FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
L'Imam Zayn Al-Abidin loue le Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur lui et sa Famille

703. " Allahoumma ! Bénis Mohammed Ton Dépositaire pour Ta Ré-vélation ; Ton préféré d'entre Tes Créatures ; Ton élu parmi Tes Ser-viteurs ; le Guide-Imam de la Miséricorde ; le Commandeur du Bien ; la Clé de la Baraka ; il a mis son ?me au service de Ta Cause ; il a exposé son corps aux desseins détestables par amour pour Toi ; il a appelé fermement ses Proches à se soumettre à Toi ; il a combattu son propre clan familial pour Ta suprême Satisfaction ; il s'est écarté de ses liens de parenté pour donner vie à Ta Religion ; il s'est éloigné de ses proches pour leur déni ; il a rapproché ceux qui lui étaient éloignés parce qu'ils T'ont répondu ; il a lié amitié avec les plus éloignés par amour pour Toi ; il a manifesté de l'antipathie envers les plus proches par amour pour Toi ; il a habitué son ?me à la persévérance dans la transmission de Ton Message ; il l'a usée par l'Appel à Ta Religion ; il l'a employée sans relâche aux instructions à donner à ceux qui étaient dignes de Tes Commandements. Il a été forcé à l'émigration dans la Terre de l'exil et en un lieu éloigné de l'endroit où demeurait la selle de sa monture ; de l'endroit de l'empreinte de ses pieds ; de sa Terre natale ; et de la résidence intime de son ?me ; désireux d'exhorter à Ta Religion et recherchant Ton Secours face aux gens de la mécréance ; jusqu'à réaliser ce qu'il a entrepris contre Tes ennemis pour qu'ils le rejoignent ; et jusqu'à accomplir ce qu'il avait prévu pour Tes Amis. Il s'est levé face à eux jusqu'à la Victoire par la puis-sance de Ton aide ; malgré son infériorité en nombre il est devenu puissant par Ton Assistance.

Il les combattit au cœur même de leurs cités ; et il les défia à l'intérieur de leurs résidences ; jusqu'à ce que Ton commandement soit établi et que Ta Parole triomphe en dépit des polythéistes 39 . Allahoumma ! élève-le, en honneur de ses engagements par amour pour Toi, aux plus hautes Stations de Ton Paradis 40 ; au point où personne ne pourra se prévaloir de sa Station, ni ne pourra at-teindre son rang, et aucun Ange rapproché, ni un Prophète envoyé ne pourront rivaliser avec lui dans Ton Dessein. Et informe-le à propos des Gens de sa Demeure purifiée et de sa Communauté de Croyants d'une suprême intercession, plus grandiose encore que ce que Tu lui avais promis !41 . ô Toi Qui exécute Tes Promesses ! ô Fidèle à Ta Pa-role ! ô Toi Qui change les mauvaises actions en œuvres bonnes 42, multipliées ! Tu es Le Maître de la Grâce incommensurable, Le Très Généreux, Le Noble ! ". Extrait de son Invocation 2 du recueil Assahifat As-Sadjdjadiyya.

5

L'Imam Zayn Al-Abidin explique la Création par Çááå-Dieu des Immaculés, des Gens de la Droite et des Gens de la Gauche Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

704. " Çááå-Dieu créa de la Lumière de Sa Majesté, Mohammed, Ali et les Onze autres Imams [Immaculés] ; IL les créa [comme] des esprits enveloppés dans les Clartés de Sa Lumière, [afin qu']ils L'adorent dès avant la Création, Le glorifient et Le sanctifient ". Ibn Bâbûye, Kamal Al-Dîn, bâb 31, n° 1, pages 318-319.

705. " Çááå-Dieu prit une poignée de l'Argile à partir de laquelle IL créa Adam et y versa de l'Eau douce et agréable et la laissa pendant qua-rante jours ; puis IL y versa de l'eau salée et saumâtre et la laissa re-poser encore pendant quarante jours ; une fois l'argile devenue bien pâteuse, IL la malaxa puissamment et voici que les Descendants d'Adam surgirent sous formes de particules du côté droit et du côté gauche de cette Argile ; Çááå-Dieu leur ordonna alors d'entrer dans le Feu. Les " Gens de la Droite " obéirent et le Feu devint pour eux fraî-cheur et inoffensif ; les " Gens de la Gauche " désobéirent et refusè-rent d'y entrer ". Paroles de l'Imam Zayn Al-Abidin (s) citées par son fils Imam Mo-hammed Al-Bâqer (s) en guise de commentaire du Verset coranique 172 de la Sourate 7, ci-tées dans Basâ'ir d'Al-Saffar, section 2, bâb 7, n° 2 et 6, pages 70 et 71 ; avec de légères va-riantes, citées dans Uçul d'Al-Kulayni, bâb 1, n° 1449, 3/10, n° 2. Dans la Tradition 1448 de ce dernier ouvrage, il est dit que " Les Gens de la Droite " sont les Gens de l'Obéissance et du Paradis, alors que " Les Gens de la Gauche " constituent ceux de la Désobéissance et de l'Enfer. Il s'agit également d'Expressions coraniques.

6

L'Imam Zayn Al-Abidin rappelle la Volonté de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

706. " ô ! Fils d'Adam, par Ma volonté tu as été celui qui veut [pour lui-même ce qu'il veut], par Ma force tu as accompli pour Moi les œu-vres que Je t'ai imposées et par Mon bienfait tu as trouvé la force de Me désobéir ; Je t'ai fait oyant, voyant [puissant] : ( Tout bienfait qui te touche vient de Çááå-Dieu et tout méfait qui te touche vient de toi même ) (Coran 2/72), cela parce que JE mérite plus (anâ awlâ bi) tes bienfaits que toi et tu mérites plus tes méfaits que Moi, cela parce que l'on ne M'interroge pas sur ce que JE fais mais eux sont interrogés". Paroles de l'Imam Zayn Al-Abidin données en réponse par l'Imam Ali Al-Redha (s) à un rapporteur d'un hadith qudsî qui lui (s) fit part que certains de ses Fidèles professaient la contrainte tan-dis que d'autres optaient pour la capacité, citée dans Uçul Al-Kafi, 1/60, bâb Al-djabr wa l-qadar..., hadith 14 ; les compléments entre crochets viennent d'une autre version du même ha-dith, ibid 1/152, bâb Al-mashi'a wa l irâda, hadith 6.

7

L'Imam Ali Zayn Al-Abidin rappelle la Bientraitance et l'Affection dues aux Gens de la Famille du Messager Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

707. " Lorsque l'Imam Ali fut assassiné, son fils Al-Hassan (s) pro-nonça un discours ; après avoir loué Çááå-Dieu, il déclara : " Je suis d'une Famille pour laquelle Çááå-Dieu a rendu obligatoire pour tous la Preuve d'affection à son égard. Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, révéla à Son Messager (pslf) : ( Dis : " Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n'est votre affection envers mes proches ), (Coran 42/23) ". Autrement dit, accomplir des bonnes actions implique la preuve d'affection envers nous, les Ahlul Beyt (pse) ". Al-Mustadrak, 3/189/4802; Majma'a Al-Zawaïd, 9/203/14798.

8

L'Imam Ali Zayn Al-Abidin rappelle les mises en garde de Çááå-Dieu contre toute Preuve d'Hostilité et de Persécution à l'encontre des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

708. " JE [Çááå-Dieu] jure par Ma Gloire et Majesté que JE châtierai toute personne qui opprimera Mon Messager élu ainsi que Ses Ahlul Beyt et qui aura renié ses engagements conclu avec eux, d'un Châti-ment que personne d'autre ne connaîtra jamais ". Kamal Al-Ziyarat, 264.

9

L'Imam Ali Zayn Al-Abidin rappelle la Composition de la Famille du Messager de Çááå-Dieu Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

709. Abu Nu'îm citant un groupe de personnes ayant accompagné les captifs de Kerbala : " Nous arrivâmes à Damas en pleine journée, les femmes captives ne portaient par de voiles. Les gens insensibles du Cham dirent : Nous n'avons jamais vu des captifs d'une aussi grande noblesse ; qui êtes-vous ? - Sukayna, fille d'Al-Hossein (s) leur ré-pondit ceci : " Nous sommes des captifs originaires de la Demeure de Mohammed (pslf) ". - Ils furent rassemblés sur la place de la Mos-quée selon la tradition d'y exposer les captifs. Parmi eux, il y avait le jeune Ali Ibn Al-Hossein (s). Un homme du Cham se planta face à lui et dit : " J'implore Çááå-Dieu qu'IL vous condamne à mort, qu'IL vous détruise pour ainsi déraciner l'arbre de la sédition ". Après l'avoir laissé parler, Ali Ibn Al-Hossein (s) s'adressa à l'homme en question pour lui demander ceci : " As-tu lu Le Livre de Çááå-Dieu ? ". - L'homme répondit : " Oui ". - L'Imam Ali Ibn Al-Hossein (s) ajouta : " As-tu lu le Verset : ( Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n'est votre affection envers mes proches ) ? (Coran 42/23) - L'homme ré-pondit : " Oui ". - L'Imam (s) : " Nous sommes les Proches en question ". - Puis, l'Imam (s) demanda encore à l'homme ceci : " As-tu lu le Verset : ( Donne à tes proches parents ce qui leur est dû ) ? (Coran 17/26) - L'homme répondit encore : " Oui ". - L'Imam (s) dit : " Nous sommes les Proches parents ". - L'Imam (s) demanda à l'homme : " As-tu lu le Verset : ( ô vous, les Gens de la Maison ! Çááå-Dieu veut seulement vous exempter de toute souillure et vous purifier totalement ? ". (Coran 33/33) - L'homme répondit : " Oui ". - L'Imam (s) : " Nous sommes ces Gens ". - Alors, l'homme du Cham leva les mains aux cieux et implora : " ô mon Çááå-Dieu ! Je me repens par trois fois plutôt qu'une ! Je me dissocie totalement des ennemis et des assassins des Gens de la Demeure de Mohammed (pslf) ; j'avais lu le Coran auparavant mais les événements d'aujourd'hui me l'ont fait comprendre ". Amali As-Sadouq, 141/3 ; Al-Ihtijaj, 2/120/172 ; Al-Malhouf, 176.

10

L'Imam Zayn Al-Abidin confirme que les Immaculés sont la Vertu et la Patience personnifiées Que la Paix soit sur eux

710. " ô vous, les Gens ! Nous sommes dotés de 6 vertus : la Connaissance, la Sagesse, la Clémence, l'?loquence, le Courage et de l'Affection inscrite dans le cœur du Croyant ; et de 7 privilèges se tra-duisant par Mohammed (pslf), le Prophète élu et le Digne de Confian-ce, par celui qui est capable de voler-Tayyar, par celui nommé le Lion de Çááå-Dieu et le Lion du Prophète, par la Souveraine des Femmes du Monde, Fatima (s), par ses Deux Enfants, les Maîtres de la Jeunesse du Paradis ". Paroles de l'Imam Zayn Al-Abidin (s) prononcées face à Yazid Ibn Moua-wiyya et ses courtisans, citées dans Al-Maqtal Al-Hossein d'Al-Khawarizmi, 2/69.

711. " ô mon cher fils ! Je te recommande d'accomplir ce que mon père m'a recommandé d'accomplir au moment de sa mort et ce que son père lui avait aussi recommandé d'accomplir. Mon fils ! Sois patient avec la Vérité même si elle est amère ! ". Parmi les dernières paroles adressées à son fils Imam Al-Bâqer (s), citées dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 67, page 67 de l'arabe.

11

L'Imam Zayn Al-Abidin rappelle la ferveur mise dans l'accomplissement des Prières par les Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

712. " [L'Imam] Al-Hassan Ibn Ali Ibn Abi Tâleb (s)… lorsqu'il se tenait debout pour accomplir ses Prières, son corps était pris de trem-blements ; lorsqu'il se remémorait le Paradis et l'Enfer, tout son corps se convulsait comme le corps de celui qu'un serpent aurait mordu, alors, il implorait la faveur de Çááå-Dieu de l'accueillir au Paradis, il prenait refuge en Lui contre le Feu de l'Enfer ; en permanence il réci-tait l'expression coranique : " ô vous qui croyez… " et ajoutait : Me voici ! ô mon Çááå-Dieu ! Me voici ! En permanence, il a été vu en train de glorifier et de louer Çááå-Dieu ". Extrait d'un hadith cité dans Amali Al-Sadouq, 150/8 ; Falah Al-Saïl, 268 ; Ouddat Al-Daï, 123.

713. " Il est tout à fait normal pour celui qui se tient debout devant Çááå-Dieu, Le Très Haut, que le teint de son visage devienne pâle et que ses articulations se mettent à trembler ". Extrait d'un récit d'Al-Sabzivari cité dans Jami' Al-Akhbari, 166/397 ; Al-Manaqib d'Ibn Chahr Achoub, 4/14.

12

L'Imam Zayn Al-Abidin rappelle le Total Abandon des Immaculés au Décret de Çááå-Dieu Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

714. " Lorsque la situation apparût menaçante pour Al-Hossein Ibn Ali Ibn Abi Tâleb (pse), ses compagnons constatèrent que son visage s'illuminait alors que le teint de leurs visages devenait pâle et leurs corps tremblaient de peur. Ceux qui entouraient de très près l'Imam Al-Hossein (s) se disaient l'un l'autre : " Voyez ! Il ne craint pas la mort ! ". L'Imam Al-Hossein (s) leur répondit : " ô vous, les Hommes d'honneur ! Faites preuve de patience ! La mort n'est rien d'autre que le passage obligé menant au lieu des Bontés éternelles et aux grandes étendues paradisiaques ; qui parmi vous ne désirerait pas être délivré de la prison pour entrer dans le Palais ? Certes, pour vos ennemis, la mort n'est rien d'autre qu'une sortie du palais pour entrer en prison et en un lieu de torture. Mon père cita Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) ayant dit : " Ce monde est semblable à une prison pour les Croyants sincères, à un paradis pour les non croyants, la mort est le passage obligé pour ces derniers avant de rejoindre leur Enfer et pour les autres, elle est le passage obligé pour être accueillis au Paradis. J'ai transmis la Vérité et tout ce qui m'a été révélé est aussi Vérité " ". Ma'ani Al-Akhbar, 288/3.

715. " Nous, les Ahlul Beyt, appartenons à une Demeure qui fait preuve d'Obéissance à Çááå-Dieu dans tout ce qui nous est agréable et nous Le remercions pour tout ce qui nous est désagréable ". Extrait d'un récit d'Ibrahim Ibn Sa'd, cité dans Halayat Al-Awliya, 3/138 ; Tarikh Dimachq " Tarjamat de l'Imam Zin Al-Abidin (s) ", 57/88.

13

L'Imam Zayn Al-Abidin (s) énonce les Comportements propres aux Partisans des Imams Immaculés Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

716. " ? mes Compagnons ! Je vous rappellerai la Vie de l'au-delà ! Je ne vous rappellerai pas ce Monde d'ici car vous avez déjà été in-formés à son sujet ainsi que du fait de mourir accroché à lui. ? mes Compagnons ! La vie d'ici bas étant éphémère et celle à venir éter-nelle, préparez vos provisions [en bonnes œuvres] pour la Demeure éternelle ; n'agissez pas de manière brutale alors que l'Un est Présent et Connaisseur de tous vos secrets ; détachez-vous des affaires de ce Monde avant de mourir ". Amali Al-Sadouq, 182/5.

717. " La Religion de Çááå-Dieu… ne peut s'atteindre que par la Sou-mission ; celui qui se soumet à nous [les Imams Immaculés (pse)] est sauvé… alors que celui qui a recours au raisonnement par analogie et à son opinion personnelle, celui-là est perdu ". Ibn Bâbûye, Kamal, 324.

718. " ô mon fils [Mohammed Al-Bâqer (s)] ! Accomplis toutes les Bonnes Actions que quelqu'un te demandera d'accomplir ; s'il s'agira de la demande d'un Homme bon, une bonne œuvre aura été accomplie ; s'il s'agira de la demande d'un Homme mauvais, tu auras accompli ton devoir. Si un Homme jurera contre toi et ensuite s'excusera, tu devras accepter ses excuses ". Rapporté par l'Imam Mousa Al-Kadhem (s) d'après les Imams (pse) précédents, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 321, page 181 de l'arabe.

719. " ? fils d'Adam ! Tu demeureras dans le Bien tant que ton ?me te sera une bonne conseillère, tant que ta préoccupation sera celle d'avoir des comptes à rendre [au Jour du Jugement], tant que la Crain-te [de Çááå-Dieu] sera ta devise et tant que la tristesse sera ton premier revêtement tu seras en plein essor. ? fils d'Adam ! Tu devras mourir, puis être ressuscité et présenté au Tribunal de Çááå-Dieu où tu seras questionné, donc, prépare-toi à répondre ". Rapporté par Abi Hamzah Al-Somali, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 328, page 183 de l'arabe.

720. " Il existe quatre actions qui rendent parfait votre Islam, qui effa-cent vos péchés et font que Çááå-Dieu est satisfait de vous dans la Vie de l'Au-delà : 1. Tenir vos promesses faites aux gens ; 2. faire preuve d'Honnêteté avec les gens ; 3. avoir honte de tout ce qui est honteux face à Çááå-Dieu et face aux gens ; 4. faire preuve de bon caractère avec la famille ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 934, page 431 de l'arabe.

14

L'Imam Zayn Al-Abidin (s) confirme que l'Obéissance aux Imams Immaculés ne peut être reniée Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur eux

721. " Par Çááå-Dieu ! Nous sommes les seuls Wali pour les Hommes, c'est-à-dire les seuls envers lesquels l'obéissance ne peut plus être suivie de désobéissance ; nous sommes les plus qualifiés en matière de Religion parmi les Hommes et pour lesquels La Religion a été rendue manifeste et explicite comme Çááå-Dieu l'a déclaré : ( IL a établi pour vous, en fait d'obligations religieuses, ce qu'IL avait prescrit à Noé ; ce que Nous te révélons et ce que Nous avions prescrit à Abraham, à Moïse et à Jésus : " Acquittez-vous du Culte ! Ne vous divisez pas en sectes ! " Combien paraît dur aux polythéistes ce vers quoi tu les appelles ! Çááå-Dieu choisit et appelle à cette Religion qui IL veut ; IL dirige vers elle celui qui revient repentant vers Lui ) (Coran 42/13). - " L'Imam (s) : " Nous sommes parfaitement informés de leur Science ; nous avons transmis tout ce que nous détenions ; nous sommes les qualifiés et véridiques en matière de Science ; nous sommes les Héritiers des Messagers et des Grands Prophètes ". - L'Imam (s) ajouta : ( Combien paraît dur aux polythéistes ce vers quoi tu les appelles ! ), signifie la Wilayat d'Amir Al-Mu'minin Ali (s) ". Paroles de l'Imam Ali Zaïn Al-Abidin (s) rapportées par Ibn Mahyar, citées dans Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs de Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - précité.

15

L'Imam Zayn Al-Abidin condamne le reniement de la Wilayat, des Enseignements et des Bontés de Çááå-Dieu, Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

722. Commentant le Verset coranique suivant : ( Combien mauvais est ce pour quoi ils ont vendu leurs âmes en reniant ce que Çááå-Dieu fit descendre [comme Révélation], par rancœur que Çááå-Dieu fasse descendre de Ses Bontés sur qui IL veut parmi Ses Serviteurs. Ils se sont attirés colère sur colère : il y a pour les mécréants un tourment infamant ) (Coran 2/90). - L'Imam (s) déclara : " Leur jalousie a pris pour cible la Wilayat d'Amir Al-Mu'minin Ali (s) et de Ses Successeurs ". Commentaire de l'Imam Ali Zaïn Al-Abidin (s) rapporté par Ibn Shahr Aashob, cité dans Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs de Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - précité.

723. " Que Çááå-Dieu te [Mohammed Ben Shehâb Az-Zuhrî] et nous protège contre les conséquences de la sédition et Qu'IL t'accorde la Protection de Sa Miséricorde contre le Feu. Tu es parvenu à une situation tellement critique que toute personne qui te connais devrait faire preuve de compassion à ton égard. Tu as été amplement comblé des Bontés de Çááå-Dieu Qui t'a procuré une solide constitution physique et accordé une longue vie. Néanmoins, Çááå-Dieu t'a imposé de Lui rendre compte pour t'avoir accordé la responsabilité de Son Livre, la Connaissance de Sa Religion, et t'avoir introduit au sein même des traditions de Son Messager Mohammed (pslf). Çááå-Dieu t'a également rendu responsable pour chaque bonté Qu'IL t'a octroyé et pour chaque réclamation Qu'IL formulera à ton encontre. IL a testé tes preuves de gratitude envers tout ce qu'IL t'a accordé et envers chacune de Ses Bontés par lesquelles IL t'a montré Ses Faveurs. Çááå-Dieu déclara dans Son Livre : ( Si vous êtes reconnaissants, Je multiplierai pour vous Mes Bontés ; mais si vous êtes ingrats, Mon Châtiment sera terrible ) (Coran 14/7). Tiens compte du parti dans lequel tu seras lorsque tu feras face à Çááå-Dieu Qui te demandera compte de Ses Bontés ; de la manière dont tu te seras comporté à leur égard et au sujet de Ses Mises en garde, il te sera demandé ce que tu en auras fait. Surtout, ne te mets pas en tête que Çááå-Dieu acceptera tes excuses infondées ou qu'IL se montrera satisfait de ta négligence. Tout cela est très éloigné du possible ! Tout cela est très éloigné du possible ! Rien ne se passe définitivement ainsi ! Dans Son Livre, Çááå-Dieu a ordonné aux savants ceci : ( vous l'expliquerez aux hommes, vous ne le garderez pas caché ). (Coran 3/187)

" Tu dois savoir que la moindre chose que tu as occultée en matière de Connaissance et la plus légère charge que tu as portée, tu l'as fait par sympathie avec l'hostilité de l'oppresseur et que ce faisant tu lui as facilité l'accès à la voie de l'injustice en répondant présent lorsqu'il a voulu t'avoir à ses côtés et qu'il t'a fait appeler. Je suis rempli de frayeur à l'idée que demain tu devras rendre compte de tes actes coupables en compagnie des traîtres, qu'il te sera demandé compte sur ce que tu as perçu en échange de ton soutien donné à l'oppresseur car, ce faisant, tu t'es accaparé d'un bien qui ne te revenait pas ; tu t'es fourvoyé dans la proximité de celui qui ne veut pas rendre le droit à son titulaire ; tu n'as dénoncé aucun de ses actes coupables lorsqu'il s'est approché de toi et tu as répondu présent à celui sur lequel s'est abattue la colère de Çááå-Dieu. Et puisque les oppresseurs t'ont appelé, ils ont fait de toi l'axe de la roue du moulin producteur de leurs injustices, un pont qu'ils traversaient pour avoir accès à leurs plans funestes, la passerelle de leur déviation. Tu as été le missionnaire de leur désir auprès des autres dès que tu as suivi leur voie. Ils ont fait de toi leur porte-parole pour jeter le doute dans l'esprit des érudits et attirer à eux les cœurs des simples d'esprit. Ni le meilleur d'entre eux au sein de leur gouvernement ni le plus puissant ne seraient parvenus au résultat que tu as obtenu en leur présentant comme licites leurs affaires de corruption et en attirant sur toi l'attention des personnalités ainsi que les sentiments du peuple. Si tu établissais le bilan entre ce que tu as fait pour eux et ce qu'ils t'ont donné en échange, tu te rendrais à l'évidence qu'ils t'ont peu donné. Certes, d'un côté ils t'ont offert des futilités mais de l'autre ils ont ruiné en toi l'essentiel. Porte le regard sur toi-même car personne d'autre ne le fera à ta place, et porte un jugement sur ta personne comme le ferait un juge. Sonde ton sentiment de gratitude envers Celui Qui t'a nourri de Ses Bontés lorsque tu étais enfant et jusqu'à ce que tu deviennes âgé.

En vérité, je suis pris de frayeur lorsque je pense que tu es l'un de ceux desquels Çááå-Dieu dit : " Leurs successeurs sont venus après eux ; ils ont hérité du Livre. Ils disent, en s'emparant des biens de ce monde : ( Cela nous sera pardonné ! ) ". (Coran 7/169) Tu ne vis pas dans une demeure éternelle ; tu vis en transit dans une maison qu'il te faudra quitter bientôt. Que devient l'homme après avoir quitté ses restes ? Que soit béni celui qui se méfie de ce monde. Combien sont misérables ceux qui meurent en laissant derrière eux des actes coupables ! Prends garde ! Tu as été averti !

Prends les devants ! Tu as bénéficié d'un simple sursis ! Tu es en affaire avec Celui Qui n'ignore rien ; avec Celui Qui fait le compte de tes actions avec précision. Fais provision de bonnes œuvres, le long voyage s'approche de toi. Soigne ta réputation car elle a été atteinte d'une maladie incurable.

Ne pense surtout pas que je cherche qu'à te censurer, reprocher et déshonorer. Je désire simplement que Çááå-Dieu ravive ta faculté pensante que tu as délaissée et qu'IL te rende tes affaires religieuses que tu as perdues. Ceci parce que j'ai en mémoire les Paroles de Çááå-Dieu lorsqu'IL dit : ( Avertis les hommes, car le Rappel est utile aux Croyants ) (Coran 51/55).

" Tu as négligé le lien avec tes ancêtres et tes amis qui sont partis te laissant seul comme une brebis égarée. Compare ce qu'ils ont souffert avec ce que tu souffres toi-même, ce qu'ils ont eu à endurer avec ce que tu endures toi-même. Ont-ils négligé une seule bonne action à ton actif ou bien ont-ils ignoré ce que tu retenais injustement ? La seule différence entre toi et eux est que tu as corrompu leur esprit en suivant tes conseils et obéi à tes ordres. Ils ont considéré licite ce que tu as décidé comme licite et illicite ce que tu as considéré comme illicite. Or, tu n'es pas compétent en la matière. En fait, il faut prendre en considération le départ de leurs savants, l'émergence de l'ignorance parmi eux et toi, le penchant vers une direction, l'envie des plaisirs de ce monde auxquels ils ont goûtés ainsi que toi : ces raisons les ont poussés à s'en remettre à toi avec l'envie de posséder ce qui était en ta possession. Ne peux-tu pas ressentir le degré d'ignorance et d'erreur dans lequel tu vis, tandis qu'eux se laissent aller à la ruine et à la sédition ? Tu les as conduits à la ruine et trompés en les détournant de ce qu'ils devaient acquérir à cause de ce qu'ils ont vu en toi.

Puis, très vite, ils eurent envie d'atteindre le niveau de connaissance que tu avais atteint ou obtenu, et par lui, ce que tu avais acquis. Alors, ils sont tombés dans un océan sans fond ainsi que dans une ruine continue. C'est Çááå-Dieu Qui donne à toi comme à eux. IL est Celui dont l'Aide est recherchée. Donc, brise tes liens avec tout ce que tu as entrepris pour ainsi te rapprocher des Pieux inhumés dans leurs habits de l'humilité alors que leur ventre et leur échine ne faisaient qu'un. Aucun voile ne fut déployé entre eux et Çááå-Dieu. Les plaisirs de ce monde ne les ont pas séduits de même qu'ils n'y prêtèrent pas attention. Ils ont désiré Çááå-Dieu, ils L'ont recherché, ils se sont liés à Lui et à rien d'autre. Si ce monde t'attire tant, alors que tu arrives au grand âge, doté d'une connaissance profondément enracinée, alors, comment un jeune peut-il être épargné de la tentation lorsqu'il est ignorant, simple d'esprit et sans cervelle ? Nous sommes à Çááå-Dieu et nous retournons à Lui. De qui dépendons-Nous ? A qui devons-nous nous plaindre ? A Çááå-Dieu seul nous pouvons nous plaindre de nos malheurs et de notre souffrance. Donc, nous abandonnons à Çááå-Dieu le choix de la décision à prendre concernant notre malheur causé par ta faute.

Consulte ton sentiment de gratitude envers Celui Qui t'a nourri de Ses Bontés lorsque tu étais enfant et jusqu'à ce que tu deviennes âgé, tu devrais sonder ta reconnaissance envers Celui Qui t'a rendu célèbre parmi les gens grâce à Sa Religion, envers Celui Qui a protégé ta réputation de Son Voile parmi les gens, enfin, tu devrais sonder ton sentiment de proximité et de retenue envers Celui Qui te rapprocha de Lui et Qui te réclama de demeurer humble à Son égard. Pour quelle raison ne sors-tu pas de ta léthargie et que tu n'entreprends pas de te corriger après tant de faux-pas ? Tu dois t'amender en déclarant : Je prends Çááå-Dieu à témoin, je n'ai rien fait pour l'Amour de Çááå-Dieu ni rien fait pour propager un seul des rites de Sa Religion ni pour éradiquer une seule des coutumes mauvaises. As-tu fait preuve de gratitude envers Celui Qui s'acquitta de tous tes besoins ? Vraiment, je suis effrayé à l'idée que tu es l'un de ceux dont Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, dit dans Son Livre : ( Leurs successeurs après eux délaissèrent la Prière et suivirent leurs passions. Ils trouveront l'égarement total ) (Coran 19/59). Çááå-Dieu t'a ordonné de transmettre Son Livre et déposa Sa Science en toi mais tu les as corrompus l'Un et l'Autre. Nous remercions Çááå-Dieu de nous avoir épargnés de la commission de cet acte qu'IL t'a infligé. Salam ". Dans un long courrier envoyé par l'Imam Zayn Al-Abidin (s) au savant Mohammed Ben Shehâb Az-Zuhrî, cité dans Touhaf Al-Ouqoul.

16

L'Imam Zayn Al-Abidin énonce les qualités des Partisans véridiques des Quatorze Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

724. L'Imam Sadjdjad (s) demanda à Sowayr s'il lisait le Coran, ayant répondu par l'affirmative, l'Imam (s) lui demanda en retour de réciter le passage nommé Al-Qasas. Zayd le récita : ( Ta. Sin. Mim. Voici les Versets du Livre clair. Nous te racontons, en toute vérité, à l'intention d'un Peuple qui croit, l'histoire de Moïse et de Pharaon. Pharaon était hautain sur la Terre. Il avait réparti les habitants en sections ; il cherchait à affaiblir un groupe d'entre eux : il égorgeait leurs fils et laissait vivre leurs filles. C'était un fauteur de désordres. Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été humiliés sur la Terre ; Nous voulions en faire des Imams, des Héritiers ) (Coran 28/1 à 5), parvenu à cet endroit, l'Imam (s) lui demanda d'arrêter la récitation et dit : " Je jure par Çááå-Dieu Qui a envoyé Mohammed avec la Vérité pour avertir les gens et leur trans-mettre la Bonne Nouvelle que les bonnes personnes parmi eux étaient les Membres de la Demeure [prophétique] et que leurs Partisans étaient pareils à Moïse et ses Partisans ; alors que nos ennemis et leurs partisans sont pareils à Pharaon et ses partisans ". Rapporté par Sowayr, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 453, page 243 de l'arabe.

725. " Lorsque notre Qa'ïm [Imam Al-Mahdi (s)] réapparaîtra pour diriger le Monde, Çááå-Dieu extirpera toutes les maladies de nos Partisans. Çááå-Dieu leur donnera des Cœurs durs comme le fer, IL leur donnera une force égale à celle de quarante hommes ; ils seront les Dirigeants de la Terre et l'élite des gens ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 372, page 205 de l'arabe.

17

L'Imam Ali Zayn Al-Abidin désavoue tout Extrémisme religieux concernant les Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

726. " Les Juifs aimèrent tellement Ouzaïr qu'ils finirent par dire de lui tout ce qui leur passait par la tête ; pourtant, Ouzaïr était l'un des leurs, et eux ne provenaient pas d'Ouzaïr ; les Chrétiens aimèrent aus-si tellement Jésus fils de Marie qu'ils finirent par dire de lui tout ce qui leur passait par la tête ; pourtant, Jésus fils de Marie étaient l'un des leurs, et eux ne provenaient pas de lui. Cette remarque s'applique également à nous ; un groupe de nos Partisans nous aime tellement, qu'il a fini par dire de nous les mêmes choses qu'avaient dit les Juifs concernant Ouzaïr et les Chrétiens au sujet de Jésus fils de Marie ; ce groupe de Partisans ne fait pas partie de nous et nous ne faisons pas partie de lui ". Rijal Al-Kashiya, 1/336/191.

18

L'Imam Ali Zayn Al-Abidin affirme que le Paradis est promis aux Gens qui œuvrent par Amour de Çááå-Dieu Seul Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

727. " Lorsque tous les Hommes seront ressuscités au Jour du Jugement, un appel général sera lancé à tous ceux qui se seront aimés les uns les autres par Amour de Çááå-Dieu Seul. Un groupe de personnes se lèvera et il lui sera ordonné d'aller au Paradis sans avoir de comptes à rendre. Les Anges les dévisageront et leur demanderont où ils vont, ils leur répondront qu'ils se dirigent vers le Paradis sans aucun compte à rendre ; les Anges leur demanderont également à quel groupe ils appartiennent, ils répondront qu'ils sont les Gens qui s'aimaient les uns les autres par Amour de Çááå-Dieu Seul.

Les Anges leur demanderont encore ce qu'ils ont fait ; ils répondront qu'ils étaient Amis les uns les autres par Amour de Çááå-Dieu Seul et qu'ils étaient ennemis des autres par Amour de Çááå-Dieu Seul. Les Anges diront alors : " Quelle Magnifique Récompense pour vos Actions ". Rapporté par Abi Hamza Al-Somali, Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 463, page 247 de l'arabe.

728. " La Pratique excellente auprès de Çááå-Dieu est celle de l'accomplissement même minime de la Sunna ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 792, page 377 de l'arabe.

19

L'Imam Al-Sadjdjad (s) rappelle que le Messager et Ali sont les Deux " Pères " spirituels de la Communauté Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur le Prophète et sa Famille

729. " Si la cause du Droit des parents sur leurs enfants est qu'ils font preuve de bien envers leur progéniture, alors, le Bien et la Gratitude dont font preuve Mohammed et la Descendance de Mohammed envers la Ummah l'emportent en importance sur le bien et la gratitude des pa-rents envers leur progéniture ; en conséquence de quoi, ils sont l'un et l'autre prioritaires sur le titre de " pères " spirituels de la Ummah, et prioritaires aussi dans la reconnaissance de leur Droit sur elle ". Cité dans Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - Vo-lume Imamat - aux éditions de La Fondation de l'Imam Al-Hossein (s), Beyrouth, Liban.

20

L'Imam Zayn Al-Abidin rappelle le triomphe planétaire à venir de la Guidance et Gouvernance des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

730. " Mon Seigneur ! Bénis les sublimes Gens de sa Famille, ceux que Tu as choisis pour Ton Commandement, que Tu as désignés en tant que Trésoriers de Ta Science ; les Gardiens de Ta Religion ; Tes Successeurs sur Ta Terre ; Tes Arguments face à Tes Serviteurs ; que Tu as purifiés totalement et éloignés de la souillure par Ta Volonté ; Tu les as élevés au rang de médiateurs auprès de Toi et de chemin qui mène à l'accès de Ton Paradis !… ô mon Çááå-Dieu ! Inspire à Ton Ami Rapproché de louer ce en quoi Tu l'as favorisé ; inspire-nous l'affection qui lui est due ; accorde-lui de Ta part, une autorité qui le protège, accorde-lui une victoire facile ; assiste-le de Ton Appui le plus puissant, accrois ainsi sa force ; affermis son soutien ; prends soin de lui sous Ton Regard ; protège-le par Ta Sécurité ; donne-lui la victoire par Tes Anges ; et seconde-le de Tes plus victorieuses armées !

Par lui, établis Ton Livre, Tes Limites, Tes Lois ainsi que les références de la Sunna de Ton Messager. ô mon Çááå-Dieu ! Que Tes Bénédictions soient sur lui ainsi que sur les Gens de sa famille. - Par lui, fais revivre les Signes de Ta Religion qui furent mis à mort par les injustes ; par lui supprime sur Ton Chemin la rouille de l'injustice ; par lui élimine l'adversité face à Ton Courant ; par lui fais disparaître ceux qui s'écartent de Ta Voie, et anéantis ceux qui recherchent des preuves de malhonnêteté à Ton égard ! Rends bienveillant pour Tes Amis rapprochés son Parti ; fasse qu'il ait la mainmise sur Tes ennemis ; gratifie-nous de sa clémence, de sa compassion, de son affection, de son estime ; fais de nous ceux qui l'écoutent et qui lui obéissent ; ceux qui s'évertuent à obtenir sa satisfaction ; ceux qui le soutiennent, ses gardiens qui le défendent ; en cela, nous nous rapprocherons de Toi et de Ton Messager ". As-Sahifat As-Sadjdjadiyat, extraits de son Invocation 47.

731. " … Quant à l'autre Occultation [la seconde de longue durée], son délai se prolongera jusqu'à ce que la plupart de ceux qui professent cette doctrine, reviennent sur leur croyance et que n'y reste ferme que celui dont la Certitude est forte et la Connaissance saine, celui qui ne trouve en lui aucune difficulté à accepter ce que nous [les Imams Immaculés (pse)] proclamons et nous salue, nous les Gens de la Demeure [du Prophète (pslf)] ". Ibn Bâbûye, Kamal Al-Dîn, bâb 31, n° 8, 1/323-324.

732. " 313 hommes, au nombre des Combattants de Badr, disparaîtront de leurs lits pour se réveiller à La Mecque ; c'est le sens de la Parole divine : ( Où que vous soyez,Çááå -Dieu vous amènera tous ensemble ) ; ce sont les Compagnons du Qa'ïm ". Ibn Bâbûye dans Kamal Al-Dîn, bâb 57, n° 21, 2/654. 733. " Çááå-Dieu, Tout-Puissant et Majestueux, savait qu'il y aurait à la fin des temps des Gens profonds, et Çááå-Dieu Le Très-Haut a donc révélé : ( Dis : Çááå-Dieu est Un ) (Sourate 112) et les Versets de la Sourate Le Fer jusqu'à ( IL est savant de ce qui est dans les Cœurs ) (Coran 57/1-6) : celui qui vise a plus est perdu ". Uçul Al-Kafi, " Sur la généalogie ", hadith 13.

734. " Chez le Qa'ïm de chez-nous [les Ahlul Beyt (pse)], il existe des similitudes conforme à la Tradition de vie des Prophètes (pse). Une similitude conforme à la Tradition de Vie d'Adam, une similitude conforme à la Tradition de Vie de Noé, une similitude conforme à la Tradition de Vie d'Abraham, une similitude conforme à la Tradition de Vie de Moïse, une similitude conforme à la Tradition de Vie de Jésus, une similitude conforme à la Tradition de Vie de Job, une similitude conforme à la Tradition de Vie de Mohammed. Sa longue durée de vie est la similitude conforme à la Tradition de vie d'Adam et de Noé ; le secret de sa naissance et son abandon par les gens sont la similitude conforme à la Tradition de Vie d'Abraham ; la crainte et son absence sont la similitude conforme à la Tradition de Vie de Moïse ; la polémique à son sujet entretenue par les gens est la similitude conforme à la Tradition de Vie de Jésus ; le soulagement après l'épreuve est la similitude conforme à la Tradition de Vie de Job ; son soulèvement avec l'?pée [de la Justice] en main est la similitude conforme à la Tradition de Vie de Mohammed [ayant combattu avec l'?pée de la Justice en main] ". Ikmal Al-Dîn dans Bihar Al-Anwar, édition bilingue arabe-anglais, volume 51, Hadith 4, page 327 de l'arabe.

21

Au sujet de la Patience et de la Satisfaction

735. " La Patience et la Satisfaction de la Destinée divine sont les plus hautes formes de l'Adoration de Çááå-Dieu. Çááå-Dieu ne destine que ce qui est bénéfique à ceux qui font preuve de Patience et de Satisfaction pour ce qu'IL leur destine, qu'ils s'en réjouissent ou pas ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 145, page 97 de l'arabe.

736. " A tout Croyant qui résiste aux épreuves durant trois jours et qu'il ne s'en plaint à personne, Çááå-Dieu apportera un remède à ses problèmes ".

Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 1613, page 681 de l'arabe.

22

Au sujet de la Confiance et du Dépôt

737. " Vous devez restituer à son propriétaire ce qui vous a été confiés. Je jure par Çááå-Dieu qui nomma Mohammed à la Prophétie, que même si le meurtrier de mon père Imam Al-Hossein (s) m'avait confié son sabre avec lequel il l'a tué, je lui aurais restitué ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 253, page 143 de l'arabe.

23

Au sujet de l'Aumône

738. Lorsque l'Imam (s) faisait l'Aumône, il avait coutume d'embrasser cette dernière avant de la déverser dans la main tendue du quémandeur ; il lui (s) fut demandé la raison de son geste, l'Imam (s) répondit ceci : " Je n'embrasse pas la main du mendiant, mais en em-brassant l'Aumône, j'embrasse la " Main " de mon Seigneur car elle reçoit l'Aumône avant la main du mendiant ". Bihar Al-Anwar, volume 46, page 74, hadith 63 ; Hilyat Al-Abrâr, volume 3, page 320.

739. " L'Aumône faite en secret, fait cesser le Courroux de Çááå-Dieu ". Bihar Al-Anwar, volume 46, page 74, hadith 63 ; Hilyat Al-Abrâr, volume 3, page 264 ; Kas-haf Al-Ghummat, volume 2, page 290 et 312 ; Sirat Al-'A'ima, volume 2, page 172.

740. " Donnez au mendiant, ne le repoussez pas ". Bihar Al-Anwar, volume 46, page 107, hadith 103 ; Hilyat Al-Abrâr, volume 3, page 259. 741. L'Imam (s) disait au mendiant qui le sollicitait : " Bienvenue à celui qui transporte mes mérites pour l'Au-delà ". Hilyat Al-Abrâr, volume 3, page 285 ; Kashaf Al-Ghummat, volume 2, page 288 ; Sirat Al-'A'ima, volume 2, page 151.

742. " Par Çááå-Dieu ! Ceux qui font l'effort de faire face au nécessaire des gens, s'assurent leur salut au Jour du Jugement ; pour celui qui rend gai le cœur du Croyant, Çááå-Dieu rendra son cœur pur au Jour du Jugement ". Sirat Al-'A'ima, volume 2, page 173.

743. " Les Généreux sont des Modèles pour les gens en cette Doun'ia, quant aux Pieux, ils sont les Maîtres des gens dans la Vie de l'Au-delà ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 1380, page 581 de l'arabe.

24

Au sujet du décès d'un Savant [en Religion]

744. " Aucun décès de Croyant n'est autant plaisant à Iblis que le dé-cès d'un Savant [en Religion] ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 727, page 351 de l'arabe.

!

Florilège de Vérités choisies de celui qui fend la Science pour faire connaître MOHAMMED AL-BAQER Cinquième Imam Remplaçant Que la Paix soit sur lui

Position : Cinquième Imam successeur du Prophète Mo-hammed, que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sur sa Famille sanctifiée.

Nom du père : Ali Al-Sajjad Ben Al-Hossein Ben Abi Tâ-leb, que la Paix soit avec lui.

Nom de la mère : Dame Fatima, fille du deuxième Imam Al-Hassan, que la Paix soit sur lui.

Nom familier : Abu Ja'afar.

Nom honorifique : Al-Bâqir.

Lieu et date de naissance : Médine, le 3 Safar de l'an 57 de l'Hégire-16.12.676 après le Prophète Jésus, que la Paix soit sur lui.

Date de décès : Mort empoisonné le 7 Dhu al-hujjah de l'an 114 de l'Hégire-28.01.733 après le Prophète Jésus, que la Paix soit sur lui.

Lieu des funérailles : Médine la Sainte, Arabie.

!

! ! ! !

1

L'Imam Al-Bâqer parle de Çááå-Dieu et de la Patience Que la Paix de Çááå-Dieu soit sur lui

745. Abi Al-Ghadah a rapporté d'après son père : " Effrayés par la re-quête de l'un des partisans des Béni Umayya ayant demandé la per-mission de rendre visite à l'Imam Al-Bâqer (s), nous avons dit à l'Imam (s) que ce visiteur pouvant avoir de mauvaises intentions à son égard, il serait préférable qu'il (s) se dérobe à ce visiteur et que nous lui dirions alors qu'il est absent ". - L'Imam (s) répondit : " Non, rien de tout ça, laissez-le entrer. Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) a déclaré que Çááå-Dieu entend tout ce qui est dit et voit les mains des oppres-seurs, par conséquent ce visiteur ne dira rien de ce que Çááå-Dieu ne veut point qu'il dise et ne fera rien de ce que Çááå-Dieu ne veut point qu'il fasse ". - Puis l'Imam (s) lui permit d'entrer… ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 33, page 49 de l'arabe.

746. " La plus méritante des personnes, est celle qui place sa con-fiance en Çááå-Dieu et qui L'a reconnu. Quiconque est satisfait de ce que Çááå-Dieu a prévu pour lui, le recevra et Çááå-Dieu lui accordera une Grande Récompense ! Mais pour quiconque n'est point satisfait de ce que Çááå-Dieu lui accorde et qu'il recevra malgré tout de la part de Çááå-Dieu, Çááå-Dieu ne lui accordera aucune Récompense ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 42, page 55 de l'arabe.

747. " Quiconque compte sur Çááå-Dieu ne sera jamais vaincu, et qui-conque prend refuge en Çááå-Dieu ne connaîtra jamais l'échec ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 45, page 57 de l'arabe.

748. L'Imam (s) commenta l'affirmation de Çááå-Dieu : ( Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne croiront pas, tant qu'ils ne t'auront pas fait juge de leurs différends ) (Coran 4/65) ainsi : " Soumission, Contentement et Satisfac-tion pour tout ce que Çááå-Dieu a destiné ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 51, page 59 de l'arabe.

749. " Quiconque fait preuve de Patience face aux calamités, qui dé-clare qu'il n'y a d'autre retour que le retour vers Çááå-Dieu et qui est très heureux avec les Commandements divins, celui-là recevra la Récom-pense divine. Quiconque ne fait pas ainsi sera de toute façon sujet aux Commandements divins et au blâme, et Çááå-Dieu lui refusera Sa Ré-compense ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 71, page 67 de l'arabe.

750. " Il y a deux types de Patience : la Patience face aux adversités qui est appropriée, et la Patience dans l'abstention de ce qui est inter-dit qui est l'excellente Patience ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 84, page 75.

751. " Gardez-vous de tergiverser sur Çááå-Dieu, mais lorsque vous dé-sirez considérer Son Immensité, considérez l'Immensité de Sa Créa-tion ". Uçul Al-Kafi, 1/93 ; hadith 7.

752. " Parlez de la Création de Çááå-Dieu et ne parlez pas de Çááå-Dieu, car parler de Çááå-Dieu ne fait qu'augmenter l'incertitude ". Uçul Al-Kafi, 1/92, chapitre " De l'interdiction de parler du comment ", hadith 1.

753. " Tu as dit quelque chose d'impossible, Zurâra, interrogeant sur le lieu alors qu'IL [Çááå-Dieu] n'a pas de lieu ". Uçul Al-Kafi, Kitab Al-Tawhid, hadith 7.

754. " Comment donc ! alors qu'IL [Çááå-Dieu] n'a pas de où, qu'IL n'est pas en quelque chose, ni sur quelque chose, et qu'IL n'a pas créé de lieu pour là où IL est ! ". Uçul Al-Kafi, Kitab Al-Tawhid, hadith 3.

755. " Çááå-Dieu enlève la Science du Livre à toute Communauté qui rejette le Livre et IL la fait dominer par ses ennemis… Rejeter le Livre c'est quand les gens établissent de leur propre chef ses mots et falsi-fient ses divisions… et altèrent ainsi les Piliers de la Religion… Sache reconnaître ceux qui ressemblent aux religieux juifs et chrétiens, eux qui cachèrent leur Livre et le falsifièrent, oui, sache reconnaître leurs semblables au sein de cette Communauté, ceux qui établirent de leur propre chef les mots du Livre et le falsifièrent… ". Al-Kulayni, Al-Rawda ; 1/76-77.

756. " Le Nom suprême de Çááå-Dieu a soixante-treize lettres : Asif n'en possédait qu'une, il la prononça et fit diminuer la Terre entre lui [qui était au Sham] et le trône de Balqis [de la reine de Saba] jusqu'à ce qu'il ait pris le trône, puis la Terre revint à son état premier en moins d'un clin d'œil (Voir Coran 27/38 à 40). Quant à nous [les Imams Immaculés (pse)] nous possédons soixante-douze lettres du Nom su-prême, une lettre étant auprès de Çááå-Dieu réservée en Son Savoir de l'Occulte, point de force ni de puissance si ce n'est par Çááå-Dieu ". Uçul Al-Kafi, 1/230, hadith 1.

757. " Un homme des Khawaridj entra et dit : " ô Aba Ja'afar ! Qu'adores-tu ? " - L'Imam (s) : " Allah Ta'ala ! " - Le visiteur : " L'as-tu vu ? " - L'Imam (s) : " Les yeux ne peuvent Le voir par la simple action de regarder. Mais les cœurs Le voient par les réalités de la foi. IL ne peut être connu par Al-Qiyas-la comparaison d'un sujet semblable à un autre ou discernement par l'analogie, ni être perçu par les sens. IL ne ressemble à aucun humain ; qualifié par les Signes ; connu par les marques distinctives. IL n'est pas injuste dans Son ju-gement. IL est Çááå-Dieu, il n'y a de Çááå-Dieu que Lui. " - L'homme en sortant dit : " Çááå-Dieu sait là où IL doit déposer Son Message ! ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/118-119/ hadith 259, éditions Al-Uswa, Téhéran.

758. " Est-il permis de dire que Çááå-Dieu est une chose ? " - L'Imam Al-Bâqer (s) répondit : " Oui, puisque [ce terme] place Çááå-Dieu hors des deux limites, la limite du dépouillement [de tout attribut / ta'til] et la limite de l'assimilation [aux Créatures] / tashbîh ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, Kitab Al-Tawhid, 1/109, n° 2 ; Ibn Bâbûye, Kitab Al-Tawhid, bâb 7, n°1, page 104.

759. " Lorsque ces Créatures et ce Monde seront annihilés par Çááå-Dieu et que les Gens du Paradis et de l'Enfer habiteront les Demeures qui leur reviennent, Çááå-Dieu créera un Nouveau Monde différent de celui-ci et des Créatures autres, non point divisées en mâle et femelle, qui L'adoreront et attesteront Son Unicité ; et IL créera pour les sup-porter, une nouvelle Terre, et pour les ombrager, un nouveau Ciel. Crois-tu que Çááå-Dieu n'a créé que ce Monde ? Qu'IL n'a pas créé d'autres Humanités que vous ? Certes non, IL a créé des milliers et des milliers de Mondes, des milliers et des milliers d'Adam et tu n'habites que le dernier de ces Mondes, parmi la dernière de ces Hu-manités adamiques ". Paroles adressées par l'Imam Al-Bâqer (s) à son interlocuteur Abu Abdallah Jâbir Ben Yazid Al-Jufî - décédé en 128/745 ou 132/749 - célèbre Disciple des 5e et 6e Imams Infaillibles (pse), citées par Ibn Bâbûye dans Kitab Al-Tawhid, bâb 38, n° 2, page 277.

760. " Par Çááå-Dieu ! Depuis le retour d'Adam auprès de Çááå-Dieu, Çááå-Dieu n'a jamais laissé Sa Terre sans un Imam guidant les Gens sur la Voie de Çááå-Dieu et comme Argument de Çááå-Dieu sur Ses Créatures. La Terre ne sera jamais sans la présence d'un Argument de Çááå-Dieu contre Ses Créatures [au Jour du Jugement] ". Al-Ghayba / L'Occultation de Scheikh Ibn Abu Zayneb An-Nu'mani ; Bassa'ïr Al-Darajat, page 485 ; Al-Kafi, 1/178 ; Al-Imama wa Tabsira, page 29 ; Ilal Al-Sharay'i, page 197, Mukhtasar Bassa'ïr Al-Darajat, page 8 ; Bihar Al-Anwar, 23/22.

2