'œuvrer pour l'Amour de Çááå-Dieu. De plus, je vous exhorterai à faire preuve d'honnêteté envers la bonne personne et le faible, de prolonger la prosternation, d'entretenir de courtoises relations avec vos voisins ; d'accomplir les Prières quotidiennes parmi les membres de leurs tribus ; de suivre leurs convois funèbres ; de rendre visite à leurs personnes malades ; de donner ce qui revient à chacun d'entre eux car, lorsque l'un d'entre vous faisant preuve de Piété et de Sincérité rend le dépôt à celui qui le lui a confié et se comporte avec courtoisie envers les autres, il sera dit de lui qu'il est l'un de nos Partisans digne de confiance et cela suffira pour me rendre satisfait. Tenez compte de Çááå-Dieu, soyez une source de Dignité pour vous-mêmes et non une source de Déshonneur.

Venez à nous accompagnés de sentiments cordiaux, éloignez de nous tout ce qui est détestable. Tout ce qui se dit de bien sur nous, est véridique, tout ce qui se dit de mal sur nous, est faux. Selon le Livre de Çááå-Dieu, nous possédons des Droits particuliers ; nous sommes les Proches du Messager de Çááå-Dieu (pslf) ; Çááå-Dieu nous a exemptés de toute souillure [physique et morale] ; quiconque proclame détenir une telle position, est un menteur.

Souvenez-vous de Çááå-Dieu, rappelez-vous souvent de la mort, lisez souvent le Saint Coran, demandez les Bénédictions divines sur Sa Sainteté le Messager (pslf) ; la récompense accordée à la demande de Bénédictions divines pour Sa Sainteté le Messager (pslf) équivaut au total des récompenses accordées pour 10 bonnes actions. Tenez compte de tout ce que je vous ai transmis. Que Çááå-Dieu vous accorde Sa Protection ! Je vous transmets mon Salam ! ". Touhaf Al-Ouqoul, 487.

1465. " Venez à nous accompagnés de sentiments cordiaux, éloignez de nous tout ce qui est détestable. Tout ce qui se dit de bien sur nous, est véridique, tout ce qui se dit de mal sur nous, est faux. Selon le Livre de Çááå-Dieu, nous possédons des Droits particuliers ; nous sommes les Proches du Messager de Çááå-Dieu (pslf) ; Çááå-Dieu nous a exemptés de toute souillure [physique et morale] ; quiconque proclame détenir une telle position, est un menteur. Souvenez-vous de Çááå-Dieu, rappelez-vous souvent de la mort, lisez souvent le Saint Coran, demandez les Bénédictions divines sur Sa Sainteté le Messager (pslf) ; la récompense accordée à la demande de Bénédictions divines pour Sa Sainteté le Messager (pslf) équivaut au total des récompenses accordées pour 10 bonnes actions. Tenez compte de tout ce que je vous ai transmis. Que Çááå-Dieu vous accorde Sa Protection ! Je vous transmets mon Salam ! ". Touhaf Al-Uqul, page 361.

6

L'Imam Al-Hassan Al-Askari (s) rappelle que le Messager et Ali sont les Deux " Pères " spirituels de la Communauté Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur le Prophète et sa Famille

1466. " Quiconque donne sa préférence à ses deux " Pères " spirituels, Mohammed et Ali, sur ses parents biologiques, Çááå-Dieu lui dira : " Je t'ai choisi et honoré devant tes " Pères " spirituels à cause de la préfé-rence dont tu as fait preuve à leur égard par rapport à tes parents bio-logiques ". - Puis, l'Imam (s) ajouta : " Selon les Paroles divines " ainsi qu'[envers] les proches… ", ces deux Hauts Dignitaires sont vos proches en Religion ; Çááå-Dieu vous a ordonnés de reconnaître leur Droit de la même manière que nous prîmes le ferme engagement des enfants d'Israël. ô vous, les Disciples de Mohammed ! J'ai pris votre ferme engagement en matière de reconnaissance des Proches de Mo-hammed (pse) qui sont, après Mohammed (pslf), les Imams Infailli-bles et tout de suite en-dessous de leur rang, les personnes choisies pour être dans La Religion, autrement dit leurs Partisans ". Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - Volume Imamat - aux éditions de La Fondation de l'Imam Al-Hossein (s), Beyrouth, Liban.

7