FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
L'Imam Al-Bâqer rappelle le Souvenir de Çááå-Dieu et les Effets bienfaisants du Saint Coran Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

761. " Il y a trois catégories de personnes : celles qui sont paisibles ; celles qui se souviennent de Çááå-Dieu ; et celles dont les propos créent la zizanie entre les gens ". Mishkat Al-Anwar, hadith 259, page 145 de l'arabe.

762. Jabir s'adressa à l'Imam Al-Bâqer (s) pour lui rapporter ceci : " Il y a certaines personnes dont le comportement est tel que lorsque le Coran est lu pour elles ou qu'elles se souviennent de lui, elles en per-dent connaissance au point où l'on pourrait leur couper les mains ou les jambes sans qu'elles s'en rendre compte ! ". L'Imam (s) répondit : " La Louange appartient à Çááå-Dieu, il s'agit là d'une attitude inspirée par Shaytan. Elles n'ont pas été instruites de se comporter ainsi. Le Coran a seulement pour objet de stimuler la Crainte révérencielle de Çááå-Dieu, d'adoucir les Cœurs et de se laisser aller à verser des lar-mes ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 273, page 151 de l'arabe.

3

L'Imam Al-Bâqer parle de la Demeure de la Famille du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

763. " La Demeure d'Ali et de Fatima, c'était la Chambre de l'Envoyé de Çááå-Dieu, que Çááå-Dieu prie sur lui et sa famille ; le toit de leur Demeure était le Trône du Seigneur des Mondes et, du fond de leur Demeure, une ouverture laissait voir jusqu'au Trône les degrés de la Révélation. Matin et soir, à tout moment et à chaque instant, les Anges descendaient sur eux avec la Révélation et leurs cohortes étaient ininterrompues, l'une descendant, l'autre remontant. Çááå-Dieu Le Très-Haut, béni soit-Il, avait dévoilé les Cieux à Abraham, que la Paix soit avec lui, jusqu'à ce qu'il voie le Trône et Çááå-Dieu avait augmenté la puissance de son regard, et certes Çááå-Dieu avait augmenté la Puissance du Regard de Mohammed, Ali, Fatima, Hassan et Hussayn, que la Paix soit avec eux, et ils voyaient le Trône et n'avaient d'autre toit à leurs Demeures que le Trône : leurs Demeures étaient donc ouvertes par le Trône du Tout-Miséricordieux et les ascensions des Anges et de l'Esprit se faisaient en elles sur Permission de leur Seigneur pour toute chose qui est Paix (min kulli amr salâm) ". [Le rapporteur du hadith dit : " je demandais : pour toute chose qui est Paix ? et il répondit : " avec toute chose (bi-kulli amr) " ; j'ajoutais : c'est ainsi que ce fut révélé ? et il dit " oui " ". Voir Al-Burhân fi tafsîri l-Quran de Sayyid Hâshim Bahrâni, 4/187, Sourate Al-Qadr, hadith 25.

4

L'Imam Al-Bâqer parle de la Création par Çááå-Dieu de Mohammed, de sa Famille et des Imams Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

764. " Çááå-Dieu créa [les corps de] Mohammed et de sa Famille [Fatima (s) et les Imams Immaculés (pse)] de l'Argile de l'Illiyyin, et IL créa leurs Esprits et leurs Cœurs d'une Argile se trouvant au-dessus de l'Illiyyin. IL créa [les corps] de nos Fidèles ainsi que [ceux] des Prophètes d'une Argile se trouvant en dessous de l'Illiyyin, alors qu'IL créa leurs Esprits et leurs Cœurs de l'Argile de l'Illiyyin même, c'est ainsi que les Cœurs de nos Fidèles proviennent des Corps de la Famille de Mohammed. De même Çááå-Dieu créa l'ennemi de la Famille du Prophète [son Esprit, son Cœur et son Corps] ainsi que les Esprits et les Cœurs de ses partisans, à partir de l'argile de Sijjin, et [les Corps de] ces derniers à partir d'une Argile se trouvant en-dessous de Sijjin, c'est ainsi que les Cœurs de ceux-ci [les partisans] proviennent des Corps de ceux-là [sous-entendu leurs chefs, les ennemis des Quatorze Immaculés (pse)], et tout Cœur languit après son corps ". Basâ'ir Al-Darajat, page 14, hadith n° 2, bâb 9 de la section 1.

765. " La Lumière de l'Imam [Immaculé] dans les Cœurs des Croyants fidèles est plus intense que celle de l'astre lumineux du jour ". Uçul d'Al-Kulayni, Kitab Al-Hudjdja, 1/276, n° 1 et 278, n° 4.

766. " Le Jour de l'Alliance avec les Particules, Çááå-Dieu obtint les Serments de nos Fidèles sur la reconnaissance de notre Mission d'Imams, de Sa Propre Seigneurie et de la Mission prophétique de Mohammed. Ensuite, IL fit voir à Mohammed les Descendants d'Adam, alors qu'ils se trouvaient encore dans l'Argile sous forme d'Ombres ; puis IL les créa à partir de l'Argile avec laquelle IL avait créé Adam et l'Envoyé de Çááå-Dieu les connut et il les fit connaître à Ali et nous [les autres Imams (pse)] les connaissons aussi ". Al-Saffâr, Basâ'ir, 89.

5

L'Imam Al-Bâqer loue Al-'Aql / L'intelligence Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

767. " Après avoir créé Al-'Aql / l'Intelligence, Çááå-Dieu lui ordonna : Avance ! Elle avança ; puis, IL lui ordonna : Recule ! Elle recula. - Ensuite, IL dit : Par Mon Inaccessibilité et par Ma Majesté, Je n'ai pas créé de créature autant aimée de Moi ; Je te parachève en celui que J'aime. C'est par toi que J'ordonne, que J'interdis ; c'est par toi que Je châtie et que Je récompense ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/27/ hadith 1, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

768. " Au Jour de la Résurrection, Çááå-Dieu jugera les gens d'après leur degré de 'Aql-Intelligence dont IL les a pourvus dans la vie im-médiate ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/28/ hadith 7, éditions Al-Uswa, Téhéran.

6

L'Imam Al-Bâqer rappelle la nécessité absolue de la Présence terrestre d'un Imam Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

769. " J'en atteste Çááå-Dieu ! Depuis que fut recueillie l'âme d'Adam (c'est-à-dire depuis la mort d'Adam), Çááå-Dieu n'a jamais permis qu'il existe un monde terrestre, sans qu'il y ait en ce monde un Imam qui guide vers Çááå-Dieu ; c'est lui le Répondant pour Çááå-Dieu devant Ses Serviteurs, et jamais le monde terrestre n'est laissé sans un Imam qui soit le Répondant pour Çááå-Dieu devant Ses Serviteurs, et jamais le monde terrestre n'est laissé sans un Imam qui soit ce Répondant et ce Guide pour les hommes ". Kitab Al-Hojjat des Osûl de Kulayni, 8e hadith, édition arabe-persane, 1, page 333.

770. " Si l'Imam était enlevé de la Terre une seule heure, elle frémi-rait en vagues qui rouleraient ses habitants comme la mer roule dans ses vagues les êtres qui l'habitent ". Kitab Al-Hojjat des Osûl de Kulayni, 12e ha-dith, édition arabe-persane, 1, page 333.

771. " ô vous, les gens ! Où allez-vous ? Qu'adviendra-t-il de vous ? Par nous, Çááå-Dieu guida le premier d'entre vous et par nous le dernier d'entre vous sera guidé ". Al-Kafi, 1/471/5 ; Al-Manaqib de Ibn Chahr Ashoub, 4/189 et 190.

7

L'Imam Al-Bâqer rappelle la nécessité de se lier étroitement à la Famille du Messager autrement dit aux Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

772. " La Famille de Mohammed (pse) est la Corde de Çááå-Dieu à la-quelle il nous a été ordonné de s'attacher fortement et comme IL nous l'a révélé dans le Verset suivant : ( Attachez-vous tous, fortement, à la Corde de Çááå-Dieu ; ne vous divisez pas ), (Coran 3/103) ". Paroles de l'Imam Al-Bâqer (s) rapportées par Jabir, citées dans Tafseer Al-Ayachi, 1/194/123.

8

L'Imam Al-Bâqer (s) rappelle que la Cause des Immaculés est difficile Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

773. " Ne comprends-tu pas que la difficulté de notre Cause se montre en ce que Çááå-Dieu a choisi pour l'assumer parmi les Anges, l'Ange Rapproché de Lui ; parmi les Prophètes, le Prophète-Envoyé ; parmi les Croyants, le Croyant au Cœur éprouvé ". Propos tenus par l'Imam Al-Bâqer (s) à l'un de ses familiers, cité dans Saffinat Bihar Al-Anwar, volume 2.

9

L'Imam Al-Bâqer rappelle la Bientraitance et l'Affection dues aux Gens de la Famille du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

774. " Nous aimer signifie faire preuve de Foi en Çááå-Dieu ; faire preuve d'hostilité à notre égard exprime l'infidélité ". Al-Kafi, 1/188/12 ; Al-Mahasin, 1/247/463 ; Tafseer Furat Al-Koufi, 428/566.

775. " Il n'existe aucun Serviteur nous portant toute son affection et nous obéissant sans que Çááå-Dieu ait au préalable purifié son cœur ; et Çááå-Dieu purifie seulement les cœurs de ceux qui nous obéissent et s'en remettent totalement à nous ; de telles personnes seront exemptées de la Grande Frayeur au Jour des Comptes ". Al-Kafi, 1/194/1.

776. Salam Ibn Al-Mostanir : " J'ai demandé à l'Imam Al-Bâqer (s) la signification du verset : ( Dis : " Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n'est votre affection envers mes proches ), (Coran 42/23). - L'Imam (s) me répondit ceci : " Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Faire preuve d'affection envers nous est une obligation religieuse pour tous les Serviteurs de Çááå-Dieu " ". Al-Mahasin, 1/240/441 ; Da'a'ïm Al-Islam, 1/68.

777. " L'Islam fut institué sur cinq Piliers : Accomplir les Prières ri-tuelles quotidiennes ; Donner l'Aumône ; Jeûner durant le Mois Sacré de Ramadhan ; Accomplir le Pèlerinage à La Mecque ; Faire preuve d'Affection et de Protection envers les Ahlul Beyt (pse) ". Amali Al-Toussi, 124/192 ; Al-Khiçal, 278/21 ; Amali Al-Mufid, 353/4 ; Bicharat Al-Mustafa, 69.

778. " Faire preuve d'Affection envers nous, les Ahlul Beyt, fait partie des Ordonnances de La Religion ". Amali Al-Toussi, 296/582.

779. " Daniel eut vraiment une Révélation divine, car c'était un Pro-phète. Daniel était de ceux à qui Çááå-Dieu enseigna le sens symbolique des événements. C'était un Véridique et un Sage. Et la Religion divine qu'il professait, était la Religion de notre Amour [de l'amour pour nous, les Ahlul Beyt (pse)]. […] " Oui ! J'en atteste Çááå-Dieu ! Il n'y eut jamais de Prophète ni d'Ange qui ne professât point la Religion de notre Amour ". Extrait d'un entretien entre l'Imam Al-Bâqer (s) avec le Disciple Jâbir Al-Jo'fî, cité par Ibn Bâbûyeh, Tafsir, page 31.

10

L'Imam Al-Bâqer rappelle les mises en garde du Messager contre toute Preuve d'Hostilité et de Persécution à l'encontre des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

780. " Un Homme rendit visite au Messager de Çááå-Dieu (pslf) pour lui poser la question suivante : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Est-il considéré comme un Croyant celui qui déclare : ÇÔåÏõ Ãä áÇ Åáå ÅáÇøó Çááå - Je témoigne qu'il n'y a de Çááå-Dieu que Çááå-Dieu ? " - Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) répondit à l'Homme ceci : " Faire preuve d'hostilité envers nous, conduit son auteur à s'inclure parmi les Chrétiens et les Juifs ; vous n'entrerez pas au Paradis tant que vous ne ferez pas preuve d'Affection envers moi. De plus, ment toute personne prétendant faire preuve d'Affection à mon égard tout en faisant preuve d'Hostilité en-vers Ali (s) ". Amali Al-Sadouq, 221/17 ; Bicharat Al-Mustafa, 120.

781. " Celui qui ne croit pas au fait que nous avons été persécutés et que nos droits nous ont été refusés, se rend complice des persécutions que nous avons souffert ". ?awab Al-A'mali, 248/6.

782. " ô untel ! Combien de persécutions et vives souffrances n'avons-nous pas enduré de la part des Qouraïches ? Combien de supplices nos Partisans n'ont-ils pas enduré de la part des gens ? Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) avait pourtant déclaré avant son décès que nous avions l'avantage sur les autres et bien plus qu'ils ne pouvaient en avoir sur eux-mêmes ; mais, les Qouraïches nous prirent comme cibles de leurs complots, allant jusqu'à détourner le cours des affaires [Imamat et Khalifat], s'emparant de notre Droit et de notre Charge qu'ils mirent en avant comme arguments contre les Ançars. Enfin, les Qouraïches se passèrent l'un l'autre le Khalifat et la Gouvernance jusqu'à ce que notre Droit nous revienne ; mais, ils dénoncèrent leur Serment d'Allégeance pour hisser la Bannière de la Guerre contre nous, partant, ils ne cessèrent d'harceler durement Amir Al-Mu'minin Ali (s) jusqu'à son assassinat. Après Amir Al-Mu'minin (s), ils prêtèrent Serment d'Allégeance à son fils, Al-Hassan (s), qui, à son tour, connaîtra les affres de leur traîtrise, il se retrouvera seul face à ses ennemis ; les Iraquiens se rebellèrent contre Al-Hassan, lui portant un terrible coup de dague au côté, mettant à sac son campement, arrachant les bracelets et colliers de ses femmes, pour finalement le contraindre à faire la Paix avec Mouawiyya pour sauver sa propre vie et celle de sa Famille dont le nombre de ses membres n'était pas très élevé. Après cet événement, 12.000 Iraquiens prêtèrent Serment d'Allégeance à l'Imam Al-Hossein (s), Serment qu'ils renièrent également et unilatéralement, reniement suivi de leur rébellion contre l'Imam qu'ils finirent par assassiner alors qu'ils étaient toujours liés à lui par leur Serment d'Allégeance. Alors, nous, les Ahlul Beyt, nous ne connaîtrons que persécutions, privations, humiliations et assassinats. Notre vie se déroulera dans la crainte et la terreur ; nos existences et celles de nos Partisans seront toujours menacées alors que les menteurs et les usurpateurs de nos Droits jouissaient de positions bien meilleures à l'intérieur des palais des dirigeants, les mauvais juges et les mauvais fonctionnaires avaient envahi toutes les villes. Ils propagèrent continuellement de fausses accusations contre nous ainsi que des assertions sciemment contraires à la Vérité ; leur intention était de nous faire détester par les gens. Après l'assassinat de l'Imam Al-Hassan (s), la pire des choses survenues à l'époque de Mouawiyya fut l'extermination de nos Partisans ou bien l'amputation de leurs mains et de leurs pieds. Si une personne était reconnue comme faisant preuve d'affection et de dévouement envers nous, ses biens lui étaient confisqués et sa demeure détruite. Durant l'époque d'Ubayd Allah Ibn Ziyad 43, l'assassin de l'Imam Al-Hossein (s), les persécutions et les meurtres augmentèrent considérablement.

Puis, vint Hajjaj, le tueur de tous ceux qui faisaient preuve de dévouement envers les Ahlul Beyt (pse) à la moindre suspicion. Il atteignit un tel niveau de cruauté qu'il valait mieux être reconnu en tant qu'hérétique ou mécréant que Partisan de Ali (s) ". Paroles de l'Imam Al-Bâqer (s), citées dans Charh Al-Balagha de Ibn Abi Al-Hadid, 11/43.

11

L'Imam Al-Bâqer rappelle que la Connaissance de Çááå-Dieu passe aussi par la Guidance des Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

783. " En vérité, seul celui qui connaît Çááå-Dieu peut Le Servir et L'Adorer correctement et sincèrement ; quant à ceux qui ne connais-sent pas Çááå-Dieu, ils Le Servent et L'Adorent comme des ignorants ". - Alors, Abu Hamza demanda à l'Imam (s) : " Que je te sois sacrifié ! Quel est le signe de la connaissance de Çááå-Dieu ? ". - L'Imam (s) : " Obéir à Çááå-Dieu, à Son Messager, accepter de faire preuve d'affection et donner son plein assentiment à la Guidance de l'Imam Ali (s), se laisser guider par lui et les Imams justes, chercher refuge en Çááå-Dieu, Le Digne de Gloire et Le Très-Haut. Ceci participe à la Connaissance de Çááå-Dieu, Le Digne de Gloire et Le Très-Haut ". Paro-les de l'Imam Al-Bâqer (s) prononcées lors d'un entretien avec Abu Hamza, citées dans Al-Kafi, 1/180/1 ; Tafseer Al-Ayyashi, 2/116/155.

12

L'Imam Mohammed Al-Bâqer rappelle la Composition de la Famille du Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

784. Abul Jarud citant l'Imam Mohammed Al-Bâqer au sujet du Ver-set de la Pureté : ( ô vous, les Gens de la Maison ! Çááå-Dieu veut seulement vous exempter de toute souillure et vous purifier totalement ) ". (Coran 33/33). - L'Imam (s) : " Ce Verset fut révélé en considération de Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf), d'Ali Ibn Abi Tâleb (s), de Fatima (s), d'Al-Hassan (s) et d'Al-Hossein (s). De plus, ce Verset fut révélé dans la Demeure de Umm Salama le jour où Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) y fit appeler Ali (s), Fatima (s), Al-Hassan (s) et Al-Hossein (s) pour les recouvrir avec lui d'un tissu de Khaybar et implorer : " ô mon Çááå-Dieu ! Ce sont les Gens de Ma Demeure envers lesquels Tu as promis de les exempter de toute souillure. ô mon Çááå-Dieu ! Exempte-les de toute souillure et purifie-les totalement ". Alors, le Verset en question fut révélé. Umm Salama demanda : " ô Messager de Çááå-Dieu ! Puis-je me considérer comme faisant partie d'eux ? " - Le Messager de Çááå-Dieu lui répondit ceci : " ô Umm Salama ! Tu es sur la Voie des personnes de bien ". Extrait d'un long hadith rapporté dans Tafseer Al-Qoummi, 2/193.

13

L'Imam Al-Bâqer (s) révèle le précieux avantage lié à la Connaissance de Çááå-Dieu et de l'Imam Remplaçant

785. " Ceux qui ont pu connaître Çááå-Dieu et leur Imam issu de Nos Ahlul Beyt, ont eu la parfaite connaissance de Çááå-Dieu, Le Très Haut, et L'ont adoré convenablement ". Al-Kafi, 1/181/4 ; Ilal Al-Charaï, 9/1.

786. Il a été rapporté de Salim le commentaire du Cinquième Imam du Temps, Mohammed Al-Bâqer (s), concernant le Verset suivant : ( Nous avons ensuite donné le Livre en héritage à ceux de Nos Serviteurs que Nous avons choisis : il en est parmi eux qui se font tort à eux-mêmes ; il en est parmi eux qui se tiennent sur une voie moyenne ; il en est parmi eux qui, avec la Permission de Çááå-Dieu, devancent les autres par leurs bonnes actions : voilà une grande grâce ! ). (Coran 35/32) - L'Imam (s) : " Celui qui devance les autres par ses bonnes actions, est l'Imam ; ce-lui qui se tient sur une voie moyenne est celui qui connaît l'Imam, et celui qui se fait tort à lui-même est celui qui méconnaît l'Imam ". Al-Kafi, 1/214/1.

787. " ô Abu Khalid, j'en jure par Çááå-Dieu, la Lumière ce sont les Imams de la Famille de Mohammed, que Çááå-Dieu prie sur lui et sa Famille, jusqu'au Jour de la Résurrection : ils sont, j'en jure par Çááå-Dieu, la Lumière de Çááå-Dieu qu'IL a fait descendre ; ils sont, j'en jure par Çááå-Dieu, la Lumière de Çááå-Dieu aux Cieux et sur Terre. J'en jure par Çááå-Dieu, ô Abu Khalid, la Lumière de l'Imam dans le Cœur des Fidèles est plus intense que le soleil brillant en plein jour ; j'en jure par Çááå-Dieu, ce sont eux qui illuminent les Cœurs des Fidèles ; Çááå-Dieu, Tout-Puissant et Majestueux, voile leur Lumière à qui IL veut et leurs Cœurs s'enténèbrent. J'en jure par Çááå-Dieu, ô Abu Khalid, nul Servi-teur n'a pour nous amour et attachement intime sans qu'ensuite Çááå-Dieu ne purifie son Cœur, et Çááå-Dieu ne purifie pas le Cœur d'un Serviteur sans qu'ensuite il ne s'abandonne à nous et soit Paix pour nous et lorsqu'il est Paix pour nous, Çááå-Dieu le préserve d'un compte serré et le met à l'Abri de la Grande Terreur du Jour de la Résurrection ". Uçul Al-Kafi, 1/194, Kitab Al-Hudjdja, hadith 1.

14

L'Imam Al-Bâqer confirme par le Saint Coran le Droit, la Guidance et la Gouvernance des Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

788. " ( celui qui se fait tort à lui-même… ) (Coran 35/32.33), est celui qui ne reconnaît pas les Droits de l'Imam (s) ; ( celui qui se tient sur une voie moyenne… ) (Coran 35/32.33), est celui qui donne son plein assentiment à la Guidance et Gouvernance de l'Imam (s) ; ( celui qui, avec la Permission de Çááå-Dieu, devance les autres par ses bonnes actions ) (Coran 35/32.33), est l'Imam (s) lui-même ". Hayat Al-Qouloub-La Voie des Cœurs, de Mohammed Bâqer Al-Majlisssi, volume La Succession.

789. Commentant le Verset : ( Nous avons ensuite donné le Livre en Héritage à ceux de Nos Serviteurs que Nous avons choisis : il y a parmi eux, celui qui se fait tort à lui-même ; il y a parmi eux, celui qui se tient sur une voie moyenne ; il y a parmi eux, celui qui, avec la Permission de Çááå-Dieu, devance les autres par ses bonnes actions : voilà une grande grâce ! Ils pénétreront dans les Jardins d'éden ) (Coran 35/32), l'Imam al-Bâqer (s) déclara : " Quiconque refuse de reconnaître le Droit de l'Imam est à considérer comme " oppresseur " ; celui qui reconnaît le Droit de l'Imam est à considérer en tant que personne modérée ; celui qui " de-vance les autres par ses bonnes actions " avec la Permission de Çááå-Dieu, est l'Imam ; ( Ils pénétreront dans les Jardins d'éden ) (Coran 35/33), s'adresse à ceux qui " devancent les autres par leurs bonnes ac-tions " et ceux qui font preuve de modération ".

Commentaire de l'Imam Al-Bâqer (s) sur la requête de Jabir Ibn Yazid Al-Juwfi cité dans Ma'ani Al-Akhbar, 104 ; Al-Kafi, 1/214.

790. " [Jabir] : J'ai questionné Abu Ja'far As-Sâdeq (s) au sujet du sens du Verset coranique : (Parmi les Gens, certains prennent [comme divinités], en dehors de Çááå-Dieu, des rivaux [qu'ils Lui associent], les ai-mant du même amour que Çááå-Dieu) (Coran 2/165), il répondit : " Par Çááå-Dieu, il s'agit de ceux qui ont suivi untel et untel qu'ils prirent comme imams au lieu de l'Imam désigné par Çááå-Dieu pour les Gens. Puis, Çááå-Dieu révéla : ( Ah ! si ceux qui sont injustes voyaient quand ils verront le Tourment : que la Force est à Çááå-Dieu tout entière, que Çááå-Dieu est d'un Tourment sévère ; * ce moment où, voyant le Tourment, ceux qui étaient suivis désavoueront ceux-là qui [les] suivaient, [où] ils n'auront plus de moyens, * et [où] ceux qui suivaient diront : " Ah ! s'il nous était donné de retourner [sur terre], nous les désavouerions comme ils nous ont désa-voués ". C'est ainsi que Çááå-Dieu leur fera voir leurs œuvres comme [au-tant] de désolations ; ils ne sortiront pas du Feu ) (Coran 2/165.166.167). ô Jabir, par Çááå-Dieu, il s'agit des imams de l'Injustice et de leurs disci-ples ". Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh Ibn Abu Zayneb An-Nu'mani ; Bihar Al-Anwar, volume 23, page 359.

15

L'Imam Al-Bâqer confirme l'obligation pour tous de reconnaître les Imams Remplaçants Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

791. Il a été rapporté la réponse de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) donnée à Zurarah (s) qui posa à l'Imam (s) la question suivante : " Je te demande humblement de bien vouloir me certifier que la reconnais-sance des Imams de votre Demeure est une obligation pour tous ? " - L'Imam (s) : " En vérité, Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, mandata Moham-med (pslf) en tant que Son Messager et Sa Preuve pour toutes Ses Créatures sur Terre ; donc, tous ceux qui croient en Çááå-Dieu et en Mohammed (pslf), le Messager de Çááå-Dieu (pslf), qui le suivent et lui donnent leur plein assentiment, sont dans l'obligation de reconnaître l'Imam issu de notre Demeure ". Al-Kafi, 1/180/3.

16

L'Imam Al-Bâqer confirme le désavantage lié à la non-Reconnaissance de l'Imam Remplaçant Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

792. " Parmi cette Ummah, toute personne qui vient à mourir sans avoir connu l'Imam Juste désigné par Çááå-Dieu, Exalté soit-Il et Le Très Haut, est morte dans le statut de l'Incrédulité-Kufr, de la Non-croyance et de l'Hypocrisie ". Al-Kafi, 1/375/2.

17

L'Imam Al-Bâqer confirme l'Obéissance due aux Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

793. Commentant le Verset : ( ô vous qui croyez ! Obéissez à Çááå-Dieu ! Obéissez au Prophète et à ceux d'entre vous qui détiennent l'Autorité ). (Coran 4/59) - L'Imam (s) déclara : " Ce Verset nous concerne tout par-ticulièrement. Çááå-Dieu a réclamé à tous les Croyants de faire preuve d'Obéissance envers nous jusqu'au Jour de la Résurrection ". Al-Kafi, 1/276/1.

18

L'Imam Al-Bâqer confirme que les Imams Immaculés (pse) sont les Gens du Rappel

794. Commentant le Verset : ( Si vous ne le savez pas, interrogez les Gens du Rappel auxquels il a été remis ). (Coran 16/43) - L'Imam (s) déclara : " Nous sommes ceux auxquels le Rappel a été remis ". Tafseer Al-Tabari 10/volume 17/5 ; Al-Manaqib de Ibn Chahr Ashoud, 4/178.

19

L'Imam Al-Bâqer confirme qu'ils sont les Portes ouvrant sur Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

795. " En vérité, le Messager de Çááå-Dieu (pslf) est la Porte de la Connaissance de Çááå-Dieu, elle est la seule Porte par laquelle passer, elle est la Voie qui mène à Çááå-Dieu pour celui qui l'emprunte. Après le Messager de Çááå-Dieu (pslf), vient Amir Al-Mu'minin Ali (s) et chacun des Imams qui viennent après lui (s). Çááå-Dieu Tout-Puissant les a institués en tant que Piliers intangibles de la Terre pour protéger ses Habitants de son tremblement ; Çááå-Dieu Tout-Puissant a fait d'eux les Fondations de l'Islam, les Frontières de son Salut dont personne ne pourra trouver la Voie sans leur Guidance et seul s'égarera celui qui ne fera pas appel à eux. Ils sont les Véridiques choisis par Çááå-Dieu pour Sa Science, les Protecteurs qu'IL a envoyés ; ils sont les Guides explicites pour les Habitants de la Terre entière ; pour Çááå-Dieu, le Dernier d'entre eux est égal au Premier d'entre eux ; personne ne pourra jamais posséder ce Statut élevé excepté par la Permission de Çááå-Dieu ". Al-Kafi, 1/198/3 ; Al-Ikhtisas, 21 ; Basaïr Al-Darajat, 199/1.

796. " Nous sommes parmi les Hommes : la Preuve de Çááå-Dieu, la Porte de Çááå-Dieu, la Parole de Çááå-Dieu, la Face de Çááå-Dieu, l'Œil de Çááå-Dieu, et ceux qui ont en charge les Directives de Çááå-Dieu pour Ses Serviteurs ". Al-Kafi, 1/145/7 ; Basaïr Al-Darajat, 61/1 ; Al-Bihar, 25/384/40.

20

L'Imam Al-Bâqer confirme le statut de Gardiens des Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

797. " Nous sommes les Gardiens du Trésor de la Science divine et les Transmetteurs de la Révélation divine ". Al-Kafi, 1/192/3 ; 'I'lam Al-Wara, 277.

798. " Çááå-Dieu, Tout-Puissant, détient une Science particulière et une Science générale. Ni Ses Anges qui Lui sont proches ni Ses Messagers n'ont été instruits de Sa Science particulière ; Sa Science générale est celle dont sont instruits Ses Anges et Messagers, cette Science nous a été remise par le Messager de Çááå-Dieu (pslf) ". Al-Tawhid, 138/14 ; Basaïr Al-Darajat, 111/12.

21

L'Imam Al-Bâqer rappelle le Statut d'Héritier de l'Imam Ali Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

799. " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) déclara : " Le Premier Héritier sur Terre fut Habat Allah, fils d'Adam ; aucun Prophète est décédé sans désigner son Successeur ; le nombre des Prophètes fut de 120.000 dont 5 d'entre eux furent dotés de la Détermination, il s'agit de Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Mohammed (pse) ; quant à Ali Ibn Abi Tâ-leb (s), il est le Cadeau de Çááå-Dieu à Mohammed (pslf), l'Héritier de la Science qui le précède, et Mohammed (pslf) est l'Héritier de la Science des précédents Prophètes et Messagers de Çááå-Dieu ". Al-Kafi, 1/224/2 ; Basaïr Al-Darajat, 121/1 ; A'lam Al-Dîn, 464.

800. " Il n'y a rien de ce qu'enseigna Çááå-Dieu à Muhammad - Salut et Paix sur lui - qu'IL ne lui ordonnât d'enseigner à Ali (Lâ yu'allimu'llâhu Muhammadan 'ilman illâ wa amarahu an yu'allimahu 'Aliyyan) ". Paroles de l'Imam Al-Bâqer (s) après avoir rapporté le hadith des Deux Gre-nades du Paradis, Basa'ir, section 6, bâb 11, pp. 292.294.

22

L'Imam Al-Bâqer confirme que les Hadiths rapportés par les Imams Immaculés sont ceux reçus du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

801. " Si nous rapportions des Hadiths selon notre vision et opinion personnelles, nous serions identiques aux égarés qui nous ont précé-dés ; donc, nous relatons des Hadiths fondés sur la preuve et l'évidence de Çááå-Dieu Qui les a transmis à Son Messager (pslf) qui, à son tour, nous les a transmis ". I'lam Al-Wara, 294 ; Al-Ihtisas, 281.

802. " S'abstenir dans ce qui n'est pas clair évite de se précipiter dans l'abîme du danger. Abandonner le hadith dont tu n'es pas certain de l'authenticité de la source est préférable au fait de rapporter un hadith dont tu ne maîtrises pas parfaitement le sens ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/69/ hadith 132, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

23

L'Imam Al-Bâqer affirme l'enracinement exceptionnel des Immaculés dans la Science Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

803. Commentant pour Burayd Ibn Mu'awiyah l'Affirmation du Ver-set suivant : ( Or ne sait l'interprétation du Livre que Çááå-Dieu et les gens bien enracinés dans la Science… ), (Coran 3/7), l'Imam (s) déclara : " Cela signifie que personne ne connaît le sens exact du Saint Coran excepté Çááå-Dieu et ceux fermement enracinés dans la Science et que d'évidence, le Messager de Çááå-Dieu (pslf) représente celui qui est le plus enraciné dans la Science et à qui Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, ensei-gna chaque chose qu'IL lui révéla ainsi que son Ta'wil-Interprétation, de plus, ses Successeurs en ont été également instruits. Ceux qui sa-vent ne sont pas ceux qui disent : Ne connaissant pas son Ta'wil, qu'avons nous à dire ? A cette question, Çááå-Dieu répond : ( …les gens bien enracinés dans la Science disent : " Nous y croyons ! Tout vient de no-tre Seigneur " ), (Coran 3/7). Le contenu du Saint Coran comprend le Particulier comme le Général, l'Abrogation comme l'Abrogé, l'Univoque et l'?quivoque, et ceux qui sont fermement enracinés dans la Science en connaissent le sens ". Tafseer Al-Ayyashi, 1/164/6 ; Al-Kafi, 1/213/2; Ta'wil Al-Ayat Al-Dhahira, 107.

804. " Nous sommes les concernés par le Saint Verset : ( Dis : Çááå-Dieu suffit comme Témoin entre moi et vous ; et ceux qui possèdent la Science du Livre ), (Coran 13/43) ; de plus, après le Saint Prophète (pslf) et de nous tous, c'est Ali le Premier, le Supérieur et l'Excellent ". Al-Kafi, 1/229/6 ; Tafseer Al-Ayashi, 2/220/76 ; Basaïr Al-Darajat, 214/7.

805. Al-Bâqer : " Commentant la Parole de Allah 'Azza Wa J'jall / Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux : ( Que l'homme considère sa nourriture ) (Coran 80/24). - Il lui (s) a été demandé la signification de ( sa nourriture ). - Il (s) a répondu : Il s'agit du " Savoir " acquis de celui qui le détient ". Uçul Al-Kafi, 1/69/ hadith 131, éditions Al-Uswa, Téhéran.

806. " La Science est héréditaire ; aucun Sage initié d'entre nous [sous-entendu les Imams Immaculés (pse)] ne meurt sans avoir initié à sa Science son Successeur ". Basâ'ir, section 3, bâb 2, pages 117-118.

24

L'Imam Al-Bâqer (s) confirme que seuls les Imams Immaculés possèdent l'Interprétation du Saint Coran dans sa totalité

807. " Personne d'autre, excepté les Successeurs, peut proclamer con-naître le Saint Coran dans sa totalité apparente et cachée ". Al-Kafi, 1/228/2 ; Basaïr Al-Darajat, 193/1, rapporté par Jabir.

808. " Parmi les Sciences dont nous sommes dotés, il y a celle de l'Interprétation du Saint Coran et de ses Directives, celle des change-ments d'époques et leurs difficultés… ". Extrait de paroles de l'Imam Al-Bâqer (s) entendues par Salama Ibn Muhriz, citées dans Al-Kafi, 1/229/3 ; Basaïr Al-Darajat, 194/1.

25

L'Imam Al-Bâqer confirme la dictée par le Messager du Livre possédé par l'Imam Ali et sa transmission Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

809. " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) demanda à Ali (s) ceci : " ?cris ce que je vais te dicter ". - Ali (s) demanda : " ô Messager de Çááå-Dieu !

Crains-tu que j'oublie quelque chose ? ". - Sa Sainteté le Mes-sager répondit à Ali ceci : " Je ne crains pas le moindre oubli de ta part car j'ai imploré Çááå-Dieu, L'Omniprésent, de fortifier ta mémoire et de te tenir à l'écart de l'oubli, mais prends note de ceci pour tes Par-tisans ". Extrait d'un entretien entre le Messager (pslf) et l'Imam Ali (s), cité dans Amali Al-Sadouq, 327/1 ; Kamal Al-Dîn, 206/21 ; Basaïr Al-Darajat, 167/22.

810. Abu Al-Jarud cite l'Imam Al-Bâqer (s) ayant dit : " Lorsque Al-Hossein Ibn Ali (s) fut au bord du martyre, il appela sa fille aînée, Fa-tima Bint Al-Hossein (s) pour lui remettre un Livre scellé, un Testa-ment, alors qu'Ali Ibn Al-Hossein (s) souffrait d'une gastrite tellement aiguë qu'il paraissait au bord de la mort. Fatima Bint Al-Hossein remit le Livre à Ali Ibn Al-Hossein (s) ". Puis, l'Imam Al-Bâqer (s) ajouta : " ô Ziyad ! Je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire que ce Livre nous fut remis également ". - J'ai demandé à l'Imam (s) : " Que je te sois sacrifié ! Quel était le contenu de ce Livre ? " - L'Imam (s) : " Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Son contenu englobe tout ce dont les Descendants d'Adam (psl) nécessitent de connaître depuis la Création d'Adam jusqu'au dernier jour de cette existence-ci ; je prends Çááå-Dieu à Témoin pour dire qu'il contient toutes les Prescriptions y compris le prix du sang pour une simple égratignure ". Al-Kafi, 1/303/1 ; Basaïr Al-Darajat, 148/9 ; Al-Imamat wa Al-Tabsirat, 197/51.

26

L'Imam Al-Bâqer confirme la tendance au Pardon des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

811. " La femme juive qui empoisonna une épaule d'agneau qu'elle offrit ensuite à Sa Sainteté le Messager (pslf) fut amenée au Messager (pslf) qui demanda à cette femme la raison qui l'avait poussée à com-mettre un tel acte. La femme juive répondit au Messager (pslf) ceci : " Je me suis dit en moi-même, s'il est un Prophète authentique, ceci ne devrait lui causer aucun dommage et au cas où il serait un simple sultan, alors j'en aurai libéré les personnes de sa présence ". L'Imam (s) ajouta : le Prophète (pslf) lui pardonna son acte coupable d'impiété ". Al-Kafi, 2/108/9.

27

L'Imam Al-Bâqer rappelle la ferveur mise dans l'accomplissement des Prières par les Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

812. " Lorsque mon père Ali Ibn Al-Hossein (s) récitait les Prières, sa peau se plissait, le teint de son visage devenait pâle, tout son corps était pris de tremblements, ses cheveux se dressaient, et lorsque des flots de larmes se déversaient de ses joues jusqu'au sol, il disait : " Si le Serviteur était vraiment conscient de Celui qu'il invoque, il ne ces-serait jamais de L'invoquer " ". Maqtal Al-Hossein (s) de Al-Khawarizmi, 2/124.

28

L'Imam Al-Bâqer rappelle le Total Abandon des Immaculés au Décret de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

813. " Nous implorons Çááå-Dieu pour tout ce que nous désirons ; si quelque chose de désagréable nous arrive, nous l'acceptons en pure preuve d'Obéissance à Çááå-Dieu ". Halayat Al-Awliya, 3/187 ; Kachf Al-Ghoumma, 2/363.

29

L'Imam Al-Bâqer rappelle le Total Abandon des Immaculés au Décret de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

L'Imam Al-Bâqer confirme le caractère d'étres généreux des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux 814. " ô Salma ! En ce monde, rien ne peut rivaliser avec la générosité et la bienséance envers les proches parents ". Extrait d'un récit de Salma, ser-vante de l'Imam Al-Bâqer (s) cité dans Kachf Al-Ghoumma, 2/330 ; Al-Fouçoul Al-Mou'immat, 212.

30

L'Imam Al-Bâqer rappelle aux Partisans et Compagnons des Immaculés comment se comporter islamiquement Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

815. " En commentant le Verset : " [Votre Seigneur a dit : " Invoquez-Moi et Je vous exaucerai]. Ceux qui par orgueil refusent de M'adorer en-treront bientôt, humiliés, dans la Géhenne " (Coran 40/60), l'Imam Al-Bâqer (s) déclara : " Il s'agit ici de la Prière, la Meilleure Adoration divine est la Prière ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/466-467/ hadith 1 et 5.

816. " Quiconque désire acquérir la connaissance pour s'exhiber par-mi les savants ou pour éblouir les sots ou bien encore pour attirer à lui l'attention des gens, celui-là se construit sa place en Enfer car, la pré-éminence ne convient qu'à celui qui en est digne ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/66/ hadith 119, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

817. " Vous devez être des appuis modérés pour que ceux qui mar-chent trop vite, reviennent à vous et pour que ceux qui marchent len-tement puissent vous rejoindre. ô vous, les Disciples de la Sainte Fa-mille du Prophète ! Sachez qu'il n'existe aucun lien de filiation entre Çááå-Dieu et nous. Je prends Çááå-Dieu à Témoin ! Nous ne possédons aucun argument contre Lui et que personne ne peut se rapprocher de Lui si ce n'est en Le Servant et L'Adorant.

Toute personne qui fait preuve d'Obéissance envers Çááå-Dieu, tirera profit de son Affection à notre égard ; toute personne qui fera preuve de Désobéissance envers Çááå-Dieu, n'en tirera aucun profit". Extrait d'un entretien entre l'Imam Al-Bâqer (s) et un groupe de ses Partisans avec à sa tête 'Amr Ibn Sa'ïd Ibn Hilal, cité dans Michkat Al-Anwar, 60 ; Chahr Al-Akhbar, 3/502/1440.

818. " ô assemblée de nos Partisans ! écoutez attentivement ce que nous recommandons à nos Amis : soyez Véridiques ; tenez vos pro-messes et engagements pris envers vos amis et proches ; entraidez-vous avec vos richesses ; aimez-vous sincèrement les uns les autres ; aidez le pauvre ; demeurez unis dans ce que vous faites ; ne trompez personne ; après avoir acquis la certitude de nos Droits, ne laissez pas le doute vous envahir ; ne battez pas en retraite sous l'effet de la peur alors que vous avez pris l'avantage ; qu'aucun d'entre vous ne se dé-tourne de son ami ; prenez garde aux envies et désirs, qu'ils ne vous poussent pas à aimer quelqu'un différent de vous [dans le domaine de la croyance] ; vos œuvres doivent être réalisées seulement au Service de Çááå-Dieu ; votre foi et confiance doivent être placées seulement en votre Saint Prophète(pslf). Faites preuve de patience et implorer l'Aide de Çááå-Dieu : ( La Terre appartient à Çááå-Dieu et IL en fait hériter qui IL veut, parmi Ses serviteurs. L'heureuse fin sera pour ceux qui Le craignent ). (Coran 7/128). La Terre appartient à Çááå-Dieu et IL la donnera en Héritage à Ses Serviteurs Véridiques. - Puis le Messager ajouta : " Quant à nos Partisans, Amis de Çááå-Dieu et de Son Messager : cha-cun d'eux lorsqu'il parle, dit la Vérité ; lorsqu'il a promis, tient sa pro-messe ; lorsqu'un dépôt lui est remis, il doit le rendre et il le rend ; il donne son Droit à celui qui en a un ; il accomplit ce qui est religieu-sement légal. Notre Partisan est celui qui garde nos secrets et qui ne fait pas l'éloge de ceux qui recherchent en nous des défauts ; il est ce-lui qui ne recherche pas l'établissement de relations avec nos enne-mis ; qui, face à un Croyant, fait preuve de respect à son égard ; qui lorsqu'il rencontre un ignorant, prend ses distances. Notre Partisan n'hurle pas comme le chien, ni n'est avide comme le corbeau, ni solli-cite même s'il est près de la mort, excepté auprès de ses proches. No-tre Partisan est celui qui croit dans ce que nous croyons ; qui se libère de ses amis pour se rapprocher de nous ; qui lie amitié avec ceux qui font preuve d'affection à notre égard même s'ils vivent très éloignés de lui ; qui se tient à l'écart de nos ennemis, même s'ils sont parmi ses proches ". Da'aïm Al-Islam, 1/64.

819. " Prends garde ô Abu Al-Rabi', ne cherche en aucune manière le Commandement ; ne sois pas [tel] un loup dévorant les Gens en notre nom [à nous, les Imams Immaculés (pse] car Çááå-Dieu te rendra misé-rable ; ne raconte pas à notre sujet ce que nous n'avons pas dit nous-mêmes car sache qu'il te sera inévitablement demandé des comptes ; si tu as été véridique nous te confirmerons et si tu as menti, nous te démentirons ". Paroles de l'Imam Al-Bâqer (s) adressées à Abu Al-Rabi' Al-Hassan Ben Mahbûb Al-Shâmî, Uçul d'Al-Kulayni, Kitab Al-Imam wa l-kufr, bâb talab al-ri'âsa, n° 6.

820. " La garde du Secret fait partie de ma Religion et de celle de mes Ancêtres [les Imams (pse) précédents] ; celui qui ne garde pas le Se-cret est dépourvu de Foi ". Kulayni, Kitab Al-Imam wa l-Kufr, 12, 3/312.

821. " Soutenir notre Cause n'est pas [seulement] la connaître et l'admettre mais c'est la protéger et la tenir cachée de ceux qui n'en sont pas dignes ". Al-Nu'mâni, Kitab Al-Ghayba / L'Occultation, bâb 1, n° 3, page 55.

31