FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
L'Imam As-Sâdeq rappelle le triomphe planétaire à venir de la Guidance et Gouvernance des Immaculés après le Soulèvement d'Al-Sufyani Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

1094. " Çááå-Dieu offrira un Banquet ! Des Cieux, un crieur appellera : ô les oiseaux du Ciel et les bêtes de la Terre, venez dévorer et vous rassasier de la chair des tyrans ". Iqd Al-Durar, page 87 ; Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 739 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 246 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), volume 3, page 471 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1095. " Le soulèvement d'Al-Sufyani est un événement inévitable. Il se soulèvera au mois [hégirien] de Rajab. Quinze mois s'écouleront entre le début de son soulèvement et sa fin. Il mènera la lutte durant six mois. Lorsqu'il aura conquis les cinq régions, il gouvernera durant neuf mois, ni plus ni moins ". Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 739 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 248 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi, volume 3, page 462 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1096. " Lorsqu'Al-Sufyani aura conquis les 5 régions, alors il sera compté une durée de cinq mois [d'existence de son autorité] ". - His-hem Ben Salim ajouta : " Les cinq régions sont Damas, Palestine, Jor-danie, Homs et Alep [en Syrie] ". Bihar Al-Anwar, volume 52, page 252 ; ; Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh An-Nu'mani.

1097. " Il existe des événements inévitables et d'autres non. Parmi les événements inévitables, est compté le Soulèvement d'Al-Sufyani au mois [hégirien] de Rajab ". Kamal Al-Dîn, page 65 ; Jami' Al-Akhbar, page 142 ; Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 721 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 204, 248 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi, volume 3, page 463 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1098. " Le soulèvement d'Al-Sufyani est inévitable. Il se soulèvera au mois [hégirien] de Rajab ". - Il fut demandé à l'Imam (s) : " ô Abu Abdallah ! Que devrons-nous faire lorsqu'il se soulèvera ? ". - L'Imam (s) répondit : " Lorsqu'il se soulèvera, vous devrez vous rap-procher de nous [les Ahlul Beyt (pse)] ". Bihar Al-Anwar, volume 52, page 249 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi, volume 3, page 463 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1099. " Lorsqu'Al-Sufyani se soulèvera, il enverra une armée contre nous et une autre contre vous [nos Partisans], lorsque cela aura lieu, accourez à nous par tous les moyens possibles ". Dala'il Al-Imamat, page 261 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 253 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi, volume 3, page 470 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1100. " Al-Sufyani est rouge [de visage], blond [de chevelure] et [aux yeux] bleus. Il n'aura jamais adoré Çááå-Dieu ni connu La Mecque ni connu Médine ? Il proclamera : " ô Seigneur ! Je prends ma revanche même si cela doit me conduire en Enfer ! ô Seigneur ! Je prends ma revanche même si cela doit me conduire en Enfer ! ". Bihar Al-Anwar, vo-lume 52, page 253 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), volume 3, page 274 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1101. " Le Qa'ïm aura deux Occultations, une courte et une autre de longue durée. Pendant la première, ne connaissent l'endroit où il se trouve que certains élus parmi ses disciples et, pendant la seconde, ne connaissent cet endroit que les élus parmi ses amis intimes dans sa Re-ligion ". Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation, bâb 10, pages 249-250 ; Uçul d'Al-Kulayni, bâb Fi l-Ghayba, n° 19, 2/141-142.

1102. " Le seigneur de cette Cause [Al-Mahdi (s)] aura deux Occulta-tions dont l'une se prolongera tellement que certains d'entre eux [les Disciples de l'Imamat duodécimain] diront qu'il est mort, d'autres qu'il a été tué et d'autres encore qu'il a [irrémédiablement] disparu. Seuls quelques-uns parmi ses Fidèles resteront acquis à sa Cause et nul, parmi les amis ou autres, ne connaîtra l'endroit où il se trouve, hormis l'Ami intime qui régit sa Cause ". Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation, bâb 10, pages 250-251.

1103. " Le Seigneur de cette Cause aura inévitablement une Occulta-tion au cours de laquelle tout homme frivole sera accablé par le doute ". Kamal Al-Dîn d'Ibn Bâbûye, 2/481-482, n° 11.

1104. " La Raison [cachée] de la Sagesse [de l'Occultation de l'Imam Al-Mahdi (s)] est la même que celle des Occultations des Preuves de Çááå-Dieu qui l'ont précédée. La Raison [cachée] de la Sagesse en cela ne sera dévoilée qu'après sa Manifestation [de l'Imam Al-Mahdi (s)], exactement de la même façon que la Raison [cachée] de la Sagesse du Sabotage de la barque, du Meurtre du jeune homme et de la Construc-tion du mur par Al-Khidr ne fut dévoilée à Moïse que plus tard, après leur séparation. Fils d'Al-Fadhl, ceci est une Cause faisant partie de la Cause de Çááå-Dieu, un secret du Secret deÇááå -Dieu, un Mystère du Mystère de Çááå-Dieu ; lorsque nous savons que Çááå-Dieu est Sage, nous sommes certains que tous Ses Actes contiennent une Sagesse même si celle-ci reste cachée ". Réponse de l'Imam As-Sâdeq (s) donnée à la question d'Abdallah Ben Al-Fadhl ayant demandé une explication concernant l'Aspect de la Sagesse de l'Occultation, citée par Ibn Bâbûye dans 'Ilal, 1/246, dans Kamal al-Dîn, 2/482.

1105. " J'ai [Imam As-Sâdeq (s)] demandé à mon père le commen-taire des Versets coraniques : ( Combattez les polythéistes totalement, comme ils vous combattent totalement ) (Coran 9/36.), ( Combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition, et que le Culte soit rendu à Çááå-Dieu en sa totalité ) (Coran 8/39), il a répondu : " Le temps pour l'interprétation de ces Versets n'est pas encore venu ; lors de la réap-parition de nôtre Qa'ïm, les Hommes connaîtront la signification de ces Versets ; alors, La Religion de l'Islam sera présente partout au point où plus aucun signe du polythéisme n'existera ". Tafseer Al-Ayashi, 2/56/48 ; Tafseer Majma Al-Bayan, 4/834.

1106. " Commentant le Verset : ( Çááå-Dieu a promis à ceux d'entre vous qui croient et qui accomplissent des œuvres bonnes d'en faire Ses Lieute-nants sur la Terre, comme IL le fit pour ceux qui vécurent avant eux. IL leur a promis aussi d'établir fermement leur Religion qu'il Lui a plu de leur donner et de changer, ensuite, leur inquiétude en sécurité. Ils M'adoreront et ils ne M'associeront rien ), (Coran 25/55), l'Imam As-Sâdeq (s) déclara : " Ce Verset fut révélé en considération du Qa'ïm et de ses Partisans ". Al-Ghaybat d'Al-Nou'mani, 24/35 ; Ta'wil Al-Ayat Al-Dhahira, 365 ; Yanabi' Al-Mawaddat, 3/245/32.

1107. " Cet événement [de la Parousie de l'Imam Al-Mahdi (s)] n'aura pas lieu jusqu'à ce que certains d'entre vous crachent à la face d'autres, que certains d'entre vous maudissent certains autres et les traitent de menteurs ". Al-Nu'mani, Kitab Al-Ghayba / Livre de l'Occultation, bâb 12, n° 10, page 300.

1108. " ô Mohammed [Ben Muslim], quant à celui qui te rapportera un propos qu'il nous attribuerait et concernant le moment de la Parou-sie [d'Al-Qa'ïm], tu devras le considérer comme un menteur car nous n'indiquons à personne un tel moment ". Al-Ghayba de Toussi, page 426 ; Bi-har Al-Anwar, volume 52, pages 103, 104, 117 ; Bisharat Al Islam, page 282 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), volume 3, page 377 ; Al-Nu'mânî dans Al-Ghayba / L'Occultation.

1109. " Ceux qui ont hâte sont perdus alors que ceux qui sont soumis sont sauvés et la forteresse reste ainsi solide sur ses fondements ; de-meurez toujours [tranquilles] chez vous car la poussière retombe sur celui qui la soulève ; sachez que toutes les fois qu'ils vous veulent du mal, Çááå-Dieu détournera de vous leur attention, sauf dans le cas de celui d'entre vous qui s'opposera à eux ". Al-Nu'mani, Kitab Al-Ghayba / Livre de l'Occultation, page 286.

1110. " Commentant le Verset : ( Nous enverrons contre vous certains de Nos Serviteurs doués d'une force terrible. Ils pénétreront à l'intérieur des maisons ). (Coran 17/5), l'Imam déclara (s) : " Il s'agit, ici, des per-sonnes que Çááå-Dieu enverra avant la réapparition du Qa'ïm, que Çááå-Dieu en hâte pour nous la Joie, pour éliminer physiquement les persé-cuteurs et oppresseurs des Ahlul Beyt (pse) ". Al-Kafi, 8/206/250 ; Ta'wil Al-Ayat Al-Dhahira, 272 ; Tafseer Al-Ayachi, 2/281/20.

1111. " Commentant le Verset : ( Où que vous soyez,Çááå -Dieu vous amènera tous ensemble ) (Coran 2/148), l'Imam As-Sâdeq (s) déclara : " Ce Verset désigne les Compagnons du Qa'ïm… Ceux qui disparaî-tront la nuit de leurs lits et se réveilleront le matin à La Mecque ; cer-tains d'entre eux marcheront sur les nuages. Leurs noms ainsi que les noms de leur père, leurs qualités et leurs ascendances [nous] sont con-nus ". Al-Nu'mani, Kitab Al-Ghayba / Livre de l'Occultation, bâb 20, pages 445 et suivan-tes ; Ibn Bâbûye, Kamal Al-Dîn, bâb 58, n° 24, 2/672.

1112. [Zurara Ben A'yun déclara] : " J'ai entendu Abu Abdullah [As-Sâdeq (s)] dire : " Un Crieur appellera du Ciel pour prévenir qu'untel est l'?mir. Puis que Ali et ses Partisans sont les Victorieux ! " - J'ai demandé : " Donc, qui combattra Al-Mahdi après çà ? " - L'Imam (s) répondit : " Le Shaytan clamera qu'untel et ses partisans sont les vic-torieux ! " [sous-entendu un membre des Béni Umayya et ses parti-sans]. - J'ai encore demandé : " Bien, mais qui reconnaîtra le Véridi-que du menteur ? ". - L'Imam (s) répondit : " Ceux qui ont coutume de rapporter nos paroles le reconnaîtront, ils ont appris à le distinguer bien avant et savent qu'ils sont eux-mêmes les Véridiques et les Sin-cères ! ". Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh An-Nu'mani ; Hilyat Al-Abrar, vol. 2, page 615 ; Bihar Al-Anwar, vol. 52, page 294 ; Kash Al-Astar par Mirza Al-Nouri, page 223 ; Muntakhab Al-Athar, page 467 ; Mu'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), vol. 3, page 454.

1113. " Après avoir obtenu la permission [de se manifester], l'Imam [Al-Mahdi (s)] prononcera le Nom de ááå-Dieu en hébreu ; alors se ré-uniront autour de lui à La Mecque, ses Compagnons, au nombre de 313, de la même manière que les morceaux de nuages d'automne s'amassent… ". Al-Nu'mani, Kitab Al-Ghayba / Livre de l'Occultation, bâb 20, page 445 ; Tafsir Al-Ayyashi, volume 1, page 67 ; Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 548 ; Al-Mahajja, page 20 ; Tafsir Al-Burhan, volume 1, pages 162, 164 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 368 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), volume 5, page 32.

1114. " C'est comme si je voyais déjà Al-Qa'ïm sur la colline de Ku-fa, revêtu d'une robe brodée et portant l'armure du Prophète, montant un cheval de couleur noire et arborant l'étendard du Messager de ááå-Dieu (pslf) ". - Abban Ben Taghlub demanda à l'Imam (s) : " L'étendard aura-t-il été gardé en quelque lieu ou sera-t-il appor-té pour l'événement ? ". - L'Imam (s) répondit : " Gabriel l'apportera ; son mât proviendra de l'un des Piliers du Trône de ááå-Dieu et le reste sera sous l'Assistance de ááå-Dieu. ááå-Dieu anéantira tous ceux qui seront combattus sous l'étendard qui descendra [du Pa-radis] accompagné de 9313 Anges ". - Abban Ben Taghlub dit à l'Imam (s) : " Que je te sois sacrifié ! Pour quelle raison tous ces An-ges seront-ils avec lui ? ". - L'Imam (s) répondit : " Oui ! Il en sera bien ainsi ! Ils seront les Anges ayant accompagné Noé (psl) dans l'Arche, qui étaient avec Abraham (psl) lorsqu'il fut propulsé dans le Brasier, qui étaient avec Moïse (psl) lorsque la Mer s'ouvrit devant lui, avec Jésus (psl) lors de son Ascension au Paradis, 4000 qui furent avec le Messager de ááå-Dieu (pslf) et 313 qui combattirent avec lui à la Bataille de Badr, plus 4000 qui étaient descendus du Paradis pour as-sister Al-Hossein (s) après lui en avoir demandé la permission mais qui, finalement, ne purent que constater qu'il était déjà martyrisé.

Ils resteront près de sa Tombe en versant des larmes jusqu'au Jour de la Résurrection. Tous auront attendu la Parousie d'Al-Qa'ïm ". Kamil Al-Ziyarat, page 119 ; Kamal Al-Dîn, page 671 ; Al-Odad Al-Qawiyya, page 74 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 325 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Madhi (s), volume 4, page 16 ; Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh An-Nu'mani.

1115. " C'est comme si j'apercevais Al-Qaïm à cheval sur la colline de Nadjaf… Lorsqu'il lèvera l'étendard du Messager de Çááå-Dieu (pslf), alors, 13313 Anges descendront pour lui et chacun l'assistera, ils seront ceux qui furent avec Noé (psl) dans l'Arche, qui furent avec Abraham (psl) lorsqu'il fut projeté dans le Brasier et qui furent avec Jésus lors de son Ascension… ". Dala'il Al-Imamat, page 243 ; Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh An-Nu'mani.

1116. " ParÇááå -Dieu, vous serez brisés comme du verre mais le verre, une fois traité, redevient ce qu'il était. ParÇááå -Dieu, vous serez brisés comme de l'argile cuite et l'argile cuite, une fois brisée, ne redevient jamais ce qu'elle était. ParÇááå -Dieu, vous serez sévèrement tamisés et clairement distingués les uns des autres. ParÇááå -Dieu, vous serez complètement purifiés jusqu'à ce qu'il ne subsiste de vous qu'une minorité ". Al-Nu'mani, Kitab Al-Ghayba / Livre de l'Occultation, bâb 12, n° 13, pages 301-302.

1117. " Abdullah Ben Abu Ya'four déclara : " J'ai entendu [l'Imam] Abu Abdullah As-Sâdeq (s) dire : " Un malheur s'abattra sur les Ara-bes arrogants à partir d'un Mal prochain ". - " J'ai demandé : " Que ma vie te sois sacrifié ! Combien d'Arabes seront avec Al-Qaïm ? " - L'Imam (s) répondit : " Très peu ! " - J'ai ajouté : " Par Dieu, pour-tant ceux qui parlent de cette Affaire parmi les Arabes sont très nom-breux ! " - L'Imam (s) répondit : " Les gens doivent être éprouvés, passés au tamis et purifiés, beaucoup de gens passeront à travers les mailles du tamis ! ". Le même récit a été rapporté par Mohammed Ben Ya'qoub Al-Kulayni d'après Mohammed Ben Yahya et Al-Hassan Ben Mohammed d'après Ja'far Ben Mohammed d'après Al-Qassim Ben Ismaël Al-Anbari d'après Al-Hassan Ben Ali d'après Abu Al-Mughira d'après Abu Ya'four. Voir Al-Ghayba / L'Occultation / ÇáÛíÈÉ de Scheikh An-Nu'mani ; Al-Kafi, volume 1, page 370 ; Dala'ïl Al-Imama, page 242 ; Al-'Idad Al-Qawiyya, page 74 ; Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 537 ; Bihar Al-Anwar, volume 5, page 219, vol. 52, pages 114, 348 ; Bisharat Al-Islam, vol. 2, page 197 ; Mu'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi, vol. 4, page 46.

1118. " Lors du Soulèvement de notre Qa'ïm, Çááå-Dieu, qu'IL soit glorifié et exalté, développera les ouïes et les vues de nos Fidèles de telle manière que, sans qu'il y ait un messager entre eux-mêmes et le Qa'ïm, celui-ci puisse leur parler et qu'ils l'entendent ou qu'ils puis-sent le voir sans qu'il ait quitté l'endroit où il se trouve ". Al-Kulayni, Al-Rawda, 2/49.

1119. " La terre de Qom [République Islamique d'Iran] est Sacrée et ses Habitants sont proches de nous et nous sommes proches d'eux. Si un tyran venait à prendre la décision de les persécuter et opprimer, il en serait très vite châtié, à condition qu'il n'y ait pas parmi les rangs de leur progéniture des traîtres, auquel cas Çááå-Dieu les placerait sous l'autorité de Souverains tyranniques. Sachez que les Habitants de Qom sont les Disciples de notre Qa'ïm et ceux qui appellent à suivre la Droite Voie ". L'Imam (s) présenta sa face au ciel et ajouta : " ? Çááå-Dieu ! Tiens-les à l'écart de tout type de calamités et de perdi-tions ". Al-Bihar, 60/218/49.

1120. " Viendra un temps où Kufah [Iraq] sera vidée de ses Fidèles Croyants, la Science en sortira aussi de la même manière que le ser-pent se faufile pour se dissimuler dans son trou. Alors, la Science ré-apparaîtra au sein d'une Cité nommée Qom [République Islamique d'Iran] ; cette Cité deviendra le Centre des Sciences et de la Connais-sance, jusqu'à ce que chacun sur la surface de la Terre ait acquis la Connaissance de La Religion, y compris les Femmes qui portent le Voile. Tout cela se réalisera lorsque le Temps sera favorable à la ré-apparition du Qa'ïm. Çááå-Dieu fera de Qom et de ses Habitants Sa Preuve, s'il n'en était pas ainsi, la Terre engloutirait ses Habitants et aucune Preuve n'y demeurerait. La Connaissance et la Science se ré-pandront à partir de Qom vers l'Est et l'Ouest, ainsi La Preuve de Çááå-Dieu sera connue et personne sur la Terre n'ignorera plus La Religion et la Science. Partant, le Qa'ïm réapparaîtra, que Çááå-Dieu en hâte pour nous la Joie ". Al-Bihar, 60/213/23.

1121. " Çááå-Dieu a établi Kufa [Iraq] en tant que Preuve pour les autres cités et ses Fidèles Croyants seront des Preuves pour les Hommes ; Çááå-Dieu fit de Qom [République Islamique d'Iran] une Cité en tant que Preuve pour les autres cités, ses Habitants ont été établis pour servir aussi de Preuves pour les Habitants de l'Est et de l'Ouest, Hommes et Djinns compris. Çááå-Dieu n'abandonnera ni Qom, ni ses Habitants, sans Science religieuse, au contraire, IL leur donnera la Victoire. Le Temps viendra où Qom et ses Habitants seront La Preuve pour les au-tres peuples, et ce Temps correspondra au Temps de l'Occultation de notre Qa'ïm et jusqu'à sa réapparition. S'il n'en était pas ainsi, la Terre engloutirait ses Habitants. Les Anges tiennent Qom et ses Habi-tants à l'écart des calamités. Aucun tyran ne pourra les opprimer car Çááå-Dieu, Le Destructeur des oppresseurs et persécuteurs, écrasera un tel tyran ". Al-Bihar, 60/212/22.

1122. " Chaque groupe s'impatiente pour établir son propre Gouver-nement ; nôtre Gouvernement sera établi à la fin des temps ". Amali As-Sadouq, 396/3 ; Raouzat Al-Wa'ïdhine, 234.

1123. " Cela [l'établissement du Gouvernement des Ahlul Beyt (pse)] ne se réalisera pas tant que toutes les tendances politiques n'auront pas tenté de réaliser leur propre Gouvernement car, ainsi, personne ne pourra dire : " Si nous avions entre les mains les rênes du Gouverne-ment, nous pourrions gouverner en toute Justice ". C'est après cette tentative, que notre Qa'ïm réapparaîtra et instaurera la Justice et la Vé-rité ". Al-Ghayba de Nou'ami, 274/53.

1124. " Toute personne qui fait preuve d'attente pour notre Gouver-nement et qui endure en silence les persécutions et les horreurs, sera l'une des nôtres au Jour du Jugement ". Al-Kafi, 8/37/7.

1125. " Celui qui quitte ce Monde en ayant espéré la réapparition du Qa'ïm est comparable à celui qui sera en compagnie du Qa'ïm sous sa tente ; bien plus, il est comparable à celui qui mena la lutte aux côtés du Messager de Çááå-Dieu ". Kamel Al-Dîn, 338/11.

1126. " Toute personne désireuse d'être considérée comme auxiliaire du Qa'ïm, doit patienter en faisant preuve de Piété et de bonne con-duite. Si une telle personne venait à décéder dans une telle attitude, elle sera considérée comme une personne ayant rencontrée le Qa'ïm. Donc, faites preuve de patience et accomplissez des bonnes œuvres ; peut-être serez-vous honorés de cette attitude, ô vous qui êtes dignes de la Miséricorde de Çááå-Dieu ". Al-Ghayba de Al-Nou'mani, 200/16.

1127. " Al-Qa'ïm gouvernera pendant 19 années et quelques mois ". Ithbat Al-Hudat, volume 3, page 547 ; Hilyat Al-Abrar, volume 2, page 640 ; Bihar Al-Anwar, volume 52, page 298 ; Al-Raj'a, page 133 ; Bisharat Al-Islam, pages 187, 188 ; Mo'jam Al-Hadith Al-Imam Al-Mahdi (s), volume 4, page 76 ; Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh An-Nu'mani.

51

L'Imam As-Sâdeq affirme la Présence au Jour de la Résurrection du Jour de Ghadir Khumm parmi les 4 Jours qui accourront à Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

1128. " Au Jour de la Résurrection, Quatre Jours accourront à Çááå-Dieu, Le Tout-Puissant et Majestueux, comme des jeunes mariés qui accourent à leur place réservée sous la tente ; il s'agit de Yaoum Al-Fitr / Jour de la Rupture du Jeûne du Mois de Ramadhan ; Yaoum Al-Adh'ha / Jour du Sacrifice d'Abraham (s) ; Yaoum Al-Jumu'a / Jour du Rassemblement [correspondant au vendredi du calendrier grégo-rien] ; Yaoum Ghadir Khumm / Jour du Pacte d'Alliance conclu au lieudit Ghadir Khumm 51. Le Jour de Ghadir Khumm est situé entre Yaoum Al-Fitr / Jour de la Rupture du Jeûne du Mois de Ramadhan et Yaoum Al-Adh'ha / Jour du Sacrifice d'Abraham (s). Quant à Yaoum Al-Jumu'a / Jour du Rassemblement, il est tel la lune au milieu des étoiles. Çááå-Dieu pour ce Jour de Ghadir Khumm mandatera Ses Anges de la Proximité, et en ce Jour de la Résurrection leur Maître sera Ga-briel (s), mandatera les Prophètes de Çááå-Dieu envoyés, et en ce Jour [de la Résurrection] leur Maître sera Mohammed (pslf), les Légataires de Çááå-Dieu élus, et en ce Jour [de la Résurrection], leur Maître sera Amir Al-Mu'minin [Ali (s)], les Amis de Çááå-Dieu, et leurs Maîtres en ce Jour [de la Résurrection] seront Salman [Al-Farisi], Abu Dharr, Al-Miqdad et Ammar ; ce Jour, Çááå-Dieu le fera parvenir jusqu'aux Jar-dins paradisiaques de la même manière que le berger conduit son troupeau de brebis vers l'eau et les pâturages ". - Al-Mufadhdhal de-manda à l'Imam (s) : " ô mon Maître ! M'ordonnes-tu de jeûner en ce Jour 52 ? " - L'Imam (s) répondit : " Par Çááå-Dieu, Oui ! Par Çááå-Dieu, Oui ! Par Çááå-Dieu, Oui ! Car, par Çááå-Dieu, il s'agit du Jour où Çááå-Dieu agréa le Repentir d'Adam (s) qui jeûna en ce Jour en signe de grati-tude envers Çááå-Dieu ; il s'agit du Jour où Çááå-Dieu sauva Abraham (s) du Brasier qui jeûna en ce Jour en signe de gratitude envers Çááå-Dieu, L'Exalté ; il s'agit du Jour où Moïse (s) a établi Aaron (s) comme étendard puis jeûna en ce Jour en signe de gratitude envers Çááå-Dieu, L'Exalté ; il s'agit du Jour où Jésus (s) présenta Simon Al-Safa (s) en tant que son Légataire puis jeûna en ce Jour en signe de gratitude en-vers Çááå-Dieu, Le Tout-Puissant et Majestueux ; il s'agit du Jour où le Messager de Çááå-Dieu (pslf) a établi Ali tel un étendard pour les Gens, et en ce Jour, il (pslf) indiqua clairement ses Vertus et son Légataire puis jeûna en signe de gratitude envers Çááå-Dieu, Béni et Exalté Soit-IL ; il s'agit d'un Jour de Jeûne, de Veille [en Prière], de Nourriture donnée [aux pauvres] et de Visite des frères, et en ce Jour se trouvent la Satisfaction du Miséricordieux et l'Insatisfaction du Shaytan ". Al-'Iqbal, 466.

52

Au sujet des Croyants

1129. " Chaque Croyant possède sept Droits que doivent honorer les autres Croyants et les sept sont des obligations. Si vous n'honorez pas chacun de ces droits, vous sortez du Domaine de l'Amitié [entre Croyants] ainsi que de l'Obéissance à Çááå-Dieu ". - Il fut demandé à l'Imam As-Sâdeq (s) quels étaient ces sept Droits en question. - Il (s) répondit : " Le premier est que tu dois aimer pour l'autre ce que tu aimes pour toi-même ; le second est que tu dois l'aider à pourvoir à ses besoins, lui être agréable et ne point t'opposer à ce qu'il dit [de vrai] ; le troisième est que tu dois l'assister par ta Personne, tes Biens, ta Langue, tes Mains et tes Pieds ; le quatrième est que tu dois être pour lui ses yeux, son guide, son image et son vêtement ; le cinquième est que tu ne dois pas être rassasié alors que lui a faim, que tu ne sois pas habillé alors que lui est sans vêtements, que tu ne sois point désal-téré alors que lui a soif ; le sixième est que si tu possèdes épouse et servante, que tu lui envoies ta servante pour laver son linge, préparer son repas et faire son lit. Cela représente toutes les obligations entre toi et l'autre. Le septième Droit est que tu dois accepter son Serment et son invitation, assister à ses funérailles, lui rendre visite lorsqu'il est malade, faire tout ton possible pour l'aider à pourvoir à ses besoins et ne pas attendre qu'il te supplie de l'aider mais pourvoir bien avant à ce qu'il a besoin. Lorsque tu auras accompli tout cela, tu auras lié son amitié à la tienne et lié ton amitié à l'Amitié de Çááå-Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux ". Dans Rawzat Al-Va'asin, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 356, page 197 de l'arabe.

1130. " Un Croyant doit faire preuve de sept vertus : 1. Il doit conser-ver sa Dignité lorsque les épreuves l'assaillent ; 2. il doit faire preuve de Patience en période de troubles ; 3. il doit faire preuve de Gratitude lorsqu'il est comblé d'abondants Bienfaits [de Çááå-Dieu] ; 4. il doit faire preuve de Satisfaction pour sa part de subsistance quotidienne que Çááå-Dieu lui attribue ; 5. il ne doit pas faire preuve d'Oppression envers ses ennemis ; 6. il ne doit pas être un fardeau pour ses Amis ; 7. il doit faire bon usage de son physique [dans l'accomplissement de ses obligations] ; 8. les Gens doivent se sentir en sécurité avec lui. Le Sa-voir est à l'image d'un Ami croyant, la Patience est à l'image de son Premier ministre et la Persévérance est à l'image du Chef de son Ar-mée ; la Bonté est à l'image de son Frère et la Douceur est à l'image de son Père ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 357, page 199 de l'arabe.

1131. " Pourvoir aux besoins d'un Croyant [dans la difficulté] est su-périeur à mille Pèlerinages agréés, à l'émancipation de mille esclaves pour l'Amour de Çááå-Dieu et au don de mille chevaux équipés dans la Voie de Çááå-Dieu ". - L'Imam (s) déclara également : " Celui qui voit son ami mêlé à une action mauvaise et qui pourrait l'empêcher de con-tinuer et qui ne le fait pas, est un ami perfide. Celui qui ne cesse pas de fréquenter le sot, deviendra très tôt pareil à lui. ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 360, page 199 de l'arabe.

1132. " Il y aura toujours quatre problèmes que le Croyant devra af-fronter : 1. Un voisin qui le harcèlera ; 2. Un Shaytan qui tentera tou-jours de le dévier ; 3. Un hypocrite qui le poursuivra toujours ; 4. Un Croyant jaloux ". - Il fut demandé à l'Imam (s) : " Pourquoi un Croyant jaloux ? ". - L'Imam (s) répondit : " Un Croyant jaloux est le pire des problèmes qu'il devra affronter ". - Il lui (s) fut demandé " Comment ? ". - L'Imam (s) répliqua : " Parce qu'un Croyant jaloux propagera des mauvaises choses à son sujet et qu'il sera cru par les au-tres ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 361, page 199 de l'arabe.

1133. " Admonestez les hypocrites en vous adressant verbalement à eux ; soyez franchement sincères avec les Croyants et si vous êtes en compagnie d'un Juif, soyez pour lui un bon compagnon ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 383, page 209 de l'arabe.

1134. " Le sacré du Croyant domine le sacré de la Ka'ba ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 390, page 211 de l'arabe.

1135. " Si un riche Croyant humilie son frère [en Religion] alors qu'il devrait plutôt l'aider, Çááå-Dieu l'humiliera en cette Doun'ia et dans l'Au-delà ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 394, page 213 de l'arabe.

1136. " Celui qui parle de son Frère croyant avec l'intention de le ra-baisser et de porter atteinte à son honneur et à sa dignité aux yeux des gens, Çááå-Dieu le rejettera avec force de Son Amitié pour le pousser vers l'amitié avec le Shaytan ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 395, page 213 de l'arabe.

1137. " Un Croyant peut très bien se souvenir d'un péché commis 40 années auparavant et plus puis implorer le Pardon de Çááå-Dieu, et Çááå-Dieu le lui pardonnera ". Rapporté par Zayd Al-Shuh'ham, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 459, page 245 de l'arabe.

1138. " Au Jour de la Résurrection, un homme se dirigeant vers le Feu verra l'un de vos Croyants, lui rappellera qu'il l'avait aidé en cette Doun'ia et lui demandera alors de l'aider [à se sortir de là]. Le Croyant demandera aux Anges de le laisser sortir et Çááå-Dieu ordonnera à Ses An-ges de le laisser entrer au Paradis ". Rapporté par Meysar, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 464, page 249 de l'arabe.

1139. " Au Jour de la Résurrection, il sera demandé à celui qui n'a au-cune Bonne Action de comptabilisée en sa faveur de fouiller dans son passé pour s'y rappeler éventuellement une Bonne Action, il se sou-viendra alors d'avoir fourni de l'eau à un Croyant désireux d'accomplir ses ablutions avant de prier. Puis, le Croyant en question sera questionné par Çááå-Dieu sur la véracité de l'action citée : " C'est vrai, ô mon Seigneur ! " Enfin, Çááå-Dieu Très-Majestueux dira : " JE te pardonne, laissez entrer Mon Serviteur en Mon Paradis ". Rapporté par Mohammed Ibn Hamran, cité dans Mishkat Al-Anwar, hadith 465, page 249 de l'arabe.

1140. " Au Jour de la Résurrection, les Croyants seront ordonnés d'observer les gens et d'y trouver parmi eux ceux qui les auraient se-courus [en cette Doun'ia] en les nourrissant ou en leur procurant de l'eau à boire etc. Ils seront ensuite ordonnés de les prendre par la main et de les mener au Paradis.

En chemin, les Anges leur demanderont vers quel lieu ils se dirigeaient ; puis Çááå-Dieu ordonnera : " Accordez à Mes Serviteurs la permission de passer ". Ils passeront. C'est la rai-son pour laquelle le Croyant est nommé " Mu'min ", signifiant en langue arabe : " Celui qui accorde la Dispense " près de Çááå-Dieu et que Çááå-Dieu accepte ". Rapporté par Mufaz'il, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 466, page 249 de l'arabe.

1141. Il a été demandé à l'Imam As-Sâdeq (s)] si le Croyant avait le droit à l'acte de l'intercession. Il (s) répondit : " Oui ". - Puis, quelqu'un posa une autre question : " Même si le Croyant nécessite l'intercession de Mohammed (pslf) en ce Jour ? " - Il (s) confirma par : " Oui. Les Croyants qui se présenteront chargés d'erreurs et de péchés n'auront pas d'autre solution ce Jour-là que l'absolue nécessité de l'intercession de Mohammed ". - Le rapporteur poursuit en disant : " Une personne l'a questionné à propos des paroles suivantes du Messager de Çááå-Dieu : " Je suis le Maître des enfants d'Adam et j'affirme ceci en toute sincérité ". - Abu Abdillah (s) répondit : " Oui. Il ouvrira la chaîne qui maintenait la Porte du Jardin fermée, il y entrera, puis il se prosternera, alors Çááå-Dieu lui dira : Relève ta tête pour intercéder et ton intercession sera comblée ; demande, il te sera accordé. A ce moment-là, il relèvera la tête et il intercédera : son intercession sera agrée, sa requête accomplie ". Rapporté par Ubayd Ibn Zurarah ; voir à propos de l'Intercession et des Intercesseurs dans Al-Mizan fi Tafsir Al-Quran - Al-Allama Mohammed Hossein Al-Tabatabaï - volume 1 - pages 154 à 185.

1142. " Le Croyant est un Maître pour les Membres de sa Famille et un Témoin de leurs actes ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 469, page 251 de l'arabe.

1143. " Lorsqu'un Croyant demande à un autre Croyant de l'aider à subvenir à l'un de ses besoins vitaux et que ce dernier refuse alors qu'il est en mesure de le faire, il sera ressuscité avec les mains liées à son cou jusqu'à ce que Çááå-Dieu en termine avec les comptes de toutes Ses Créatures ". Rapporté par Safvan Al-Jam'mal, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 476, page 255 de l'arabe.

1144. S'adressant à Abdulmalik Al-Nofly, l'Imam (s) déclara : " Transmets mes salutations à mes Amis et confirme leur qu'ils seront tous acceptés au Paradis excepté ceux qui suivent : 1. les alcooliques ; 2. les passionnés du jeu ; 3. les personnes qui rejettent les Croyants ; 4. les personnes arrogantes avec les Croyants ; 5. les personnes qui bloquent les besoins [vitaux] des Croyants ; 6. les personnes qui ne répondent pas un Croyant les appelant à l'aider pour subvenir à ses besoins [vitaux] ; 7. les personnes qui refusent de donner leur fille en mariage à un Croyant venu leur demander sa main ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 477, page 255 de l'arabe.

1145. S'adressant à Ishaq Ibn Am'mar, l'Imam (s) déclara : " ô Is-haq ! Sais-tu qu'à chaque fois que deux Croyants se rencontrent et se serrent la main, Çááå-Dieu leur fait parvenir 100 Bienfaits nouveaux dont 99 vont à celui qui aime l'autre le plus. Et à chaque fois qu'ils s'étreignent [ou se serrent la main], la Miséricorde de Çááå-Dieu les re-couvre davantage ". Rapporté par Mohammed Ibn Suleyman, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, fin du hadith 490, page 259 de l'arabe.

1146. " Il y a des moyens de réconfort pour chaque chose. Les oiseaux trouvent leur réconfort en étant avec d'autres oiseaux. De même les Croyants trouvent leur réconfort en se rassemblant avec d'autres Croyants ". Rapporté par Omar Ibn Yazid, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 492, page 259 de l'arabe.

1147. " Un Croyant ne doit jamais duper les Croyants ni les opprimer ni les trahir ni les humilier ni faire des commérages sur eux ni jurer contre eux.

Il ne doit jamais dire de son Frère [en Religion] qu'il ment et s'il ne cesse pas de jurer contre lui, il finira par détruire leur amitié ; s'il l'accuse en tout, il finira par perdre sa Foi de la même manière que le sel se dissout dans l'eau. La Récompense [auprès de Çááå-Dieu] pour avoir nourri deux Croyants est supérieure à celle de l'émancipation d'un esclave pour l'Amour de Çááå-Dieu ". Rapporté par Seyf Ibn Umayrah, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 495, page 261 de l'arabe.

1148. " Çááå-Dieu vous humiliera en cette Doun'ia et dans l'Au-delà si vous humiliez un de vos Frères croyants alors que vous devriez plutôt l'aider. La Récompense [auprès de Çááå-Dieu] pour avoir aidé un Frère croyant est supérieure à celle d'un mois de jeûne et de retraite spiri-tuelle à l'intérieur de la Mosquée Sacrée [Al-Ka'ba] ". Rapporté par Ibra-him Al-Somali, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 496, page 261 de l'arabe.

1149. " Il y a un voile entre deux Croyants et Çááå-Dieu lèvera ce voile à chaque fois que l'un des deux insultera l'autre ; celui qui insultera l'autre en perdra la Foi de la même manière que le sel se dissout dans l'eau ". Rapporté par Abi Basir, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 500, page 263 de l'arabe.

1150. " Depuis que le Croyant a été rendu digne par sa Religion, il ne lui est pas permis de s'associer à un autre Croyant en le craignant ". Rapporté par Koulayb Ibn Mouawiyya, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 503, page 263 de l'arabe.

1151. " Çááå-Dieu n'a aucun besoin de demander un prêt à quelqu'un ni un droit quelconque qu'IL a dévolu à ses Amis. Çááå-Dieu a établi cer-tains des Croyants comme moyens pour que les autres progressent ; Çááå-Dieu a réalisé sa Promesse et multiplié les Bienfaits de ceux qui sont reconnaissants ". Rapporté par Abi Amarat Ibn Al-Tay'yar, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 507, page 265 de l'arabe.

1152. " Lorsque trois Croyants se rassemblent, il n'est pas permis pour deux d'entre eux de se murmurer quelque chose à l'oreille sans que le troisième n'en soit dérangé ". Mishkat Al-Anwar, hadith 509, page 265 de l'arabe.

1153. " Au Jour de la Résurrection, un Crieur se manifestera à voix forte : " Où sont ceux qui se sont opposés à Mes Amis ? " - Un groupe de personnes se lèvera, leur visage sera sans chair et le Crieur procla-mera : " Voilà ceux qui ont fait du mal aux Croyants, qui ont complo-té contre eux, qui ont fait preuve d'animosité à leur égard et qui leur ont fait subir des violences pour cause de leur Religion, l'Ordre de Çááå-Dieu a été donné de les conduire en Enfer " ". Mishkat Al-Anwar, précité, ha-dith 512, page 267 de l'arabe.

1154. " Au Jour de la Résurrection, Çááå-Dieu couvrira les défauts de celui qui aura couvert les défauts de son Frère croyant [en cette Doun'ia] ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 514, page 267 de l'arabe.

1155. " Celui qui blâme un Croyant pour avoir commis un péché ne mourra pas tant qu'il n'aura pas commis le même péché ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 515, page 267 de l'arabe.

53

Au sujet du comportement des Frères en Religion

1156. " Quel est le Droit minimum qu'un Croyant doit accorder à son Frère [en Religion] ? - L'Imam (s) : " Il doit accorder une priorité immédiate aux besoins de son Frère [en Religion] bien avant d'en ac-corder une aux siens ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 388, page 211 de l'arabe.

1157. " Recherchez la Proximité de Çááå-Dieu en sympathisant avec vos frères [en Religion] ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 389, page 211 de l'arabe.

1158. " As-tu déjà invité chez-toi tes Frères en Religion à un repas et à veiller la nuit entière ". Il [Isaac] répondit : " Oui ! " - L'Imam (s) ajouta : " Sache qu'après t'avoir quitté, ils ont été la cause d'une aug-mentation de tes Bienfaits [accordés par Çááå-Dieu] ". - Isaac demanda : " Comment est-ce possible ? Comment mes Bienfaits seront-ils en augmentation lorsqu'ils viennent chez-moi, mangent et se reposent, puis s'en vont ? ". - L'Imam (s) ajouta : " Oui, bien sûr ! car au final ils ont mangé la part de leurs subsistance quotidienne [attribuée à cha-cun par Çááå-Dieu] et ont en même temps emporté avec eux tes péchés et ceux des membres de ta famille ". Rapporté par Al-Fadhl Ibn San'an, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 483, page 257 de l'arabe.

1159. " ?loigne-toi le plus que tu peux de celui qui n'accomplit pas ses Prières, qui n'aide ni sympathise avec ses Frères en Religion alors que cela est prescrit par Çááå-Dieu ". Rapporté par Yunus Ibn Zeyban, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 486, page 257 de l'arabe.

1160. " Ne dévoile pas tout acte d'avarice observé chez l'un de tes Frères en Religion ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 487, page 257 de l'arabe.

1161. " Tout Croyant qui ne fournit pas l'effort de l'aide à donner à un Frère en Religion pour subvenir à ses besoins [vitaux] et qui ne lui donne aucun conseil, commet une trahison envers Çááå-Dieu et Son Prophète ". Rapporté par Ibrahim Ibn Othman, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 485, page 257 de l'arabe.

1162. " Ne vous ingérez pas dans une affaire concernant votre Frère [en Religion] qui risquerait de vous nuire beaucoup plus qu'elle ne pourrait lui profiter* ". Rapporté par Huziqat Ibn Mansour, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 502, page 263 de l'arabe.

* Ibn San'an dit : " Cela signifie que si, par exemple, quelqu'un est fortement endetté et que vous possédez un bien modeste, ne tentez pas de l'aider en utilisant ce bien modeste car cela pourrait vous faire per-dre ce bien modeste sans pour autant l'avoir fait sortir de son fort en-dettement ".

1163. " Ne vous rendez pas la vie difficile, informez vos Frères [en Religion] lorsque vous êtes dans les difficultés ". Rapporté par Huriz, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 506, page 265 de l'arabe.

1164. " Le Croyant ne doit jamais se sentir rassasié alors que son Frère [en Religion] a faim, ou désaltéré alors que son Frère [en Reli-gion] est assoiffé, ou porté de beaux habits alors que son Frère [en Re-ligion] n'a rien pour s'habiller. Comme est important le Droit de cha-que Musulman sur un autre Musulman ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 497, page 261 de l'arabe.

1165. " Les meilleurs d'entre vous sont les plus généreux et les pires d'entre vous sont les plus avares. Aider vos Frères [en Religion] et les assister à subvenir à leurs besoins [vitaux] est compté parmi les Bon-nes Actions ; c'est mettre en échec le Shaytan ; c'est vous assurer une protection contre le Feu de l'Enfer et une entrée dans les Jardins du Paradis ". - L'Imam (s) ajouta : " ô Jamil ! Transmets cela à tes meil-leurs compagnons ! ". - Jamil demanda : " Que je te sois un serviteur dévoué ! Qui sont mes meilleurs compagnons ? " - L'Imam (s) répon-dit : " Ils sont ceux qui traitent leurs Frères [en Religion] avec Bonté lors des périodes d'aisance et d'épreuves ". - L'Imam (s) poursuivit : " ô Jamil ! Certes, ceci est facile pour un homme riche, mais Çááå-Dieu a loué celui qui ne possède pas une grande fortune en révélant : ( Ils les préfèrent à eux-mêmes, malgré leur pauvreté. Celui qui se garde contre sa propre avidité… - Ceux-là sont les Bienheureux ) (Coran 59/9). ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 387, page 211 de l'arabe.

54

Au sujet du Comportement des Musulmans entre eux

1166. " Celui qui rend visite à un Musulman malade, sera immergé dans un Océan de Miséricorde divine, celui qui s'assied en compagnie de ce Musulman malade, sera accompagné de 70 000 Anges sur le chemin du retour chez-lui et tous proclameront : " Tu as été purifié et le Paradis te sera agréable ". Mishkat Al-Anwar, hadith 475, page 255 de l'arabe.

1167. "Çááå -Dieu a placé un voile entre chaque deux Musulmans ; à chaque fois que l'un d'entre eux insultera l'autre, Çááå-Dieu lèvera ce voile ; à chaque fois que l'un d'entre eux exprimera de la haine pour l'autre, il sera à l'image d'un Infidèle - sous-entendu le plus dur en parole à l'égard de l'autre ". Rapporté par Abi Khadidja, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 489, page 259 de l'arabe.

1168. " Aimez pour votre frère Musulman la même chose que vous aimez pour vous-même ; dédaignez pour lui ce que vous dédaignez pour vous-même ; demandez-lui de vous aider à chaque fois que vous nécessitez de l'aide et aidez-le à chaque fois qu'ils vous demandent de l'aide ; n'hésitez pas d'entreprendre toute chose que vous pouvez faire pour lui ; de même il ne doit pas hésiter de vous aider lorsqu'il le peut ; soyez son soutien attendu qu'il est également un soutien pour vous ; gardez ce qui lui appartient lorsqu'il s'absente et rendez-lui vi-site lorsqu'il est de retour ; marquez-lui du respect et honorez-le puis-que l'un est partie de l'autre et vice versa ; louez Çááå-Dieu lorsqu'il ob-tient quelque chose de bon [pour lui] et portez-lui secours lorsqu'il se trouve dans les épreuves ; celui qui insulte son Frère croyant fera dis-paraître leur Amitié spirituelle de la même manière que le sel se dis-sout dans l'eau et disparaît ". Mishkat Al-Anwar, hadith 498, page 263 de l'arabe.

1169. Mohammed Ibn Ziyad Al-Sadjdjad rapporte avoir été question-né par l'Imam (s) sur les personnes qu'il connaissait à Koufa et répon-dit : " Bashir Al-Nabal et Shajrah ". Ensuite, l'Imam (s) lui demanda comment se comportaient ces deux personnes avec les autres Musul-mans et poursuivit : " Le meilleur Musulman est celui qui aide les au-tres Musulmans et qui leur procure des gains ". - Puis, l'Imam (s) lui demanda le montant des valeurs qu'il avait sur lui. Mohammed mon-tra à l'Imam (s) ce qu'il avait sur lui et dit : " Deux cents dirhams ! ". - Alors, l'Imam (s) y ajouta trois dirhams et deux dinars ". Rapporté par Mohammed Ibn Ziyad Al-Sadjdjad, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 508, page 265 de l'arabe.

55

Au sujet du lien existant entre la Patience, la Foi et la Certitude

1170. " La Patience est liée à la Certitude ". Dans Al-Mahasin, cité dans Mish-kat Al-Anwar, précité, hadith 58, page 63 de l'arabe.

1171. " La Patience est le sommet de la Foi ". Mishkat Al-Anwar, précité, ha-dith 60, page 63 de l'arabe.

1172. " La relation entre la Patience et la Foi est identique à celle de la tête avec le corps. Sans tête, il ne peut y avoir de corps et sans Pa-tience il ne peut y avoir de Foi ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 61, page 63 de l'arabe.

1173. " Un homme libre demeure libre en toutes circonstances. Il doit faire preuve de Patience s'il souffre d'une calamité ; il ne doit pas s'effondrer en cas d'assaut contre lui de catastrophes, même s'il est fait prisonnier en temps de guerre, ou blessé et que son bien-être est menacé. En exemple le Prophète Joseph (s) qui fut déporté, emprison-né et blessé sans pour autant qu'en soit affectée sa liberté [intérieure]. Ni l'obscurité du puits [dans lequel il fut jeté par ses frères] ni tout ce qu'il eut à subir de mal ne l'avait détruit [intérieurement]. Alors Çááå-Dieu l'honora et fit prendre aux événements une autre tournure. IL fit de l'Oppresseur qui le dominait, son serviteur ; puis IL fit de Joseph Son Prophète et par lui, IL répandit sa Miséricorde sur toute une Na-tion. Ceci est un exemple de la bonne pratique de l'Art de la Patience. Vous aussi, vous devez faire preuve de Patience et vous serez Victo-rieux, demeurez patient jusqu'à l'instant où vous recevrez la Récom-pense divine ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 65, page 65-67 de l'arabe.

1174. A la question qui lui (s) fut posée : " Quelle est pour Çááå-Dieu Sa plus chère Créature ? " - L'Imam (s) répondit : " Celle qui fait preuve de Patience face aux assauts sur elle de l'adversité et qui est recon-naissante lorsqu'il lui parvient un bien ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 69, page 67 de l'arabe.

1175. " La Nature du Croyant est de demeurer patient face aux épreu-ves ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 72, page 67 de l'arabe.

1176. " Il avait été recommandé aux gens d'accomplir deux choses, mais ils les ignorèrent toutes deux et en perdirent tout le reste. Ces deux choses étaient de faire preuve de Patience [en toutes circonstan-ces] et de demeurer fidèles à la conservation des secrets ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 80, page 71 de l'arabe.

1177. " Je vous ai exhortés à la Patience. Çááå-Dieu Très-Puissant et Très-Majestueux nomma Mohammed (pslf) et lui ordonna de faire preuve de Patience et déclara : ( Supporte patiemment leurs discours ; écarte-toi d'eux poliment. Laisse-Moi avec ceux qui crient au mensonge ; avec ceux qui vivent dans l'aisance ) (Coran 73/10-11). Çááå-Dieu Béni et Très-Haut déclara aussi : ( Repousse celle-ci [la mauvaise action] par ce qu'il y a de meilleur : celui qu'une inimitié séparait de toi deviendra alors pour toi un ami chaleureux. Mais cela n'est offert qu'à ceux qui sont pa-tients ; cela n'est offert qu'à celui qui possède déjà un don incommensura-ble ) (Coran 41/34-35). Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) demeurait patient même lorsqu'ils l'accusaient d'être un magicien, ou un insensé, ou un menteur. Alors, Çááå-Dieu révéla les Versets suivants : ( Nous savons que ta poitrine se resserre en entendant ce qu'ils disent. Proclame la Louange de ton Seigneur ! Sois au nombre de ceux qui se prosternent ! ) (Coran 15/97-98). Puis, ils rejetèrent le Prophète qui en fut très affligé. Alors, Çááå-Dieu fit descendre les Versets suivants : ( Oui, Nous savons que leurs propos t'affligent. Ils ne te convaincront pas de mensonge, mais les injustes nient les Signes de Çááå-Dieu. Des Prophètes venus avant toi ont été traités de menteurs. Ils supportèrent patiemment d'être traités de men-teurs et d'être persécutés jusqu'au moment où Nous les avons secourus ) (Coran 6/33-34). Malgré tout, le Prophète (pslf) demeura patient mais ils continuèrent de l'agresser et lorsqu'il citait le Nom de Çááå-Dieu, ils re-jetaient aussi Çááå-Dieu. Puis, le Prophète (pslf) déclara : " J'ai été pa-tient avec eux lorsqu'ils me rejetèrent ainsi que ma Famille, mais je n'ai pas pu supporter leur rejet de Çááå-Dieu.

Alors Çááå-Dieu révéla les Versets suivants : ( Nous avons créé en six jours les Cieux, la Terre et ce qui se trouve entre les deux, sans éprouver aucune fatigue. Supporte pa-tiemment ce qu'ils disent ) (Coran 50/38-39). Donc, le Prophète (pslf) de-meura patient en toutes circonstances ; il avait été informé au sujet des Prophètes antérieurs qui avaient été patients. Çááå-Dieu Très-Majestueux déclara : ?Nous avons suscité des Imams pris parmi eux.

Ils les diri-geaient sur Notre Ordre, quand ils étaient constants et qu'ils croyaient fermement en Nos Signes ? (Coran 32/24). Puis, le Prophète (pslf) dit : " La relation entre la Patience et la Foi est pareille à la relation de la tête avec le corps ". Çááå-Dieu fut satisfait de lui et fit descendre le Verset suivant : (Ainsi s'accomplit la Très Belle Promesse de ton Seigneur envers les fils d'Israël, parce qu'ils ont été patients. Nous avons détruit ce que Pharaon et son peuple avaient fabriqué et ce qu'ils avaient construit ) (Coran 7/137). Alors il déclara : ceci est un avertissement et une récom-pense. Enfin, Çááå-Dieu révéla le Verset suivant et autorisa que les polythéistes soient tués : (Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez, capturez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades ) (Coran 9/5). A partir de ce moment, Çááå-Dieu les damna par le biais de Son Prophète (pslf) et de ses Compagnons, et considéra tout cela comme une Récompense divine pour sa Patience en plus de sa Récompense au Paradis. En conséquence, quiconque fait preuve de Patience et demande à Çááå-Dieu d'être près de Lui, ne décédera point avant d'avoir été satisfait à la vue de ce qui arriva à ses ennemis, et il recevra également la Récompense dans l'Au-delà ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 82, pages 73-75 de l'arabe.

1178. " Lorsqu'un Croyant est déposé dans sa tombe, ses Prières y en-trent du côté droit, son âme du côté gauche et ses Bonnes Œuvres forment une ombre au-dessus de lui. Puis, sa Patience entre et de-mande à ses Prières, à son âme et à ses Bonnes Œuvres d'assister le Croyant lorsque l'Ange viendra lui poser des questions et dit qu'il sera également aidé lorsqu'il le nécessitera ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 83, page 75 de l'arabe.

1179. " Soyez patients lors des temps de calamités selon l'exhortation de Çááå-Dieu : ( ô vous qui croyez ! Soyez patients ! Encouragez-vous mutuellement à la patience ! ) (Coran 3/200). Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 86, page 75 de l'arabe.

1180. " Çááå-Dieu Très-Puissant et Très-Majestueux ayant accordé des Bienfaits à un peuple qui ne Lui en fit aucun remerciement, ces Bien-faits se transformèrent en troubles pour ce peuple. Par contre, Çááå-Dieu ayant répandu des calamités sur un peuple qui fit preuve de Patience, ces calamités furent converties en Bienfaits pour lui ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 87, page 77 de l'arabe.

1181. " Çááå-Dieu procure des biens matériels aussi bien à Ses amis qu'à Ses ennemis, mais IL donne la Foi seulement à ceux qu'IL aime ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 163, page 107 de l'arabe.

56