FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
L'Imam As-Sâdeq cite ceux qui sont partie des Gens de la Demeure prophétique Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

929. " Bien évidemment, les Pieux et les Véridiques sont partie de nous, les Ahlul Beyt ". - Puis, il fut demandé à l'Imam (s) ceci : " ô fils du Messager de Çááå-Dieu ! Sont-ils de vous ? " - L'Imam (s) : " N'avez-vous pas entendu la Parole de Çááå-Dieu disant : ( Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs ), (Coran 5/51) ; ainsi que les Paroles d'Abraham disant : ( Quiconque me suit est des miens ). (Coran 14/36) ". Da'aïm Al-Islam, 1/62 ; Tafseer Al-Ayyashi, 2/231/33.

930. " N'est pas des nôtres toute personne qui n'accomplit pas des Prières surérogatoires ". Al-Maqna',131 ; Al-Maqna'a, 119 ; Raouzat Al-Wa'ïdhine, 321.

931. " Celui qui vit dans une ville hébergeant 100.000 habitants et dans laquelle il viendrait à exister des personnes plus pieuses que lui, n'est pas des nôtres et ne lui revient aucun mérite ". Al-Kafi, 2/78/10.

932. " Celui qui se détourne de ce Monde pour s'adonner à la Vie future, n'est pas des nôtres et celui qui se détourne de la Vie future pour s'adonner seulement à ce Monde, n'est pas des nôtres ". Al-Faqih, 3/156/3578 ; Fiqh Al-Ridha (s), 337.

933. " Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, a rendu obligatoire pour vous tous la Preuve d'Affection à notre égard, notre Wilayat-Autorité sur vous et l'Obéissance envers nous ; donc, sachez que celui qui prétend être des nôtres, doit nous suivre. Nos vertus sont : la Piété ; l'Effort ; Rendre le dépôt qui nous a été confié à son propriétaire qu'il soit une bonne per-sonne ou une mauvaise ; l'Attention portée aux Proches ; l'Hospitalité ; et le Pardon accordé à ceux qui agissent mal [envers nous]. N'est pas de nous toute personne qui ne nous suit pas ". Al-Ikhtisas, 241.

16

L'Imam As-Sâdeq rappelle la Bientraitance et l'Affection dues aux Gens de la Famille du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

934. " Faire Preuve d'Affection envers nous, les Ahlul Beyt, efface les actes coupables des Serviteurs de la même manière qu'un fort vent fait tomber les feuilles des arbres ". Thawab Al-'Amal, 223/1 ; Qourb Al-Isnad, 39/126 ; Bicharat Al-Mustafa, 270.

935. " Toute personne qui fait preuve d'Affection envers les Ahlul Beyt et qui les porte en son cœur, s'assurera la plénitude de sa Foi et de sa bouche jailliront des rivières de Sagesse ". Al-Mahasin, 1/134/167.

936. " Protégez-nous de ce que l'honorable Serviteur [Khidr (s)] avait protégé les deux orphelins en considération de l'honorabilité et droi-ture de leur père ". Amali Al-Toussi, 273/514.

937. " Toute personne qui donne son plein assentiment à notre Position particulière et qui fait preuve d'Affection à notre égard, aime doublement Çááå-Dieu, Exalté soit-IL ". Al-Kafi, 8/129/98 ; Tanbih Al-Khawatir, 2/137.

938. " Pour chaque type de pratique adorative correspond une pratique adorative au sommet, et la pratique adorative au sommet c'est faire preuve d'Affection envers les Ahlul Beyt ". Al-Mahasin, 1/247/462.

939. " Que la Miséricorde de Çááå-Dieu soit sur le Croyant qui nous fait aimer des gens et qui s'abstient de toute chose pouvant porter les gens à nous détester ". Al-Kafi, 8/229/293 ; Mishkat Al-Anwar, 180 ; Da'aïm Al-Islam, 1/61.

940. " Que la Miséricorde de Çááå-Dieu soit sur le Croyant qui gagnera l'Affection des gens envers nous en leur citant un hadith qu'ils accep-teront au point de délaisser ce qu'ils doivent rejeter ". Amali As-Sadouq, 88/7 ; Bicharat Al-Moustafa, 15 ; Charhr Al-Akhbar, 3/590/1456.

17

L'Imam As-Sâdeq rappelle les mises en garde de Çááå-Dieu contre toute Preuve d'Hostilité à l'encontre des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

941. " Toute personne rendue heureuse d'apprendre que Çááå-Dieu l'aime doit nous suivre et obéir à Çááå-Dieu. N'a-t-elle pas entendu la Parole de Çááå-Dieu : ? Dis : " Suivez-moi, si vous aimez Çááå-Dieu ; Çááå-Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés ?. (Coran 3/31) Je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire que tous les Serviteurs qui obéissent à Çááå-Dieu doivent aussi nous suivre ; je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire que tous ceux qui nous suivent sont aimés par Çááå-Dieu ; je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire que tous les Serviteurs qui refusent de nous suivre sont comptés parmi nos ennemis ; je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire que toute personne qui est comptée parmi nos ennemis a dé-sobéi à Çááå-Dieu et que toute personne qui vient à mourir en état de désobéissance envers Çááå-Dieu, sera déshonorée et jetée dans le Feu de l'Enfer. La Gloire et la Louange appartiennent à Çááå-Dieu, Sustentateur des Mondes ". Al-Kafi, 8/14/1.

942. " Celui qui obtient l'Amitié des Gens de la Demeure du Prophète et qui, ensuite, fait plaisir à l'un de nos ennemis en l'assistant [contre nous], se sera éloigné de nous et Çááå-Dieu le condamnera au Châtiment du Feu ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 478 page 255 de l'arabe.

18

L'Imam As-Sâdeq confirme le statut divin d'exemption de toute souillure morale et physique de la Famille du Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

943. De l'Imam As-Sâdeq (s) citant son père qui avait cité le sien, qui avait cité son père Zayn Al-Abidin (s), qui avait cité Al-Hassan (s) ayant dit à Mouawiyya durant le débat concernant le traité de paix : " Depuis le jour de la Révélation du Verset de la Purification jusqu'à son décès, Sa Sainteté le Messager (pslf) avait coutume de venir jus-qu'à nous à l'aube et déclarer : " C'est le temps de la Prière ! Que Çááå-Dieu vous fasse Miséricorde !

: ( ô vous, les Gens de la Maison ! Çááå-Dieu veut seulement vous exempter de toute souillure et vous purifier totalement ) ". (Coran 33/33) Amali Al-Toussi, 565/1174 ; Yanabi' Al-Mawadda, 3/386.

19

L'Imam As-Sâdeq rappelle la Composition de la Famille du Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

944. " En Vérité, au sujet du Verset suivant : ( ô vous, les Gens de la Maison ! Çááå-Dieu veut seulement vous exempter de toute souillure et vous purifier totalement ) ". (Coran 33/33), les Personnes concernées sont Ali (s), Al-Hassan (s), Al-Hossein (s) et Fatima (s). Dans la Demeure de Umm Salama, Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) les recouvrit d'une grande robe et implora : " ô mon Çááå-Dieu ! Chaque Prophète possédait une Famille et un Précieux Trésor, ceux-ci sont Ma Famille et Mon Précieux Trésor ". - Alors, Umm Salama demanda : " Puis-je me considérer comme faisant partie de Tes Ahlul Beyt ? ". - Le Mes-sager de Çááå-Dieu (pslf) répondit : " Tu es sur la Voie des Gens de Bien ; eux, sont Mes Ahlul Beyt et Mon Précieux Trésor ". Paroles de l'Imam As-Sâdeq (s) extraites d'un long hadith ; Al-Kafi, 1/287/1.

20

L'Imam As-Sâdeq rappelle la Composition de la Descendance du Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

945. L'Imam (s) cite à partir de ses Ancêtres les paroles de Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) : " Je laisserai parmi vous Deux Char-ges Pesantes en tant que Rappels : Le Livre de Çááå-Dieu et Ma Descendance ; autrement dit Mes Ahlul Beyt (pse). Ces Deux ne se sépareront jamais jusqu'à leur arrivée auprès de moi au Bassin Paradi-siaque de Kawçar de la même manière que ces deux - le Messager (pslf) joignit deux doigts pour symboliser cette inséparation -. - Jabir Ibn Abd Allah Ansari se leva et demanda : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Quelles sont les Personnes de ta Descendance ? ". - Le Mes-sager de Çááå-Dieu (pslf) répondit : " Ali (s), Al-Hassan (s), Al-Hossein (s) et les Imams de la Descendance d'Al-Hossein (s) et ce jusqu'au Jour de la Résurrection ". Extrait d'un Hadit rapporté dans Kamal Al-Dîne, 244 ; Ma'ani Al-Akhbar, 91/5.

21

L'Imam As-Sâdeq confirme le précieux avantage lié à la Connaissance des Imams Remplaçants Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

946. " Nous sommes ceux envers lesquels Çááå-Dieu a rendu obligatoire l'Obéissance ; de plus, il est d'obligation pour chacun de nous connaî-tre, aucune excuse ne peut être avancée par ceux qui nous ignorent… Et, pour celui qui ne nous a pas connus ni reniés, il demeurera égaré jusqu'à ce qu'il revienne à la Guidance que Çááå-Dieu a décrétée, elle est obligatoire, s'il vient à décéder dans son égarement, Çááå-Dieu fera de lui ce qu'IL voudra ". Al-Kafi, 1/187/11.

947. " ô Mufadhdhal, j'en atteste Çááå-Dieu ! Adam (psl) ne mérita que Çááå-Dieu le créât de sa main et insufflât en lui son Esprit, qu'a cause de la Wilâya d'Ali (s). Çááå-Dieu ne choisit Moïse comme interlocuteur qu'à cause de la Wilâya d'Ali (s). IL ne suscita Jésus comme un Signe pour les deux univers qu'à cause de la Wilâya d'Ali ". Paroles de l'Imam As-Sâdeq (s) adressées à un Disciple, citées par Ibn Bâbûyeh, Tafsir, page 31.

22

L'Imam As-Sâdeq confirme le désavantage lié à la non-Reconnaissance de l'Imam Remplaçant Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

948. " Toute personne venant à décéder sans avoir connu son Imam, décède de la mort de celui décédé à l'âge préislamique de la Djahi-liyyah ". En outre, Çááå-Dieu révéla ceci : ( ô vous qui croyez ! Obéissez à Çááå-Dieu ! Obéissez au Prophète et à ceux qui détiennent l'Autorité ). (Coran 4/59) - En conclusion, Ali (s) est l'Imam, après lui vient l'Imam Al-Hassan (s), ensuite l'Imam Al-Hossein (s), auquel succéderont à tour de rôle ses descendants Ali Ibn Al-Hossein (s), Mohammed Ibn Ali (s) et ainsi de suite [jusqu'au Douzième (s)]. L'Ordre sur Terre ne sera maintenu que par l'Existence d'un Imam et toute personne venant à décéder sans avoir connu son Imam, décèdera de la mort de celui décédé à l'âge préislamique de la Djahiliyyah ". Extrait d'un Hadith rapporté par 'Isa Ibn Sarri et cité dans Al-Kafi, 2/21/9 ; Tafseer Al-Ayyashi, 1/252/175.

949. " Il n'y a pas de Religion chez celui qui suit dans sa pratique re-ligieuse un imam injuste qui n'est pas désigné par Çááå-Dieu, et il n'y a pas de Blâme pour celui qui suit dans sa pratique religieuse un Imam juste désigné par Çááå-Dieu ". - Alors Abdullah Ben Abu Ya'four de-manda : " Pas de Religion pour les premiers ni de blâme pour les se-conds ? ". - L'Imam répondit (s) : " Oui ! Pas de Religion pour les premiers ni de blâme pour les seconds ! ". - Puis l'Imam (s) ajouta : " N'as-tu pas entendu la Parole de Çááå-Dieu, Le Tout-Puissant et Ma-jestueux : ( Çááå-Dieu est Le Maître de ceux qui ont la Foi : IL les fait sortir des Ténèbres vers la Lumière ) (Coran 2/257), ce qui signifie les faire sortir des Ténèbres des péchés vers la Lumière du Repentir et du Par-don pour avoir pris comme Maître chaque Imam juste désigné par Çááå-Dieu ". - Puis, l'Imam cita [la suite du Verset] : ( [Quant à] ceux qui mécroient, leurs maîtres sont les Taghouts : ils les font sortir de la Lumière vers les Ténèbres ) (Coran 2/257), de quelle lumière le mécréant pourrait-il bien sortir ? Ceci signifie qu'ils étaient dans la Lumière de l'Islam mais qu'en ayant choisi comme maîtres des imams injustes qui ne sont pas désignés par Çááå-Dieu et en raison de cette alliance avec ces der-niers, ils sortirent de la Lumière de l'Islam vers les Ténèbres de la Mécréance. Alors, Çááå-Dieu décréta pour eux le Feu avec les Mécréants ( Ceux-là sont les Gens du Feu : ils y resteront immortellement ) (Coran 2/257).

Al-Ghayba / L'Occultation / ÇáÛíÈÉ de Scheikh Abu Abdullah Mohammed Ibn Ibrahim Ibn Ja'far Al-Katib connu sous le nom d'Ibn Abu Zayneb An-Nu'mani ; Bihar Al-Anwar, 23/322, 68/104.

23

L'Imam As-Sâdeq confirme l'obligation de reconnaître le Droit des Imams Remplaçants Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

950. " Çááå-Dieu, Le Glorieux et Le Très-Haut, révéla Sa Religion par les Maîtres de la Voie Droite qui sont Membres de la Famille de notre Prophète ;

par eux Çááå-Dieu révéla Sa Voie et ouvrit les Coffres de Sa Science ; donc, toute personne faisant partie de la Ummah de Mo-hammed et désireuse de connaître et respecter le Droit de Ses Succes-seurs, ce qui est une obligation, pourra ressentir en elle-même la dou-ceur de sa Foi propre, en ressentir la Bonté vertueuse ainsi que de l'Islam ". Al-Kafi, 1/203; Al Ghayba de Al-Nou'mani, 224/7; Moukhtaçar Basaïr Al-Darajat, 89.

24

L'Imam As-Sâdeq confirme que les Imams Immaculés sont les Gens du Rappel et de la Proclamation de la Vérité Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

951. " Il existe deux significations pour le terme " Rappel " : l'une est Le Saint Coran, l'autre Mohammed (pslf) et, dans les deux significa-tions, nous sommes impliqués dans l'expression coranique " ce qu'on a fait descendre vers eux " et " fait descendre sur vous un Rappel ". Pour l'expression " Rappel " signifiant Le Saint Coran, Çááå-Dieu révéla ceci : ( Nous avons fait descendre sur toi le Rappel pour que tu exposes clairement aux hommes ce qu'on a fait descendre vers eux. Peut-être réflé-chiront-ils ! ). (Coran 16/44) - ? Ceci est un Rappel pour toi et pour ton peuple, vous serez bientôt interrogés à son sujet ?. (Coran 43/44) Quant à l'expression " Rappel " exprimant Mohammed (pslf), il a été révélé dans la Sourate Al-Talaq ceci : ( Craignez Çááå-Dieu ; ô vous qui êtes doués d'intelligence et qui croyez ! Çááå-Dieu a fait descendre sur vous un Rappel, un Prophète qui vous récite les clairs Versets de Çááå-Dieu pour faire sortir des ténèbres vers la Lumière ceux qui croient et qui accomplis-sent des œuvres bonnes ). (Coran 65/10.11) ". Yanbi'a Al-Mawaddat, 1/357/14.

952. " Celui qui a la certitude que nous [les Imams Infaillibles (pse)] ne proclamons que la Vérité, qu'il se contente de notre Enseignement, et s'il nous entend dire quelque chose contredisant ce qu'il avait en-tendu auparavant, qu'il sache que nous n'agissons ainsi que dans son propre intérêt ". Uçul d'Al-Kulayni, 1/85, n° 6.

25

L'Imam As-Sâdeq confirme qu'ils sont les Portes ouvrant sur Çááå-Dieu Que la Paix soit sur eux

953. " En vérité, les Successeurs sont les Portes qui ouvrent sur Çááå-Dieu et par lesquelles doivent passer les gens ; si elles n'avaient pas existé, Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, n'eut jamais été connu. Par eux, Çááå-Dieu, a fait descendre l'évidence sur Ses Créatures ". Al-Kafi, 1/193/2.

954. " Celui qui adore Çááå-Dieu sans avoir appris [les Principes de la Religion], Çááå-Dieu le contraindra à la confusion au point d'en souffrir, et celui qui prétend avoir écouté en dehors de la Porte ouverte par Çááå-Dieu pour Ses Créatures, donne un associé à Çááå-Dieu. Et cette Porte est le Loyal digne de confiance pour le Secret bien gardé de Çááå-Dieu ". Al-Ghayba / L'Occultation / ÇáÛíÈÉ de Scheikh An-Nu'mani ; chapitre " Douter de chacun des Douze Imams (pse) ". - La même chose a été citée par Mohammed Ibn Ya'qoub Al-Kulayni selon certains de ses compagnons selon Abdul Azim Ben Abdullah Al-Hasani se-lon Malik Ben A'amir selon Mufadhdhal Bin Za'ïda selon Al-Mufadhdhal Ibn Omar selon Imam Al-Sâdeq (s). Dans Awalim Al-Uloum, volume 3, page 401.

26

L'Imam As-Sâdeq confirme le statut de Gardiens des Imams Immaculés (pse)

955. " Nous sommes l'Arbre de la Science et les Gens de la Demeure du Prophète (pslf) ; le lieu où descendait l'Archange Gabriel (s) était notre Demeure ; nous sommes les Gardiens du Trésor de la Science divine et le Terrain d'où l'on peut extraire la Révélation divine ; toute personne qui nous suit, sera délivrée ; toute personne qui se dé-tourne de nous, sera perdue ; c'est ainsi que Çááå-Dieu l'a décrété ". Amali Al-Sadouq, 252/15 ; Bicharat Al-Mustafa, 54 ; Raouzat Al-Wa'ïdhine, 299.

956. " Nous sommes les Exécuteurs des Commandements de Çááå-Dieu, les Gardiens du Trésor de la Science de Çááå-Dieu et les Détenteurs de la Révélation divine ". Al-Kafi, 1/192/1 ; Basaïr Al-Darajat, 61/3.

957. " Çááå-Dieu, Le Très Haut, nous a choisis pour Lui-Même, puis, IL nous a présentés aux Humains comme les ?lus parmi eux, nous som-mes les Responsables de la Révélation, les Gardiens de la Terre, les Stations des Secrets et les Détenteurs du Trésor de Sa Science ". Basaïr Al-Darajat, 62/7.

27

L'Imam As-Sâdeq confirme que les Imams Immaculés (pse) sont la Vertu personnifiée

958. " Nous sommes l'Arbre de la Prophétie, la Demeure de la Misé-ricorde, les Clés de la Sagesse, le Puits de la Connaissance, la Station de la Prophétie, la Demeure fréquentée par les Anges et le Lieu des Mystères divins ; nous sommes les Gardiens des Dépôts de Çááå-Dieu pour Ses Serviteurs ; nous sommes Son Sanctuaire protégé et Son Alliance ; donc, toute personne qui suit nos Directives, suit les Directives de Çááå-Dieu ; toute personne qui ne les suit pas, a rompu l'Alliance avec Çááå-Dieu ". Al-Kafi, 1/221/3 ; Basaïr al-Darajat, 57/6.

959. " Nous sommes la Source d'où coulent toutes les Bontés, la Bienveillance émane des Feuilles et des Branches de notre Arbre, elle est composée de la Reconnaissance de l'Unicité de Çááå-Dieu, de la Prière, du Jeûne, de l'?radication de la Violence, du Pardon accordé au Traître, de la Compassion envers ceux dont les provisions sont in-suffisantes, de l'Assistance aux voisins, de la Reconnaissance des va-leurs du Vertueux ; alors que notre ennemi est la racine de tout Mal, tout type d'indécence et d'abomination émane des feuilles et branches de son arbre comme le Mensonge, l'Avarice, la Délation, la Rupture des liens, l'Usure, l'Appropriation illicite des biens de l'orphelin, la Violation des limites établies par Çááå-Dieu, la Commission consciente ou inconsciente d'actes coupables d'impiété comme l'Adultère, le Vol et tout ce que cela implique d'accomplissement de mauvaises actions ; donc, tous ceux qui prétendent faire partie des nôtres alors qu'ils sui-vent les avis des autres, sont des menteurs ". Al-Kafi, 8/242/336 ; Ta'wil Al-Ayat Al-Dhaïra, 22.

28

L'Imam As-Sâdeq rappelle l'Imamat et le Statut d'Héritiers des Imams Immaculés (pse)

960. [Safwan Jamal] : " Nous étions à La Mecque lorsque commença une discussion au sujet de la signification des Versets qui vont sui-vre ". - L'Imam As-Sâdeq (s) déclara : " Çááå-Dieu a établi l'Imamat par Mohammed (pslf), Ali (s) et les fils d'Ali (s) en révélant : ( …en tant que descendants les uns des autres. Çááå-Dieu est Celui Qui entend et Qui sait ) (Coran 3/34) ; puis il ajouta : ( Et lorsque Son Seigneur éprouva Abraham par des paroles et qu'il s'en acquitta pleinement. [Çááå-Dieu] dit : " En vérité, Je t'établis comme Imam pour les gens ". Il dit : " Et de ma descendance ? " [Çááå-Dieu] dit : " Mon Engagement ne concerne pas les injustes " ) (Coran 2/124).

" Alors, Abraham (psl) déclara : " ô Seigneur ! Accomplis au plus vite la Promesse que Tu m'as faite au sujet de Mohammed (pslf) et d'Ali (s) et fais preuve de diligence en les aidant et assistant ". Ceci est à relier aux Paroles du Seigneur : ? Et qui [donc] ne veut pas de la foi d'Abraham, si ce n'est quelqu'un qui se montre insensé ? Déjà Nous l'avions élu en ce bas monde et il est certes dans l'Autre monde au nombre des gens de bien ? (Coran 2/130).

" Ce qui signifie que celui qui fait preuve d'hostilité envers La Reli-gion d'Abraham (psl)-Millat Ibrahim ne peut être que celui qui fait preuve d'imprudence envers lui-même et se montre contraire à la Rai-son. En vérité, " Nous avons élu Abraham dans ce Monde et dans ce-lui de l'Au-delà, il fait partie des Parfaits ". - L'Imam (s) ajouta : Ici, Millat signifie Imamat. Et lorsqu'Abraham installa sa progéniture à La Mecque, il déclara : ( Notre Seigneur ! J'ai établi une partie de mes des-cendants dans une vallée stérile, auprès de Ta Maison sacrée, - ( notre Seigneur ! - afin qu'ils s'acquittent de la Prière. Fais en sorte que les cœurs de certains hommes s'inclinent vers eux ; accorde-leur des fruits, en nourriture. Peut-être, alors, seront-ils reconnaissants ) (Coran 14/37).

" Ailleurs, il a été révélé ceci : ( Et lorsqu'Abraham dit : " Seigneur, fais-en un pays sûr et nourris ses habitants de fruits, ceux d'entre eux qui ont foi en Çááå-Dieu et en le Jour dernier ". [Çááå-Dieu] dit : " Et quiconque mécroit, Je le laisserai jouir [de la vie] quelque peu, puis le contraindrai au tourment du Feu : quelle mauvaise fin ! " )(Coran 2/126). La signification apparente du premier Verset est : ô Seigneur ! J'ai installé quelques-uns des membres de ma famille dans la proximité de Ta Sainte De-meure Sacrée pour qu'ils y vivent dans un désert stérile où rien ne pousse. ô notre Seigneur ! Ainsi, ils maintiendront la pratique de la Prière ; aussi, fais que les cœurs des gens se tournent vers eux et pro-cure-leur des fruits.

La signification du second Verset est : ô Sei-gneur ! Fais de cette Cité un havre de Paix, procure des fruits à ses ha-bitants qui croient en Çááå-Dieu et en le Jour de la Justice. - L'Imam (s) ajouta : Lorsque Abraham réserva les effets de son imploration seule-ment aux Croyants fervents qui font preuve de crainte révérencielle, de la même façon qu'il le fit pour l'Imamat, il est clair que cette im-ploration n'englobe pas tous les habitants de La Mecque tel Çááå-Dieu l'affirme : ( mon Engagement ne concerne pas les injustes ) (Coran 2/124).

" En bref, Çááå-Dieu laisse clairement entendre ceci : ( Et quiconque mécroit, Je le laisserai jouir [de la vie] quelque peu, puis le contraindrai au tourment du Feu : quelle mauvaise fin ! )(Coran 2/126). Lorsque Çááå-Dieu déclara cela, Abraham (psl) demanda : " Quels sont ceux dont le re-tour se fera en Enfer ? " - Alors, Çááå-Dieu répondit : " Il s'agit des califes-tyrans et de leurs disciples " ". Voir l'ouvrage ÍíÇÉ ÇáÞáæÈ - Hayat Al-Qulub-La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlisi ; volume La Succession ; Adaptation à la langue française : A. et H. Benabderrahmane, aux éditions de la Fondation Imam Al-Hossein (s) - P.O. Box 25/114 - Beyrouth - Liban ; 592 pages.

961. " Nous sommes les Héritiers de Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) qui couvrit Ali (s) d'une couverture et lui enseigna 1000 Paroles et chacune d'elles donnait accès à 1000 autres ". Al-Khiçal, 651/49

29

L'Imam As-Sâdeq confirme que les Hadiths rapportés par les Imams Immaculés sont ceux reçus du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

962. " Mon hadith est le hadith rapporté par mon père ; le hadith de mon père est le hadith rapporté par mon grand-père ; le hadith de mon grand-père est le hadith rapporté par Al-Hossein (s) ; le hadith de Al-Hossein (s) est le hadith rapporté par Al-Hassan (s) ; le hadith de Al-Hassan (s) est le hadith rapporté par Amir Al-Mu'minin Ali (s) ; le hadith d'Amir Al-Mu'minin Ali (s) est le hadith transmis par le Mes-sager de Çááå-Dieu (pslf) ; et le hadith transmis par le Messager de Çááå-Dieu (pslf) est la Parole de Çááå-Dieu, Exalté soit-IL ". Al-Kafi, 1/53/14; Rawzat Al-Wa'ïdhin, 233.

963. " [Mohammed Ben Muslim] 49 J'écoute les Traditions et lorsque je veux les rapporter, il m'arrive d'y ajouter ou de leur retrancher quel-que chose ". - L'Imam (s) : " Si tu arrives à en restituer le sens pro-fond, il n'y a pas de mal ". Uçul d'Al-Kulayni, 1/65, n° 2.

964. " Prends par écrit nos Traditions et communique ta Science à tes Frères [en Religion] ; aux affres de la mort, lègue tes livres à tes fils car le temps des calamités s'abattra sur les hommes qui n'auront alors d'autres compagnons que leurs livres ". Recommandation de l'Imam As-Sâdeq (s) donnée à son Disciple Al-Mufaddal Ben Omar Al-Ju'fi Al-Kufi qui fut également Disciple du septième Imam Mousa Al-Kadhem (s), citée dans Uçul d'Al-Kulayni, 1/67, n° 11.

965. " Gardez précieusement vos écrits car vous en aurez bientôt grand besoin ". Uçul d'Al-Kulayni, 1/66, n° 10.

30

L'Imam As-Sâdeq confirme l'enracinement exceptionnel des Immaculés dans la Science et la Justice Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

966. " Amir Al-Mu'minin Ali Ibn Abi Tâleb (s) et les Imams (pse) qui viennent après lui, sont fermement enracinés dans la Science ". Al-Kafi, 1/213/3.

967. " Méfiez-vous de l'exercice de la Juridiction car [l'exercice de la Justice] ne sied qu'à un Guide sage dans son Jugement et Juste parmi les Musulmans, [un Guide] tel un Prophète ou un Légataire de Pro-phète [sous-entendu un Imam Infaillible] ". Ibn Bâbûye, 3/chapitre 1, n° 7.

L'Imam As-Sâdeq confirme que les Immaculés sont le Puits de la Science et de la Gnose Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

968. " Le temps de midi entrant, Ali Ibn Al-Hossein (s) accomplissait la Prière, récitait des Invocations, louait Sa Sainteté le Messager (pslf) ainsi : " ô mon Çááå-Dieu ! Que Tes Bénédictions soient sur Moham-med et la Famille de Mohammed ! Ils constituent l'Arbre de la Pro-phétie, la Station du Message, la Demeure fréquentée par les Anges, le Puits de la Science et de la Gnose, les Gens de la Demeure de la Révé-lation ". Jamal Al-Ousbou', 250 ; Misbah Al-Tahajoud, 361.

969. "Çááå -Dieu a destiné pour Ses créatures deux Versets de Son Livre dont le sens est : De ne rien dire avant d'en être informé et de ne for-muler aucune réponse sans connaissance. Çááå-Dieu, exalté soit-Il, dit : ( L'alliance du Livre n'a-t-elle pas été contractée ? Elle les oblige à ne dire, sur Çááå-Dieu, que la Vérité ) (Coran 7/169). ( Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne comprennent pas et ce dont l'explication ne leur est pas parvenue ) (Coran 10/39). Uçul Al-Kafi, 1/61-62, hadith 102, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

32

L'Imam As-Sâdeq rappelle le Total Abandon des Immaculés au Décret de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

970. " Nous désirons le bien-être, la santé et l'aisance financière pour notre famille, néanmoins, lorsque le Décret divin est pris et s'applique, nous ne désirons rien de ce que Çááå-Dieu n'aime pas pour nous ". Extrait d'un récit d'Ala Ibn Kamil cité dans Al-Kafi, 3/226/13.

33

L'Imam As-Sâdeq confirme le caractère d'étres généreux des Immaculés (pse)

971. " Pour l'Amour de Çááå-Dieu, l'Imam Al-Hassan Ibn Ali (s) distribua tout ce qu'il avait en sa possession aux pauvres et nécessiteux y compris ses sandales, vêtements et dinars ". Al-Tahdhib, 5/11/29 ; Hilyat Al-Abrar, 3/56/5.

34

L'Imam As-Sâdeq rappelle le caractère d'étres indulgents des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

972. " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) a mentionné par écrit qu'à cha-que fois que vous attribuez une tâche pénible à l'un de vos serviteurs, aidez-le dans sa réalisation ". L'Imam (s) : " A chaque fois que mon père [l'Imam Al-Bâqer (s)] attribuait des tâches à ses serviteurs, il leur disait : "

Accomplissez-les de la manière de votre choix ". Puis, mon père venait les voir et, s'il remarquait que les tâches étaient pénibles, il disait : " Par la Grâce du Nom de Çááå-Dieu " et commençait à les ai-der ; et si les tâches ne leur étaient pas pénibles, il les laissait les ac-complir selon leur méthode ". Al-Zouhd de Al-Hossein Ibn Saïd, 44/117.

35

L'Imam As-Sâdeq confirme le caractère d'étres exceptionnels des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

973. " Çááå-Dieu fit de nous [les Imams Immaculés (pse)] Son Œil parmi Ses Adorateurs, Sa Langue parlante parmi Ses Créatures, Sa Main de Bienveillance et de Miséricorde, étendue sur Ses Serviteurs, Sa Face grâce à laquelle on se dirige vers Lui, Son Seuil qui guide vers Lui, Son Trésor au Ciel et sur la Terre… C'est par notre Service que Çááå-Dieu est servi. Sans nous, Çááå-Dieu ne saurait être adoré ". Ibn Bâbûye, Kitab Al-Tawhid, bâb 12, n° 8, pages 151-152.

974. " Çááå-Dieu ne fait aller les choses que par des causes et IL a mis pour toute cause une explication, pour toute explication une Clé, pour toute Clé une science et pour toute science un Seuil Parlant ; celui qui connaît ce Seuil connaît Çááå-Dieu et celui qui le méconnaît, méconnaît Çááå-Dieu ; le Messager de Çááå-Dieu et nous-mêmes [les Imams immaculés (pse)], nous sommes cela [ce Seuil Parlant] ". Basâ'ir, section 1, bâb 3, n° 2, page 6.

975. " Nous [les Imams Immaculés (pse)] sommes le Lieu où est dé-posé le Secret de Çááå-Dieu […] et nous sommes le Sanctuaire suprême de Çááå-Dieu ". Uçul Al-Kafi, 1/221, Kitab Al-Hudjdja, hadith 3.

976. " C'est grâce à nous [les Imams Immaculés (pse)] que Çááå-Dieu est connu et grâce à nous qu'IL est adoré ". Ibn Bâbûye, Kitab Al-Tawhid, bâb 12, n° 9, page 152.

977. " Sans Çááå-Dieu, nous [les Imams Immaculés (pse)] ne serions pas connus et sans nous, Çááå-Dieu ne serait pas connu ". Ibn Bâbûye, Kitab Al-Tawhid, bâb 41, n° 10, page 290.

978. " L'Imam [Immaculé (s)] connaît les aspects et les noms de ses Fidèles ainsi que ceux de ses ennemis grâce à la connaissance de l'Argile à partir de laquelle ils ont été créés ". Ibn 'Ayyash, Muqtadhab Al-Athar, 41 ; Basâ'ir, 390.

979. " Les hommes se divisent en trois catégories : le sage initiateur, le Disciple initié et l'?cume emportée par la vague ; nous [les Imams Immaculés (pse)] sommes les Sages initiateurs, nos Fidèles sont les Disciples initiés et les autres sont l'?cume emportée par la vague ". Basâ'ir, section 1, bâb 5, pages 8-9.

36

L'Imam As-Sâdeq (s) confirme que seuls les Imams Immaculés possèdent l'Interprétation du Saint Coran dans sa totalité Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

980. " Çááå-Dieu fit parvenir à Son Saint Prophète la Révélation et l'Interprétation qui, à son tour, les a transmises à Ali (s) qui, à son tour, et je le jure, nous les a transmises ". Paroles de l'Imam As-Sâdeq (s) adressées à Abu Al-Sabbah, citées dans Al-Kafi, 7/442/15 ; Al-Tahdhib, 8/286/1052 ; Tafseer Al-Ayyashi, 1/17/13.

981. " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) m'a engendré, et je détiens la Science du Coran, le Livre qui contient le Commencement de la Créa-tion ainsi que tout ce qui arrivera jusqu'au Jour de la Résurrection ; il contient le récit des ?vénements du Ciel et de la Terre, ceux du Para-dis et de l'Enfer, ceux du Passé et de l'Avenir et je connais tout cela aussi clairement que si je les voyais inscrits sur la paume de ma main. Oui, Çááå-Dieu a mis la Claire Explication de toutes choses dans le Co-ran ". Uçul d'Al-Kulayni, 1/79.

982. " Que l'on choisisse la Tradition qui est en accord avec le Coran et la Sunna et en désaccord avec la multitude et que l'on abandonne celle qui est en désaccord avec le Coran et la Sunna et en accord avec la multitude… La Bonne Direction se trouve dans la Tradition qui contredit la multitude ". - Et si les deux traditions sont approuvées par deux groupes différents de la multitude, que faut-il faire ? - Que l'on opte pour celle qui est moins utilisée par leurs arbitres et juges… ". Réponse donnée par l'Imam As-Sâdeq (s) au Disciple Omar Ben Hanzala Al-Ijli Al-Bakri Abu Sakhra Al-Kufi qui le (s) questionnait, citée dans Uçul d'Al-Kulayni, 1/86-88.

983. [Suma'a Ben Mihran déclare :] J'ai dit à Abu Abdullah As-Sâdeq (s) ceci : " Il y a un Homme qui se rallie à Ali, désavouant ses enne-mis, suivant en toute chose Ali, mais qui, néanmoins, dit : " Ce sont des Imams qui guident mais qui divergent entre eux, alors, j'ignore quel Imam suivre, mais s'ils s'accordaient sur l'un d'entre eux, je le suivrais sachant que l'autorité leur revient ". - L'Imam (s) répondit : " Si cet Homme venait à mourir avec ce point de vue, il mourrait alors de la mort de l'âge de la Djahiliyyah ". - Puis, l'Imam (s) ajouta : " Le Coran possède une Interprétation qui court comme courent la nuit et le jour et comme courent le soleil et la lune, et s'il arrive le moment de l'Interprétation coranique de quelque chose, alors, ce quelque chose se réalise, car certaines Interprétations ont déjà eut lieu, alors que pour d'autres le moment n'est pas encore arrivé ". Al-Ghayba / L'Occultation / ÇáÛíÈÉ de Scheikh An-Nu'mani ; Bihar Al-Anwar, 23/79.

37

L'Imam As-Sâdeq confirme que la Science détenue par l'Imam Ali provient du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

984. " La Science détenue par Ali Ibn Abi Tâleb (s) est celle détenue par le Messager de Çááå-Dieu ; partant, notre Science est celle qu'il nous a transmise ". Al-Ikhtisas, 279 ; Basaïr Al-Darajat, 295/1.

985. " … La Connaissance provient de Çááå-Dieu ; l'Archange Gabriel-Jibraël (s) l'a transmise au Messager de Çááå-Dieu (pslf) auquel il dit : " ô Mohammed (pslf) ! Çááå-Dieu te fait parvenir Ses Directives ; transmets-les à Ali (s) ; il les transmit à Ali (s) en lui recommandant de les transmettre à Al-Hassan (s), et ainsi de suite jusqu'à ce que la Connaissance me parvienne ; ce faisant, il est impossible que l'Imam (s) détienne la connaissance d'une chose sans que Sa Sainteté le Mes-sager (pslf) ne l'ait détenue auparavant, ainsi que l'Imam (s) précé-dent ". Extrait d'un entretien entre Sulayman Al-Daylami et l'Imam As-Sâdeq (s) cité dans Al-Ikhtisas, 313 ; Basaïr Al-Darajat, 393/5 ; Al-Kafi, 1/254; Al-Bihar, 26/86.

38

L'Imam As-Sâdeq confirme la dictée par le Messager du Livre possédé par l'Imam Ali et sa transmission Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

986. " Il y a avec nous quelque chose faisant que nous n'avons aucun besoin des autres qui, par contre, ont besoin de nous. Avec nous il y a un Livre que le Messager de Çááå-Dieu (pslf) a dicté et que Ali (s) a écrit de sa propre main ; il s'agit d'un Livre où est noté tout ce qui est Li-cite et tout ce qui est Illicite ". Al-Kafi, 1/241/6.

987. " Le Savoir détenu par Ibn Shubruma n'est rien comparé à Al-Jami'a qui fut dicté par le Messager de Çááå-Dieu (pslf) et rédigé par Ali (s). Le contenu d'Al-Jami'a est complet en lui-même, il renferme toute la Science du Licite et de l'Illicite ". Al-Kafi, 1/57/14 ; Basaïr Al-Darajat, 146/23 ; Al-Ihtijaj, 2/63.

39

L'Imam As-Sâdeq confirme le haut degré d'éducation islamique des Partisans et Compagnons des Quatorze Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

988. " Nous, les Imams, nous sommes les Sages qui instruisons ; nos Parti-sans, ce sont ceux qui sont initiés par nous ; quant au reste, c'est l'écume roulée par le torrent ". Ouçul min Al-Kafi de Kulayni, Téhéran, 1375 de l'Hégire, 1/33-34.

989. " Le Disciple ja'farite est celui qui s'abstient de tout type d'excès et licence, grand travailleur, il œuvre au Service de Son Créateur dans l'espoir de Sa Satisfaction et la crainte de son Châtiment. Lorsque vous rencontrez de telles personnes, elles sont sûrement des disciples ja'farites ". Sifat al-Chiat, 89/21 ; Al-Kafi, 2/233/9.

990. " Notre Partisan est celui qui poursuit ce qui lui paraît convena-ble et qui s'écarte de tout ce qui lui apparaît comme blâmable, il sou-tient le beau et se précipite vers la réalisation de bonnes œuvres dési-reux d'obtenir la Miséricorde divine ; une telle personne fait partie de nous, elle est avec nous partout où nous sommes ". Sifat Al-Chiat, 95/32.

991. " Nos Partisans sont des personnes sages, loyales, dignes de con-fiance et sérieuses ; elles accomplissent quotidiennement 51 cycles de Prières-Rakats ; elles accomplissent les Prières de la Nuit et jeûnent durant le jour ; elles versent l'Impôt sur leurs biens ; accomplissent le Pèlerinage et s'abstiennent de tout type d'action illicite ". Sifat Al-Chiat, 81/1.

992. " Nos Partisans sont reconnaissables à divers signes : Grandeur d'âme, Dévouement envers leurs frères [en Religion], Accomplisse-ment quotidien d'une cinquantaine de cycles de Prières-Rakats ". Tou-haf Al-Ouqoul, 303.

993. " Mettez à l'épreuve mes Partisans en trois occasions : lors du temps exact de l'accomplissement de la Prière ; dans leur sérieux mis à la conservation des secrets envers nos ennemis ; dans leur façon de gérer leurs biens en tenant compte de leurs frères [en Religion] ". Al-Khiçal, 103/62 ; Michkat Al-Anwar, 78 ; Qourb Al-Isnad, 78/253.

994. " Nos Partisans forment trois groupes : Ceux qui font partie de nos Amis et qui font preuve d'affection à notre égard, ceux-là font partie de nous ; ceux qui se donnent une belle apparence en notre hon-neur, nous rendons magnifiques ceux qui se donnent une belle appa-rence en notre honneur ; ceux qui s'emparent des biens des personnes en utilisant notre nom, mais ceux qui s'emparent injustement des biens des autres en utilisant notre nom sont destinés à la pauvreté ". Al-Khiçal, 103/61 ; 'Alam Al-Dîn, 130 ; Michkat Al-Anwar, 78.

995. " ô fils de Jundoub ! Transmets ce message à nos Partisans et dis-leur ceci : " Ne vous égarez jamais sur des routes diverses car, je prends Çááå-Dieu à Témoin, notre amitié ne s'obtient que par la Piété et l'Effort dans ce Monde ainsi que par l'Entraide et la Cordialité envers nos Semblables croyants. Toute personne qui opprime les autres, ne fait pas partie de nos Partisans ". Touhaf Al-Uqoul, 303.

996. " Attirez les gens [à votre Religion] par autre chose que des paro-les [sous-entendu par des actions], ainsi, ils pourront voir en vous des preuves de Piété et d'Effort, ils pourront aussi se rendre compte de vo-tre bonne conduite et de l'accomplissement des Prières rituelles quoti-diennes. C'est là, la meilleure formule de propagation ". Al-Kafi, 2/78/14.

997. " Nous sommes d'une Famille qui, si nous voyons de la bonté chez une personne, les bavardages déplacés des gens sur elle ne chan-geront rien à notre appréciation portée à une telle personne ". Basaïr Al-Darajat, 362/3.

998. " ÈöÓÜÜÜÜÜã Çááåö ÇáÑøóÍãóäö ÇáÑøóÍöíãö - Grâce au Nom de Çááå-Dieu, Le Tout-Miséricordieux et Très-Miséricordieux - Implorez Çááå-Dieu de vous accorder une bonne santé ; d'être sereins et dignes. Ne perdez pas la voie de la modestie ; abstenez-vous de commettre des actes que les Pieux d'autrefois non pas commis. Ne laissez pas votre langue ni proclamer des mensonges, ni calomnier, ni altérer, car, il est plus pro-fitable pour vous de protéger vos langues des propos que Çááå-Dieu a condamnés. En effet, laisser vos langues déclarer ce que Çááå-Dieu a interdit, produit la ruine du Serviteur, attire le Courroux de Çááå-Dieu sur le coupable qui sera ressuscité sourd, aveugle et muet au Jour du Jugement ; de plus, il fait partie de ceux dont fait mention le Saint Coran dans le Verset suivant : ( Sourds, muets, aveugles : ils ne reviendront point [de l'Errement à la Guidance] ). (Coran 2/18) Ce qui veut dire qu'ils n'auront pas droit à la parole car : ( On ne leur permettra pas de présenter des excuses ). (Coran 77/36) " Ne commettez aucun acte que Çááå-Dieu a interdit ; je vous recom-mande de garder le silence excepté lorsque vous désirez parler de l'Autre Monde, vous en serez récompensés. Proclamez ÇÔåÏõ Ãä áÇ Åáå ÅáÇøó Çááå - Je témoigne qu'il n'y a de Çááå-Dieu que Çááå-Dieu, puis, glorifiez-Le et louez-Le ; implorez-Le intensément ; exprimez votre désir ar-dent de Ses infinies Bontés dont personne ne peut réellement en esti-mer les vertus ; abstenez-vous des propos que Çááå-Dieu a interdits ; des propos qui condamnent éternellement au Feu ceux qui les prononcent et qui viennent à mourir sans s'être repentis.

Je vous exhorte à l'imploration car, rien n'est plus profitable que la supplication et l'imploration pour celui désireux d'obtenir ce qu'il demande à Çááå-Dieu.

" Faites preuve d'empressement à la réalisation de ce que Çááå-Dieu vous exhorte d'accomplir ; répondez à Son Appel car ainsi vous ob-tiendrez votre Salut et vous vous délivrerez du Châtiment du Feu de l'Enfer. Maîtrisez vos instincts sexuels car s'ils sont incontrôlés, ils tombent sous le coup de ce que Çááå-Dieu vous a interdit ; or, toute personne qui néglige ce que Çááå-Dieu lui a interdit, Çááå-Dieu lui refusera l'accès à Son Paradis et à ses Grâces éternelles. Rappelez-vous que le Mal est le lot de toute personne qui renonce à l'Obéissance envers Çááå-Dieu, qui commet des actes coupables d'impiété, qui recherche les plaisirs éphémères de ce Monde, allant jusqu'à les préférer aux ?ter-nelles Grâces du Paradis. Malheur à ces personnes !

" Combien décevantes sont de telles personnes et quelle grande perte pour elles au Jour de la Résurrection ! Prenez refuge en Çááå-Dieu, ainsi vous ne ferez pas partie de ces personnes ; il n'existe aucun Secours ni Puissance pour nous, excepté en Çááå-Dieu. Implorez Çááå-Dieu car IL aime les implorations de Ses Serviteurs qui sont de Sincères Croyants ; IL a promis de leur répondre ; Çááå-Dieu transforme les sup-plications des Sincères Croyants en Actions qui viendront augmenter pour eux les Grâces au Paradis. Rappelez-vous Çááå-Dieu le plus que vous pouvez, à chaque instant de la journée et de la nuit car, Çááå-Dieu a ordonné qu'IL soit toujours rappelé à la conscience, et Çááå-Dieu est reconnaissant envers ceux qui se rappellent de Lui.

" Sachez que Çááå-Dieu loue tout Sincère Croyant qui Le rappelle à sa conscience ; soyez constants dans l'Obéissance aux Commandements de Çááå-Dieu car, personne ne peut atteindre au plus petit bien tant qu'il n'obéit pas à Çááå-Dieu, tant qu'il ne s'abstient pas de faire ce qui est interdit par La Religion et qui est mentionné de façon explicite ou im-plicite dans le Saint Coran. Çááå-Dieu a révélé dans Son Livre ceci : ( Abandonnez le péché extérieur et intérieur ). (Coran 6/120)

" Rappelez-vous que tout ce que Çááå-Dieu a ordonné de vous tenir à l'écart, est inconditionnellement interdit.

" Suivez la Voie du Messager de Çááå-Dieu (pslf) ; soyez convaincus ; ne vous abandonnez pas à votre avis en pensant que c'est bien car, les personnes les plus égarées pour Çááå-Dieu, sont les personnes qui sui-vent leur opinion personnelle, Çááå-Dieu ne guide pas de telles person-nes ; faites le plus de bien possible à vous-mêmes car : ( Si vous faites le Bien ou si vous faites le Mal, vous le faites à vous-mêmes ). (Coran 17/7)

" ô vous, l'Assemblée de ceux pour lesquels Çááå-Dieu prend soin de leurs affaires ! Que vous suiviez la Sunna de Sa Sainteté le Messager (pslf), les traditions qui lui sont attribuées et celles attribuées aux Membres de sa Famille.

" En effet, toute personne qui s'attache à eux est incontestablement sur La Voie Droite ; toute personne qui leur tourne le dos, est sûre-ment égarée, car, ils sont ceux envers lesquels Çááå-Dieu a ordonné l'Obéissance.

" Notre père, le Messager de Çááå-Dieu (pslf), a déclaré : " La persévé-rance dans la réalisation de bonnes actions selon la pratique de la Sun-na, emporte la Satisfaction de Çááå-Dieu et sera d'un grand profit dans l'Autre Monde, même pour un peu, plutôt que d'essayer de mélanger l'Adoration avec une vaine tentative de suivre des innovations fondées sur l'opinion personnelle ".

" Sachez que suivre des innovations et se retrouver sans la Guidance de Çááå-Dieu, est une aberration et que toute aberration est une innova-tion et que tout innovateur a sa place en Enfer.

" Personne ne peut obtenir les Bontés de Çááå-Dieu si ce n'est par l'accomplissement des Prières, la pratique de la Patience et le senti-ment de la Satisfaction, car Patience et Satisfaction sont justement des synonymes d'Obéissance envers Çááå-Dieu.

" Sachez que jamais un Croyant ne croira vraiment tant qu'il ne sera pas content et satisfait de ce que Çááå-Dieu lui a destiné ; Çááå-Dieu fera parvenir à celui qui aura fait preuve de Patience et de Satisfaction en-vers Çááå-Dieu, un bien plus digne de lui-même et de ce qu'il s'attendait à recevoir.

" Je vous rappelle l'accomplissement des Prières quotidiennes, en par-ticulier la Prière du milieu ; de vous tenir face à Çááå-Dieu en toute hu-milité et comme Çááå-Dieu vous l'a ordonné, ainsi faisaient les Croyants qui vous ont précédés.

" Faites preuve d'affection envers les Musulmans démunis car toute personne qui les humilie ou qui fait preuve d'arrogance envers eux, est sortie de la Voie de Çááå-Dieu ; Çááå-Dieu la maudira.

" Notre père, le Messager de Çááå-Dieu (pslf), a déclaré : Mon Seigneur a ordonné de faire preuve d'affection envers les Musulmans nécessi-teux. Sachez que pour toute personne qui rabaisse un Musulman, Çááå-Dieu la détestera et méprisera, le mépris et le dédain des autres à son égard n'est rien en comparaison de la puissance du mépris de Çááå-Dieu.

" Craignez Çááå-Dieu dans ce qui vous a été recommandé de faire en-vers vos frères Musulmans dans le besoin car ils sont dignes d'être aimés.

" Çááå-Dieu a ordonné à Son Messager (pslf) de les aimer ; toute per-sonne qui n'aime pas ceux que Çááå-Dieu a ordonné d'aimer, désobéit sûrement à Çááå-Dieu et à Son Messager ; toute personne négligeant cela fait preuve de désobéissance envers Çááå-Dieu et fait donc partie des égarés.

" Méfiez-vous de l'arrogance et de la fierté ; la fierté est l'un des Voi-les de Çááå-Dieu, Exalté soit-IL ; toute personne menant le combat contre Çááå-Dieu sans tenir compte de ce Voile, Çááå-Dieu la brisera et la rabaissera au Jour de la Résurrection ; prenez garde à ne pas vous op-primer les uns les autres, ni à commettre des injustices les uns envers les autres, car ces attitudes ne sont pas celles des Pieux.

" Quant à celui qui fait usage de l'Oppression et de l'Injustice, Çááå-Dieu les retournera contre lui-même ; Çááå-Dieu accordera Son Secours à l'opprimé et lui donnera la Victoire ; quiconque reçoit le Secours de Çááå-Dieu, connaît la Victoire.

" Méfiez-vous de l'envie des uns envers les autres car l'envie est la racine de l'incrédulité ; méfiez-vous de l'aide apportée à celui qui op-prime un Musulman car, si le Musulman appelle sur vous la malédic-tion, il sera entendu.

" Notre père, le Messager de Çááå-Dieu (pslf), avait coutume de dire ceci : " L'invocation du Musulman opprimé est divinement agréée ".

" Entraidez-vous car notre père, le Messager de Çááå-Dieu (pslf), avait coutume de dire ceci : " Apporter une aide à un Musulman est supé-rieur et davantage récompensé qu'un mois complet de jeûne et de re-traite spirituelle au Masjid Al-Haram - La Mosquée Sacrée - ".

" N'allez pas jusqu'à forcer un Musulman dans la pauvreté à vous rendre l'argent que vous lui avez prêté car notre père, le Messager de Çááå-Dieu (pslf), avait coutume de dire ceci : " Un Musulman ne peut pas faire preuve de dureté envers un frère Musulman pour qu'il lui rembourse une dette ; pour toute personne qui accordera un sursis à son débiteur, Çááå-Dieu lui accordera Sa Protection au Jour où il n'y aura aucun autre protecteur ".

" Rappelez-vous que l'Islam est Islamisation - Soumission - et que l'Islamisation est Islam ; toute personne qui s'islamise, est Musul-mane. Toute personne qui ne s'islamise pas, ne professe pas l'Islam ; toute personne soucieuse de son propre bien, doit obéir à Çááå-Dieu car toute personne qui Lui obéit, se fait sûrement du bien à elle-même.

" Abstenez-vous de commettre des actes coupables d'impiété, car, toute personne qui transgresse ce qui est ordonné par Çááå-Dieu, ce fait du Mal à elle-même. Il n'existe aucune autre alternative : ceux qui accomplissent des actions bonnes, ont la Récompense du Paradis ; ceux qui accomplissent des actions mauvaises, ont l'Enfer pour Châ-timent. Donc, faites preuve d'Obéissance envers Çááå-Dieu et abstenez-vous de commettre des actes coupables d'impiété. Sachez qu'aucune Créature de Çááå-Dieu, ni Ange, ni Messager, ne peuvent rien pour vous lorsque vous serez en présence de Çááå-Dieu ; donc, toute personne désireuse de tirer profit de l'intercession, doit implorer Çááå-Dieu de faire preuve de Satisfaction à son égard. Mais sachez qu'aucune de Ses Créatures ne peut emporter Sa Satisfaction autrement qu'en faisant preuve d'Obéissance envers Çááå-Dieu, envers Son Messager et ceux qui détiennent l'Autorité et qui sont les Gens de la Demeure de Sa Sainteté le Messager (pslf) ; leur désobéir équivaut à désobéir à Çááå-Dieu. Une telle personne ne peut pas nier une seule de leurs vertus, petite ou grande.

" Implorez Çááå-Dieu qu'IL vous accorde une bonne santé ; il n'existe aucune puissance ni aucun mouvement hormis ce qui provient de Çááå-Dieu ; faites preuve de patience dans l'adversité face aux épreuves de ce Monde car, endurer les épreuves dans l'Obéissance à Çááå-Dieu, dans l'Affection portée à Ses Imams et à ceux envers lesquels elle nous a été ordonnée, contribuera à une heureuse fin dans le Monde à venir dont les joies et les splendeurs sont éternelles mais vite perdues dans la Désobéissance à Çááå-Dieu, dans l'Affection et l'Obéissance portée à une personne que Çááå-Dieu n'a pas agréée.

Çááå-Dieu nous a ordonnés de faire preuve d'Affection et d'Obéissance envers ceux qui sont mentionnés dans Son Livre et dont la Parole dit : ( Nous les avons établis comme des Imams qui dirigent les Hommes selon Notre Ordre ). (Coran 21/73)

" Ces Dignitaires sont ceux pour lesquels Çááå-Dieu ordonna à tous de faire preuve d'Affection et d'Obéissance envers eux ; quant à ceux envers lesquels Çááå-Dieu a interdit à tous de faire preuve d'Affection et d'Obéissance envers eux, ils sont ceux qui égarent les gens… Sachez que lorsque Çááå-Dieu désire des bonnes actions pour un Serviteur, IL lui facilite l'acceptation et la pratique des Dogmes de l'Islam ; et si Çááå-Dieu lui accorde cette faveur, IL lui fera dire la Vérité, croire en elle, la pratiquer.

" IL fera d'un tel Serviteur un Musulman véridique qui, s'il meurt en cet état, sera accepté comme tel. Mais, lorsque Çááå-Dieu ne désire pas de bonnes actions pour un Serviteur, IL l'abandonne à lui-même, ne lui permet pas d'entendre les paroles véridiques, et, finalement, Çááå-Dieu ne lui attribuera aucune récompense pour ses actions ; si un tel Serviteur meurt en cet état, il sera considéré tel un hypocrite et, ce qu'il aura accompli ou dit se retournera contre lui. Donc, craignez Çááå-Dieu et implorez-Le de vous ouvrir le Cœur afin que vous puissiez professer et comprendre l'Islam, dire la Vérité, et que vous soyez ac-ceptés en tant que personnes vertueuses au Jour du Jugement. Il n'existe aucune puissance hormis celle de Çááå-Dieu, la Louange et la Gratitude appartiennent à Çááå-Dieu, Seigneur des Mondes. Toute per-sonne désireuse de savoir si elle est aimée de Çááå-Dieu, doit obéir à Ses Commandements et être l'une de nos Partisans ; n'avez-vous pas en-tendu les Paroles que Çááå-Dieu fait dire à Son Messager (pslf) dans le Saint Coran : ( Dis : " Suivez-moi, si vous aimez Çááå-Dieu ; Çááå-Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Çááå-Dieu est Celui Qui pardonne, IL est Miséricordieux " ). (Coran 3/31) Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Nous suivre est la condition pour faire preuve d'Obéissance envers Çááå-Dieu. Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Toute personne qui nous suit est aimée de Çááå-Dieu ; toute personne qui s'écarte de nous est notre ennemie. Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Toute personne qui est notre ennemie a désobéi à Çááå-Dieu ; lorsqu'elle mourra, elle sera jetée dans le Feu de l'Enfer. La Louange et la Gratitude appartiennent à Çááå-Dieu, Seigneur des Mondes ". Dans un courrier de l'Imam As-Sâdeq (s) adressé à ses Compagnons, rap-porté par Ismaël Ibn Jabir et cité dans Al-Kafi, 8/2.

999. " N'est pas compté parmi nos Partisans celui qui nous rend ser-vice seulement par la langue et qui agit à l'opposé de notre conduite ". Michkat Al-Anwar, 70 ; Mustatrifat Al-Sara'ïr, 147/21.

1000. " N'est pas des nôtres toute personne qui n'est pas bonne envers son voisin ". Al-Kafi, 2/668/11.

1001. " Agissez comme si vous réalisiez la Vérité ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 215, page 125 de l'arabe.

1002. " Celui qui ne tient pas sa promesse, n'a pas de Religion ; celui qui n'est pas digne de confiance, n'a pas de Foi ; les Prières de ceux qui ne versent pas la taxe de l'aumône ne sont pas agréées ; le verse-ment de la taxe de l'aumône par celui qui ne craint pas Çááå-Dieu est sans effets [pour lui] ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 216, page 125 de l'arabe.

1003. " Neuf dixièmes de la Religion consistent en la garde du Se-cret ; celui qui ne la pratique pas, n'a pas de Religion ". Uçul d'Al-Kulayni, Kitab Al-Imam wa l-kufr, bâb Al-Taqiyya / La Dissimulation, n° 2, 3/307.

1004. " Celui qui divulgue notre Enseignement [secret] est comme ce-lui qui le renie ". Uçul d'Al-Kulayni, bâb Al-Idhâ'a, n° 2, 4/77.

1005. " La Règle de Çááå-Dieu c'est la Garde du Secret ". Tafsir de Ja'far, édition P. Nwyia, page 194 ; édition Zay'ûr, 136.

1006. " ô Hichem, le sage est celui qui ne cesse de remercier Çááå-Dieu tout en vivant licitement-Yachghalou Al-Halal, - c'est-à-dire vivant dans le domaine de toute chose dont l'accomplissement n'entraîne pas de sanction et de tout acte que la Loi rend libre d'accomplir, - et dont l'impatience ne cède pas à l'illicite-Yaghlabou Al-Haram, - c'est-à-dire à toute chose dont l'accomplissement entraîne des sanctions et à tout acte que la Loi sanctionne ". Extrait du hadith 12 cité dans Uçul Al-Kafi, 1/30, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.