FLORILEGE DE PAROLES DE Çááå-DIEU ET DE VERITES CHOISIES DES QUATORZE IMMACULES
 
Le Messager affirme la tendance au Pardon des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

256. " Notre Grandeur d'âme est dans le fait de pardonner à celui qui nous persécute et d'admettre le choix de celui qui s'écarte de nous ". Touhaf al-Ouqoul, 38.

257. " Lorsque vous vous rassemblez, commencez par vous saluer et vous embrasser, et lorsque vous vous séparez, invoquez le Pardon ". Bihar Al-Anwar, volume 76, page 4.

34

Le Messager affirme le haut degré de ferveur mise dans ses Prières par la Mère de sa Descendance qui suivra son exemple Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

258. " Quant à ma fille Fatima (s)… Lorsqu'elle se tenait devant son Seigneur, Exalté soit-IL, l'intensité de sa lumière vive et brillante était perçue par les Anges des Cieux de la même manière que la lumière des étoiles est perçue par les habitants de la Terre, et Çááå-Dieu disait à Ses Anges : " ô Mes Anges ! Voyez combien Ma Servante, Fatima (s), Princesse de toutes Mes Servantes, tremble devant Moi en plus de sa crainte révérencielle envers Moi et met tout son cœur dans sa prati-que adorative ". Amali Al-Sadouq, 100/2; Al-Fadhaïl de Chadhan Ben Jibraïl, 8.

35

Le Messager affirme le caractère d'êtres généreux des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

259. " Nous donnons, y compris à celui qui à nos yeux ne le mérite pas, par crainte de ne pas donner à ceux qui le méritent réellement ". 'Iddat Al-Da'ï, 91.

36

Le Messager affirme le caractère d'êtres indulgents des Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

260. D'Anas : " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) étant venu à Médine sans serviteur, Abu Talha me prit avec lui pour me présenter au Mes-sager de Çááå-Dieu (pslf) : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Anas est un serviteur dévoué prêt à te servir ". Anas : " J'ai servi le Messager (pslf) en toutes occasions, aussi bien en expédition qu'à son domicile et, jamais, Sa Sainteté le Messager de Çááå-Dieu (pslf) m'a posé ce genre de question : " Pour quelle raison fais-tu ainsi ? ", même lors-que je manquais à mon devoir, le Messager (pslf) ne me faisait aucune remarque du genre : " Pour quelle raison as-tu fait ainsi ? ". Sahih Al-Bukhari, 3/1018/2616 ; Sahih Muslim, 4/1805/2309.

37

Le Messager désavoue tout Extrémisme religieux concernant sa personne Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

261. " Ne faites pas de moi plus que je ne suis car Çááå-Dieu, Exalté soit-IL, m'a ?lu d'abord en tant que Son Serviteur avant de m'élire en tant que Son Messager ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam Al-Hossein (s), citées dans Al-Mu'ajam Al-Kabir, 3/128/2889.

38

Le Messager énonce les Qualités propres aux Partisans des Imams Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

262. " ô Ali ! Transmets la bonne nouvelle à tes Partisans et Auxiliai-res de leur dotation de dix vertus particulières : 1. D'une naissance lé-gitime ; 2. D'une Foi pure en Çááå-Dieu ; 3. D'un Amour de Çááå-Dieu pour eux ; 4. D'un confort dans leur tombe ; 5. D'une Lumière écla-tante qui illuminera le Chemin qui les mènera dans l'Au-delà ; 6. De l'expulsion de la pauvreté de leur vue et de leurs Cœurs ; 7. D'une hostilité provenant de Çááå-Dieu envers leurs ennemis ; 8. D'une immunisation contre la lèpre ; 9. ô Ali ! le neuvième consiste en l'abolition de leurs péchés et de leurs mauvaises actions ; 10. D'une compagnie avec moi au Paradis et de ma compagnie avec eux ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 368, page 203 de l'arabe.

263. " ô Ali ! Tes Partisans seront nombreux au Jour de la Résurrec-tion ! Celui qui injurie l'un de tes Partisans, t'a injurié ; celui qui t'injurie, m'a injurié ; aussi, Çááå-Dieu jettera dans le Feu de l'Enfer toute personne qui m'injurie ". - Puis, le Messager de Çááå-Dieu (pslf) ajouta : " Quel horrible châtiment ! - ô Ali ! Tu es de moi, et je suis de toi ; ton esprit est de mon esprit, ton essence est de mon es-sence ; tes Partisans sont aussi créés de notre essence ; celui qui les aime, nous aime ; celui qui les déteste, nous déteste ; celui qui est leur ennemi, est en vérité notre ennemi ; celui qui les traite avec compas-sion, fait preuve de compassion envers nous. ô Ali ! Tous les actes répréhensibles commis par tes Partisans ainsi que toutes leurs irrégula-rités seront pardonnées. ô Ali ! Transmets à tes partisans la Bonne Nouvelle que j'intercéderai en leur faveur lorsque je serai élevé à la position de Mahmoud ! ô Ali ! Retiens que tes Partisans sont des Par-tisans de Çááå-Dieu, que tes Assistants sont des Assistants de Çááå-Dieu, que tes Amis sont des Amis de Çááå-Dieu, et que ton Parti est le Parti de Dieu, que celui qui est ton Ami, est une personne prospère, et que ce-lui qui est ton ennemi, est une personne misérable. ô Ali ! Tu possè-des un Trésor au Paradis dont tu es le Propriétaire ! ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 373, page 205 de l'arabe.

264. " Au Jour de la Résurrection, Çááå-Dieu, Béni et Très-Haut, ressuscitera certains avec un visage éclatant, assis sur des lits lumineux, revêtus de lumière à l'ombre du Trône ; ils sont de même rang que les Prophètes malgré qu'ils ne soient pas Prophètes ; ils sont de même rang que les Martyrs malgré qu'ils ne soient pas des Martyrs ". Alors, un homme demanda au Messager (pslf) ceci : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Suis-je l'un d'entre eux ? " Le Messager (pslf) répondit : " Non ! " Ensuite, les gens demandèrent au Messager (pslf) : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Qui sont-ils ? " Le Messager (pslf) plaça sa main au dessus de la tête de l'Imam Ali (s) et déclara : " Ils sont cet Homme et ses Partisans ! ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 374, page 205 de l'arabe.

265. " Ne manquez pas de respect envers un Partisan pauvre d'Ali ni envers ses enfants, car chacun d'entre eux peut intercéder pour deux tribus de l'importance des Béni Rabi'a et des Béni Mezr ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 375, page 207 de l'arabe.

266. Jabir a rapporté : " Un jour que j'étais en compagnie du Prophète (pslf), il se tourna subitement vers Ali ibn Abi Tâleb (s) et dit : " ô père d'Al-Hassan ! Veux-tu que je te donne de bonnes nouvelles ? ". - [L'Imam] Ali (s) répondit : " Oui ! ô Messager de Çááå-Dieu ". - Alors le Messager (pslf) dit : " Çááå-Dieu m'informa par l'intermédiaire de Gabriel qu'IL dotait de sept exceptions ceux qui t'aiment et tes Parti-sans : 1. Une mort douce ; 2. Un compagnon au moment de la crainte ; 3. Une lumière au moment de l'obscurité ; 4. La sécurité au moment de la frayeur ; 5. L'équité au moment des comptes ; 6. La traversée [facile] du Sirat ; 7. Une entrée au Paradis avant les autres, la lumière [de leur Foi] se projetant devant eux et sur leur droite ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 378, page 207 de l'arabe.

267. êtreignant [l'Imam] Ali (s) dans ses bras, le Messager (pslf) dé-clara : "ô mon Frère ! As-tu entendu l'affirmation de Çááå-Dieu : ( Quant à ceux qui croient et qui accomplissent des œuvres bonnes : voilà le meilleur de l'Humanité ) (Coran 98/7) ; ce Verset s'adresse à toi et à tes Partisans ; vous viendrez à moi avec un visage éclatant et chacun vous connaîtra ; quant à vos ennemis, ils viendront à moi avec des visages vilains ". Le Prophète (pslf) répéta trois fois ces dernières paroles ". Paroles du Messager de Çááå-Dieu (pslf) rapportées par Huzayl Al-Saberi, d'après l'Imam Al-Bâqer (s) les ayant citées d'après l'Imam Ali (s), citées dans Mishkat Al-Anwar, précité, ha-dith 437, page 231 de l'arabe.

268. Anas Ibn Malik déclara ceci : " Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) récitait le Verset suivant : ( Ceux qui croient ; ceux dont les cœurs s'apaisent au souvenir de Çááå-Dieu ; les cœurs ne s'apaisent-ils pas au souvenir de Çááå-Dieu ) (Coran 13/28) ; puis le Messager (pslf) se tourna vers lui et dit : " Il s'agit ici de nous et de nos Partisans ". Anas demanda : " Peut-il exister une personne se prévalant de suivre l'Islam sans faire partie de vos Partisans ? " Le Messager (pslf) : " Oui ! Mais son hostilité envers les Gens de Ma Demeure fera que peu à peu elle s'éloignera de plus en plus de l'Islam pour finalement être proche des Juifs et des Chrétiens ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 438, page 231 de l'arabe.

269. " 70 000 membres de ma Communauté rentreront au Paradis sans avoir eu des comptes à rendre ". - Ali (s) demanda - " ô Messager de Çááå-Dieu ! Qui sont-ils ? ". - Ils sont tes Partisans et tu es leur Imam ". Rapporté par l'Imam Al-Bâqer (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 457, page 245 de l'arabe.

270. " Il existe divers sièges à la droite du Trône sur lesquels des hommes prendront place sans être ni Martyrs ni Prophètes ". Omar Ibn Al-Khattab demanda au Messager (pslf) quels étaient ces hommes et le Messager (pslf) répondit ceci : " Ils sont ceux qui s'entraident les uns les autres pour l'Amour de Çááå-Dieu ; ils sont avec les autres comme ils sont avec leurs propres frères et se portent mutuellement secours les uns les autres pour l'Amour de Çááå-Dieu ; ils s'aiment entre eux pour l'Amour de Çááå-Dieu ". - ? ce stade de la réponse, Ali Ibn Abi Tâleb (s) entra et le Messager (pslf) l'indiqua de la main et ajou-ta : " Ils sont ses Partisans ! ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s), cité dans Mish-kat Al-Anwar, précité, hadith 462, page 247 de l'arabe.

39

Le Messager énonce les Comportements propres aux Imams et aux Partisans des Imams Immaculés Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

271. S'adressant à son Petit-fils Al-Hassan Ibn Ali (pse), le Messager (pslf) dit : "Accomplis les divines obligations décrétées [par Çááå-Dieu] et tu seras compté parmi ceux qui craignent le plus Çááå-Dieu ; sois satisfait de ce qui t'est destiné et ainsi tu seras parmi les personnes qui ne sont pas dans le besoin ; évite les actions interdites par Çááå-Dieu et ainsi tu seras l'un des plus Pieux ; traite tes voisins cordialement et ainsi tu seras l'un des Croyants et sois agréable avec tes compagnons et ainsi tu seras l'un des Musulmans ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 411 page 221 de l'arabe.

272. " Je promets une Demeure au Paradis à celui qui traite bien les gens, qui s'abstient de mentir pour plaisanter ou sérieusement, qui cesse de se quereller même s'il a raison ". Rapporté par l'Imam Mousa Al-Kadhem (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 326, page 183 de l'arabe.

273. " Le bon comportement consolide l'amitié ; un accueil chaleu-reux fait disparaître l'animosité ; l'Aumône accélère l'arrivée de la provision quotidienne ; si vous êtes convaincus que ce que vous don-nez en Aumône vous sera rendu, votre âme sera davantage généreuse en faisant l'Aumône ; abstenez-vous d'écarter ce qui est Bien pour laisser la place à ce qui est Mal ". ". Rapporté par l'Imam Mousa Al-Kadhem (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 327, page 183 de l'arabe.

274. " ô vous, Fils d'Adam ! Prenez garde à ne pas oublier vos actes répréhensibles alors que vous retenez ceux des autres ; de même, n'oubliez pas les Bontés de Çááå-Dieu à votre égard alors que vous vous rappelez celles accordées aux autres ; ne découragez pas les autres au sujet de la Miséricorde de Çááå-Dieu alors que vous souhaitez en profiter pour vous-mêmes ". Rapporté par l'Imam Mousa Al-Kadhem (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 339, page 187 de l'arabe.

275. " Les récompenses les plus rapidement attribuées en considéra-tion des bonnes œuvres réalisées sont celles attachées aux bonnes rela-tions avec les gens, et les châtiments les plus rapidement attribués sont ceux attachés à l'oppression ; ce n'est pas bon pour une personne de s'en prendre à ce que font les autres alors qu'elle-même ignore ce qu'elle fait de semblable ou blâme autrui dans ce qu'il fait alors qu'elle-même en fait autant ou qui a pris l'habitude de blesser son en-tourage ". Rapporté par l'Imam Ja'far As-Sâdeq (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 340, page 189 de l'arabe.

276. Lorsque le Verset suivant fut révélé : ( Ne porte pas tes regards vers les jouissances éphémères que Nous avons accordées à plusieurs grou-pes d'entre eux ; c'est là le décor de la vie de ce monde… ) (Coran 20/131), le Messager de Çááå-Dieu y médita un moment, puis releva la tête et déclara : " ô Serviteurs de Çááå-Dieu ! Celui que la Consolation de Çááå-Dieu n'apaise pas, mourra en état de désir permanent des jouissances de cette Doun'ia.

Celui qui porte [avec envie] son regard sur ce que possèdent les autres, en ressentira une permanente amertume et son Cœur brûlera de convoitise sans pouvoir y porter remède. Quant à celui qui ne fait preuve d'aucune reconnaissance pour tous les Bien-faits que Çááå-Dieu lui accorde autres que ce qui se mange et se revêt, aura une vie de courte durée et aura rapproché son châtiment ". Rapporté par l'Imam Ja'far As-Sâdeq (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 343, page 189 de l'arabe.

277. Un homme rendit visite au Messager (pslf) et lui demanda ceci : " ô Mohammed ! A quoi appelles-tu les gens ? " - Le Messager de Çááå-Dieu (pslf) : " J'appelle à Çááå-Dieu, moi et ceux qui me suivent, en toute clairvoyance ; je t'invite à Celui Qui mettra un terme à tes diffi-cultés si tu L'invoques en période de grandes épreuves ; Celui Qui te soutiendra si tu appelles Son Aide en période de grande détresse ; l'Unique Qui te fera parvenir ton nécessaire si tu L'implores lorsque tu es dans la pauvreté et Qui te guidera en toute sécurité si tu es perdu sur terre, en plein désert ". - L'homme demanda au Messager de Çááå-Dieu (pslf) : " ô Mohammed ! Que me recommandes-tu ? " - Le Mes-sager de Çááå-Dieu (pslf) : " Ne te mets pas en colère ! " - Puis, l'homme réclama davantage de recommandations, le Messager (pslf) lui dit : " Aime pour les autres ce que tu aimes pour toi-même ". - L'homme réclamant encore d'autres recommandations, le Messager (pslf) ajou-ta : " Abstiens-toi d'injurier les gens car ils deviendront tes ennemis ". - Et encore, l'homme réclama au Messager de Çááå-Dieu (pslf) d'autres recommandations et le Messager (pslf) lui fit celle-ci : " Ne t'abstiens pas de réaliser des bonnes œuvres pour ceux qui ont besoin de ton aide ". - L'homme en voulut d'autres et le Messager de Çááå-Dieu (pslf) dit : " Aime les gens qui à leur tour t'aimeront ; si l'un de tes frères te réclame de l'eau sers-le [pour le désaltérer], sois jovial en ac-cueillant ton frère [fais preuve de bon caractère à son égard] ; ne sois pas impatient car tu perdras ce Monde et le Monde de l'Au-delà ; porte des vêtements décents et ne laisse pas ton manteau déboutonné car c'est un signe d'arrogance et Çááå-Dieu n'aime pas la personne arrogante ". Rapporté par l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 351, pages 193-195 de l'arabe.

278. " Celui qui possède au moins ou au plus tous les comportements suivants, sera protégé par l'Ombre du Trône de Çááå-Dieu au Jour où il n'y aura point d'autre ombre que la sienne : Il traite autrui de la même manière qu'il aime être traité par autrui ; il n'entreprend rien sans sa-voir si cela emportera la Satisfaction de Çááå-Dieu ou Sa Colère ; il ne blâme pas son Frère musulman pour quelque chose que lui-même n'a pas corrigé en lui ; celui qui cherche à s'amender, n'aura pas le temps de chercher des fautes chez les autres car, plus il s'amendera et corri-gera ses fautes, et plus il en trouvera d'autres en lui à corriger ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 431, pages 225-227 de l'arabe.

279. " Lorsque vous apercevez un homme qui fait preuve de modéra-tion, rapprochez-vous de lui car un tel homme a atteint la Sagesse ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 414, page 221 de l'arabe.

280. " Lorsque le soir vous allez dormir, faites le bilan de ce que vous avez gagné dans la journée et ce que vous avez mangé. Souvenez-vous que vous devez mourir et être ressuscités ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 432, page 227 de l'arabe.

40

Le Messager énonce ses inquiétudes concernant sa Communauté Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

281. " Ce qui m'inquiète le plus pour ma Communauté est qu'elle se consacre à ses désirs égoïstes ainsi qu'au développement de plaisirs excessifs ; les désirs égoïstes l'empêcheront de suivre ce qui est juste, le développement de plaisirs excessifs lui fera oublier la Vie de l'Au-delà ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 413, page 221 de l'arabe.

282. " Ma Communauté subira de grands malheurs si elle suit quinze tendances ! ". Il fut demandé au Messager (pslf) ceci : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Quelles sont ces tendances ? " Le Messager (pslf) répondit : " Ces malheurs arriveront lorsque : le Budget sera entre les mains d'un petit groupe de gens ; le dépôt confié sera utilisé comme un butin [par celui à qui il aura été confié] ; le versement de l'aumône légale sera considéré en pure perte ; les hommes obéiront à leurs épouses et désobéiront à leurs mères ; les gens seront affectueux en-vers leurs amis mais désagréables envers leurs pères ; ils consomme-ront des boissons alcooliques ; ils se vêtiront de soie et de brocart ; ils adopteront la musique, ses instruments et ses chanteurs ; l'homme sera respecté uniquement par crainte de sa violence ; le chef du peuple sera le pire d'entre eux ; les derniers de cette communauté maudiront ceux qui ont vécu avant eux ; les clameurs envahiront les Mosquées ; en ces temps-là, il faudra vous attendre à des vents rouges, à l'humiliation et à de dramatiques déformations [chez les gens] ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 430, page 225 de l'arabe.

283. " Lorsque les initiatives contraires à la tradition se déverseront sur ma Communauté, alors, le savant sera tenu de faire prédominer le savoir, s'il s'y refuse, qu'il s'attende à la malédiction de Çááå-Dieu ". Uçul Al-Kafi - éd. : Al-Uswa - Téhéran - précité - Tome 1 - p. 75, hadith 158.

41

Le Messager loue l'Intelligence / Al-'Aql et désavoue l'Ignorance / Al-Jahl Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

284. " Rien n'est supérieur à l'Intelligence / Al-'Aql comme don de Çááå-Dieu à Ses créatures. Le repos de l'être intelligent est supérieur à la nuit passée à veiller de l'ignorant. La pratique adorative ou culte cons-tant de l'être intelligent est supérieure à l'état d'anesthésie intellec-tuelle de l'ignorant. Çááå-Dieu n'a jamais envoyé ni un Messager ni un Prophète sans les avoir dotés de l'Intelligence complète, demeurant bien supérieure à toutes les intelligences de Sa Nation. Ce que le Pro-phète dispose en lui est supérieur à l'Idjtihad-Effort d'interprétation des Moudjtahidin. La créature de Çááå-Dieu ne peut accomplir les obli-gations sans la connaissance. L'ensemble de la pratique adorative de tous les adorateurs communs ne peut rivaliser avec le degré de la pra-tique adorative du 'Aqil-l'être intelligent. Les Ouqala'a-les êtres intel-ligents sont les Oulou Albab de qui Çááå-Dieu, l'Exalté, dit : ( … Les hommes doués d'intelligence ) (Coran 3/7.) ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/29-30/ hadith 11, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

285. " L'Intelligence sacrée dans le Cœur est à l'exemple de la lampe au centre de la demeure ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam ali (s), citées par Ibn Bâbûye, 'Ilal, 1/bâb 86, page 98, n° 1.

286. " Lorsqu'il vous parvient d'un homme qu'il est doué de qualité de perfection, regardez en lui la qualité du degré de son intelligence car, il sera rétribué en fonction de son 'Aql / Intelligence ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/29/ hadith 9, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

287. " Si vous voyez une personne accomplissant de nombreuses priè-res et s'adonnant aux jeûnes, abstenez-vous d'en faire l'éloge tant que vous n'avez pas ressenti en elle de l'Intelligence ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam As-Sâdeq (s), citées dans Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/41-42/ hadith 28, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

288. " ô Ali, rien n'est plus stérile que l'ignorance ; rien n'est plus fertile que l'Intelligence ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam As-Sâdeq (s), citées dans Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/41/ hadith 25, éditions Al-Uswa, Téhé-ran, 1418 de l'Hégire lunaire.

42

Le Messager affirme La Parousie du Douzième Imam source de l'Avènement de la Guidance et Gouvernance des Ahlul Beyt Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur eux

289. " Lorsque je fus élevé au Septième Ciel et de là au Sidrat Al-Muntaha - Le Lotus de l'Extrémité - puis de cet endroit à L'?cran de la Lumière, Mon Sustentateur, Le Digne de Gloire et l'Incommensurable, me déclara ceci : " ô Mohammed ! Par ton Qa'ïm, JE chasserai Mes ennemis de la Terre et ferai de Mes Amis les Héritiers de la Terre ". Amali As-Sadouq, 731/1002.

290. " Le neuvième Descendant d'Al-Hossein sera le Qa'ïm ; il rem-plira la Terre de Justice comme elle était remplie de Tyrannie et de Ténèbres, et il combattra pour le sens caché spirituel de la Révélation comme j'ai moi-même combattu pour son sens littéral ". Al-Nu'mâni, bâb 13, page 345.

291. " Un groupe de personnes apparaîtra à l'Est et préparera le ter-rain permettant la réapparition du Mahdi, que Çááå-Dieu en hâte pour nous la Joie ". Sunan Ibn Majah, 2/1368/4088 ; Al-Mu'jam Al-Awsat, 1/94/285.

292. " Le Jour du Jugement n'aura pas lieu tant que notre Qa'ïm Juste n'aura pas réapparu, et sa réapparition aura lieu lorsque Çááå-Dieu l'ordonnera. Toute personne qui le suit obtiendra son Salut ; toute per-sonne qui lui désobéit sera anéantie. Maintenez le Lien avec Çááå-Dieu et rejoignez le Qa'ïm. ô Serviteurs de Çááå-Dieu ! Même si vous étiez contraints à la traversée de terres glacées car, il est le Fondé de Pou-voir sur la Terre de Çááå-Dieu, Le Digne de Louange et L'Incommensurable, et aussi mon Successeur ". 'Uyun Akhbar Al-Ridha (s), 2/59/230 ; Dala'ïl Al-Imamat, 452/428 ; Kifayat Al-Athar, 106.

293. " ô Seigneur ! Ceux-ci sont-ils mes Légataires [il s'agit des enti-tés lumineuses pré-existentielles des Imams (pse)] ? " Il me fut répon-du : " ô Mohammed ! Ceux-ci sont Mes Amis, Mes Purs ?lus, et Mes Preuves après toi auprès des hommes ; ce sont tes Légataires et tes Vicaires et les meilleures de Mes Créatures après toi. Par Ma Gloire et Ma Majesté ! JE manifesterai par eux Ma Religion et J'élèverai par eux Mon Verbe ; par le Dernier d'entre eux [Al-Qa'ïm (s)] JE rendrai la Terre pure de Mes ennemis ; JE l'établirai ferme-ment aux Levants et aux Couchants de la Terre ; JE lui soumettrai les vents et abaisserai les nuages indociles ; JE l'assisterai par Mon Ar-mée et l'aiderai par Mes Anges jusqu'à ce que s'élève Mon Appel et que les Créatures s'accordent sur Mon Unicité, alors JE prolongerai son Règne et JE ferai succéder dans le temps Mes Amis jusqu'au jour de la Résurrection ". Ibn Bâbûye, 'Ilal, bâb 7 ; pages 6-7 ; Kamal, bâb 23, n° 24, 1/256 ; 'Uyun, 1/bâb 26, n° 22, page 263.

294. " …Ses Fidèles [de l'Imam Al-Mahdi (s)] sont illuminés par sa Lumière ; ils profitent de sa walâya pendant son Occultation, comme on profite du soleil même lorsqu'il est recouvert de nuages ". Kamal al-Dîn, bâb 43, n° 3, 2/253.

43

Au sujet des Croyants

295. " Çááå-Dieu Très-Haut a établi 7 Devoirs attachés à la qualité de Croyant dont le respect incombe à chacun des autres Croyants qui doit : 1. Lui faire honneur dans ses principes ; 2. L'aimer de tout son Cœur ; 3. L'aider ; 4. Considérer comme divine interdiction tout acte de médisance à son égard ; 5. Lui rendre visite lorsqu'il est malade ; 6. Se joindre et accompagner son cortège funèbre ; 7. Ne parler qu'en bien de lui après sa mort ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 358, page 199 de l'arabe.

296. " Le Croyant est celui qui est scandalisé lorsqu'une personne commet un acte répréhensible et qui se ravit lorsqu'une personne ac-complit une bonne action ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 359, page 199 de l'arabe.

297. Face à la Ka'ba, le Messager (pslf) déclara : " Honneur à cette Demeure ! Qu'est-ce qui a fait grandir ton statut et ton respect auprès de Çááå-Dieu ? Je prends Çááå-Dieu à Témoin pour déclarer qu'un Croyant est plus respecté auprès de Çááå-Dieu que toi-même car Çááå-Dieu a interdit seulement un acte envers toi alors qu'IL en a interdit trois envers le Croyant : s'emparer de ses biens, versé son sang et faire preuve de suspicion à son égard ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 363, page 201 de l'arabe.

298. " Celui qui fait du tort à un Croyant, me fait du tort, et celui qui me fait du tort, fait du tort à Çááå-Dieu ; et celui qui fait du tort à Çááå-Dieu est damné par la Torah, l'Evangile, le Psautier [Psaumes de David] et le Coran ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 364, page 201 de l'arabe.

299. " La ressemblance du Croyant est celle des Anges de la Proximi-té ; la marque de respect envers le Croyant est très élevée auprès de Çááå-Dieu ; elle est plus respectueuse que celle des Anges de la Proximité ; rien n'est plus aimé de Çááå-Dieu que le repenti homme ou femme ; le Croyant est davantage reconnu dans les Cieux que le reconnaissent son épouse et ses enfants ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 365, page 201 de l'arabe.

300. " Les Croyants doivent être satisfaits à chaque fois qu'ils accom-plissent une Bonne Action et implorer le Pardon de Çááå-Dieu à chaque fois qu'ils en commettent une mauvaise ; ils doivent témoigner de Remerciement [envers Çááå-Dieu] quand il leur est accordé un bienfait ; ils doivent faire preuve de Patience dans les difficultés et pardonner lorsqu'ils sont en colère ". Rapporté par l'Imam Al-Bâqer (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 370, page 203 de l'arabe.

301. " Abstenez-vous de blâmer votre frère en Religion en période de grandes difficultés car Çááå-Dieu étendra sa Miséricorde sur lui et fera descendre des épreuves sur vous ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 407, page 217 de l'arabe.

302. " Un Croyant peut-il avoir peur ? Le Messager (pslf) répondit : " Oui ". - Un Croyant peut-il faire preuve de jalousie ? La réponse du Messager (pslf) fut : " Oui ". - Mais lorsqu'il fut demandé au Messa-ger (pslf) si un Croyant pouvait être un menteur, il (pslf) répondit : " Non ! ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 422, page 223 de l'arabe.

303. " Promettez-moi d'accomplir les six recommandations suivantes et je vous promets que vous serez accueillis au Paradis : Ne mentez pas lorsque vous citez ou rapportez des faits ; ne rompez pas unilatéra-lement vos engagements ; rendez ce qui vous a été remis ; ne regardez pas ce qui est interdit de regarder ; protégez votre honneur ou dignité ; n'inquiétez ni physiquement ni verbalement les gens ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 423, page 223 de l'arabe.

304. " Ne médisez pas sur un Croyant par derrière et ne l'accusez pas à tort, la sincérité entre vous et lui disparaîtrait, quant à celui qui mé-dit, son séjour sera le Feu pour l'éternité ; quel terrible châtiment ! ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 425, page 225 de l'arabe.

305. " Çááå-Dieu Exalté soit-IL et Très-Haut enverra des calamités sur Ses Serviteurs croyants de la même manière que les membres d'une famille présentent un repas à leur père ". - Puis, le Messager (pslf) ajouta : " Çááå-Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux déclara : " JE jure par Ma Puissance, Mon Honneur, Ma Grandeur et Ma Position que JE reprendrai à Mon Serviteur croyant toute chose qui le fait M'oublier et ainsi JE l'entendrai M'invoquer et Prier ; par contre, JE subviendrai aux besoins du non-Croyant et ainsi JE ne l'entendrai ja-mais M'invoquer, tant que JE serai en colère contre lui ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 460, page 245 de l'arabe.

306. " Le Croyant qui commet des péchés et qui n'est pas parvenu à s'en écarter, sera éprouvé par la pauvreté ; si cette épreuve n'a pas suf-fi comme expiation à ses péchés, il sera éprouvé par la maladie ; si cette seconde épreuve n'a pas suffi à l'expiation de ses péchés, il vivra dans la crainte d'un souverain qui le poursuivra, et si cela n'a pas suffi à l'expiation de ses péchés, il souffrira terriblement au moment de rendre l'âme [comme ultime expiation] et ainsi il rencontrera Çááå-Dieu avec ses péchés expiés et Çááå-Dieu ordonnera qu'il soit accueilli au Paradis ; quant à l'incrédule et l'hypocrite, n'ayant point à souffrir au moment de leur mort [pour une quelconque expiation de leurs pé-chés], ils rencontreront Çááå-Dieu sans aucune Bonne Action à laquelle prétendre devant Lui Qui ordonnera qu'ils soient conduits en Enfer ". Rapporté par l'Imam Al-Bâqer (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 461, page 247 de l'arabe.

307. " Jurer contre un Croyant est une forme de désobéissance à Çááå-Dieu ; combattre un Croyant est une forme d'Infidélité ; médire par derrière sur un Croyant signifie manger sa chair et c'est strictement in-terdit, d'autant que ses Biens et sa Vie exigent un très grand respect ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 470, page 251 de l'arabe.

308. " Les gens seront ressuscités assoiffés, affamés et dénudés. Alors, Çááå-Dieu offrira des Habits paradisiaques à ceux qui auront of-fert des vêtements aux Croyants [en cette Doun'ia], offrira des Mets paradisiaques à ceux qui auront nourri des Croyants [en cette Doun'ia], et offrira des Boissons paradisiaques à ceux qui auront of-fert à boire aux Croyants [en cette Doun'ia] ". Rapporté par Ali Ibn Abi Ham-za, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 471, page 253 de l'arabe.

309. " Pour quiconque porte un regard effrayant sur un Croyant, Çááå-Dieu lui portera un Regard effrayant au Jour de la Résurrection où il n'y a aucune ombre excepté Çááå-Dieu ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 474, page 253 de l'arabe.

310. " Tout ce qui est rattaché au Croyant doit être respecté y compris sa dignité, ses biens et son sang ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 510, page 265 de l'arabe.

311. " Chaque Croyant est un miroir pour son frère Croyant dont l'aide participe à le soulager des difficultés ". Mishkat Al-Anwar, précité, ha-dith 511, page 265 de l'arabe.

312. " Je prends à Témoin Le Seigneur Qui possède toute maîtrise sur mon existence que vous n'entrerez pas au Paradis tant que vous ne croirez pas, et que vous ne croirez pas tant que vous ne vous aimerez pas les uns les autres ; voulez-vous que je vous indique ce qui peut vous aider à vous aimer les uns les autres ? Répandez les salutations du Salam entre vous [en tant que première disposition] pour vous sa-luer les uns les autres ". - Le Messager Çááå-Dieu (pslf) ajouta : " Si les hommes montrent, en apparence, le savoir sans en user dans la prati-que, s'ils ne s'aiment que par la langue et se détestent en fait par le cœur, et s'ils rompent les liens de filiations, alors, Çááå-Dieu les maudira et les rendra sourds et aveugles ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 399, page 215 de l'arabe.

313. " Trop de plaisanteries nuit à votre honneur ; trop de rires détruit votre foi ; trop de mensonges ruine votre crédibilité ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 400, page 215 de l'arabe.

44

Le Messager loue la Prière Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

314. " La Prière rituelle est l'Ascension du Fidèle ". Majlissi, 'I'tiqâdât, page 29.

315. " Baisse les yeux car tu ne LE [Çááå-Dieu] verras point ". Remarque du Prophète (pslf) faite à un homme qui priait en levant les yeux vers le ciel, citée dans Kitab Al-Tawhid d'Ibn Bâbûye, bâb 8, page 107, n° 1.

45

Le Messager désavoue les entorses à la Tradition par les Savants Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

316. " Man ata dha Bida'a-Celui qui instaure des dispositions nouvel-les ou prend des initiatives contraires à la tradition et s'en glorifie, sape les fondements de l'Islam ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/75/ hadith 159, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

317. " Idha dhaharat Al-Bida'ou fi Oummati-Lorsque les initiatives contraires à la tradition se déverseront sur ma Communauté, alors, le savant sera tenu de faire prédominer le Savoir, s'il s'y refuse, qu'il s'attende à la malédiction de Çááå-Dieu ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/75/ hadith 158, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

318. " Çááå-Dieu n'agrée pas le repentir de Sahib Al-Bida'a-celui qui prend une initiative contraire à la tradition ou qui instaure une disposi-tion nouvelle qui ne se trouve nulle part auparavant. - Il lui fut de-mandé : Comment est-ce possible ? - Il répondit : Car son cœur est ir-rigué de la complaisance qu'il accorde à la Bida'a ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/75/ hadith 160, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

319. " Quiconque argumente selon les principes d'Al-Qiyas-comparaison, analogie, s'anéantit et anéantit les autres. Celui qui porte un jugement sans la connaissance de l'abrogation et de l'abrogatif ain-si que de l'irrévocable et de l'ambigu, se détruit et mène à la ruine ". Paroles du Messager (pslf) extraites d'un hadith rapporté par Ibn Choubrouma, citées dans Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/62/ hadith 103, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

320. " Celui qui agit sans connaissance, détruit plus qu'il ne cons-truit ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam As-Sâdeq (s), citées dans Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/62/ hadith 106, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

46

Le plus estimable Ministre de la Foi et les Docteurs en Principes de la Science de la Loi Islamique

321. " Le plus estimable Ministre de la Foi c'est le Savoir ; le plus es-timable Ministre du Savoir c'est la Bienveillance ; le plus estimable Ministre de la Bienveillance c'est l'Indulgence ; le plus estimable Mi-nistre de l'Indulgence c'est la Patience ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam As-Sâdeq (s), citées dans Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/68/ hadith 126, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

322. " Les Fouqaha-Docteurs en Principes de la Science de la Loi Islamique, sont les secrétaires des Messagers à condition qu'ils de-meurent à l'écart de la vie immédiate du monde d'ici-bas. - Il fut de-mandé au Messager de Çááå-Dieu (pslf) : Que signifie : être à l'écart de la vie immédiate du monde d'ici-bas ? - Le Messager (pslf) répondit : C'est ne pas marcher derrière l'autorité du sultan. Lorsque les Fouqa-ha s'y adonnent, alors méfiez-vous d'eux à l'égard de votre Reli-gion ". Uçul Al-Kafi d'Al-Kulayni, 1/66/ hadith 118, éditions Al-Uswa, Téhéran, 1418 de l'Hégire lunaire.

323. " Viendra une époque où les gens ne marqueront aucun respect pour leurs Savants excepté pour leurs beaux habits ; où ils n'écouteront point le Coran excepté pour sa belle éloquence ; où ils n'adoreront plus Çááå-Dieu excepté lors du Mois de Jeûne de Ramad-han ; où il n'y aura aucune retenue chez leurs femmes ; où il n'existera aucune patience chez leurs pauvres, ni prospérité chez leurs fortunés, ils ne seront satisfaits ni avec peu ni avec beaucoup.

Ils ne vivront que pour leur estomac, l'argent sera leur seule croyance, ils prendront leurs femmes comme Qibla, leurs demeures comme Mosquées, fuyant leurs Savants comme les brebis fuient les loups. Alors, lorsqu'ils se-ront réduits à ces comportements, Çááå-Dieu les affligera de trois fléaux : en premier, IL enlèvera toute prospérité à leurs propriétés ; en second, un cruel dirigeant les dominera ; en troisième, il séjourneront en cette Doun'ia sans aucune preuve de Foi ". Waqay'i Al-Ayyam de Scheikh Abbas Al-Qummi, page 439.

47

Le Messager affirme que seule la Communauté unie entrera au Paradis Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

324. " En vérité, après Jésus, les Béni Israël se divisèrent en soixante et onze Mouvances ; soixante dix d'entre elles seront anéanties, seule une sera sauvée ; ma Communauté se divisera en soixante douze Mouvances, soixante et onze seront anéanties, seule une sera sauvée ". Il fut demandé au Messager (pslf) : " ô Messager de Çááå-Dieu (pslf) ! Quelle sera cette Mouvance ? " Le Messager (pslf) répondit : " La Communauté [unie] ! La Communauté [unie] ! La Communauté [unie] ! ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par Anas Ibn Malik, citées dans Al-Khiçal, 2/584.

325. " Bonnes nouvelles pour vous ! Bonnes nouvelles pour vous ! Bonnes Nouvelles pour vous !... Comment peut disparaître une Nation [ou Communauté] dont je suis son Premier Dirigeant suivi de Douze Bienheureux et doués d'Intelligence après moi et que le Messie Jésus fils de Marie (pse) est à l'extrémité, et qu'entre eux, les fils de la dis-corde seront anéantis car ils ne sont pas de moi et je ne suis pas d'eux ". Al-Khiçal, 2/476.

48

Le Messager affirme que lui et Ali sont les " Pères " spirituels de sa Communauté Que la Paix et les Bénédictions de Çááå-Dieu soient sur lui et sa Famille

326. Au sujet du Verset coranique suivant : ( Et lorsque nous prîmes le ferme engagement des enfants d'Israël : " Vous ne servirez que Çááå-Dieu et [aurez] envers père et mère un beau comportement, ainsi qu'[envers] les proches… " ), (Coran 2/83), Sa Sainteté le Messager (pslf) déclara : " Vos Pères spirituels les plus excellents et les plus dignes de marques de bonté et de gratitude de votre part sont Mohammed et Ali ". Tafsir de l'Imam Hassan Al-Askari (s), cité dans Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - Volume Imamat - aux éditions de La Fondation de l'Imam Al-Hossein (s), Beyrouth, Liban.

327. " Moi et Ali, nous sommes les deux " Pères " spirituels de cette Ummah ; notre Droit sur elle est prioritaire sur le droit des parents de chacun de ses membres car, nous leur épargnons le Brasier s'ils font preuve d'obéissance envers nous, nous leur assurons l'entrée dans les Nobles Demeures du Paradis, nous les libérons de la soumission aux passions et nous les rassemblons en compagnie de personnes vertueu-ses et libres ". Paroles du Messager (pslf) rapportées par l'Imam Ali (s), citées dans Hayat Al-Qouloub - La Vie des Cœurs d'Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlissi - Volume Imamat - aux éditions de La Fondation de l'Imam Al-Hossein (s), Beyrouth, Liban.

49

Au sujet du Témoignage de Remerciement

328. " Çááå-Dieu n'ouvre pas les Portes du Témoignage de Remercie-ment [à Çááå-Dieu] de quelqu'un sans lui ouvrir une porte à l'augmentation des Bienfaits ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 94, page 79 de l'arabe.

329. " Celui qui mange et en témoigne du Remerciement [à Çááå-Dieu], obtient la même récompense que celui qui jeûne [et qui sera récom-pensé dans l'Au-delà]. La récompense de celui qui est en bonne santé et qui en témoigne du Remerciement [à Çááå-Dieu], est la même que celui qui souffre et fait preuve de Patience. La récompense de celui qui fait la charité et en témoigne du Remerciement [à Çááå-Dieu] est égale à celle de celui qui, tout en étant dans le besoin, est satisfait ". Rapporté par Al-Nufli, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 92, page 79 de l'arabe.

330. " Pour le Croyant rassasié, qui cesse de manger et de boire, qui ensuite en témoigne du Remerciement à Çááå-Dieu, Çááå-Dieu lui accordera la valeur de la Récompense réservée à celui qui jeûne ; Çááå-Dieu est Généreux et aime celui qui Lui témoigne du Remerciement ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 99, page 81.

50

Au sujet de la Foi, de l'Islam et du Croyant

331. " La Foi véritable est avant tout pure et nue : son habit est la pu-deur ; son couronnement est l'accomplissement des promesses ; son attribut est la réalisation de bonnes actions ; et son pilier est la Piété ; toute chose possède des fondations et les fondations de l'Islam est la preuve d'Affection envers nous, les Gens de la Sainte Demeure ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 421 page 223 de l'arabe.

332. " Celui qui accomplit correctement les ablutions, prie sincère-ment, paye l'Aumône, maîtrise sa colère, domine sa langue, recherche le Pardon de Çááå-Dieu pour ses actes coupables et prend soin de sa fa-mille, celui-là a pratiqué les caractéristiques attachées à la Foi et les Portes du Paradis lui seront ouvertes ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s) citant l'Imam Ali (s) l'ayant rapporté, cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 164, page 107 de l'arabe.

333. " Quelle Foi est supérieure à celle des autres ? " - Le Messager (pslf) répondit : " La Foi de celui qui est le plus généreux ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 169, page 109 de l'arabe.

334. " Si vos bonnes actions vous rendent heureux et vos mauvaises malheureux, alors vous êtes un Croyant ". Nahj Al-Façaha, vol. 2, p. 963, n° 6028. Wahj Al-Façaha, p. 315, n°223. Musnad Ahmad - Baqî Musnad al-Anwar - n° 21145.

335. " Voulez-vous que je vous dise qui est le Croyant ? Le Croyant est celui auprès de qui les Croyants sont en toute confiance concernant leur vie et leurs biens. Voulez-vous que je vous dise qui est le Musul-man ? Le Musulman est celui dont les mains et la langue ne sont pas des menaces pour les autres Musulmans. Quant à l'émigré, il est celui qui s'abstient de commettre des mauvaises actions et qui ne commet rien de ce que Çááå-Dieu lui a interdit de commettre ". Rapporté par l'Imam Al-Bâqer (s), cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 168, page 109 de l'arabe.

336. Durant son Ascension nocturne, le Prophète (pslf) a demandé à Çááå-Dieu : "ô mon Seigneur ! Quel est le rang du Croyant devant Toi ? - IL a répondu : " ô Mohammed ! Quiconque insulte l'un de Mes Amis, a déclaré une guerre ouverte contre Moi, et Je suis le plus rapide de tous pour porter aide à Mes Amis ". Rapporté par l'Imam Al-Bâqer (s) ; dans Al-Kafi, bab man adha al-Muslimin, hadith n° 8.

337. Çááå-Dieu a établi sept devoirs pour chaque Croyant envers tout autre Croyant : 1. il doit lui faire honneur dans ses principes ; 2. il doit lui faire preuve d'affection ; 3. il doit lui porter aide ; 4. il doit s'abstenir de le dénigrer par derrière et considérer cette attitude comme interdite par Çááå-Dieu ; 5. il doit lui rendre visite lorsqu'il est malade ; 6. il doit se joindre et accompagner son cortège funèbre ; 7. il doit en parler qu'en bien après son décès. Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 358, page 199.

338. " Il n'y a rien devant Çááå-Dieu, Très-Haut, de plus honorable que le Croyant sincère ". Wahj Al-Façaha, p. 556, n° 2566. Kenz Al-Ummal - volume 1 - p. 145 - n° 713.

339. " Le Croyant peut posséder beaucoup de traits de caractère sauf ceux de la trahison et du mensonge ". Nahj Al-Façaha, vol. 2, p. 966, n° 6046. Wahj Al-Façaha, p.615, n°3214. Musnad Ahmad - Baqî Musnad - Al-Ansar - n° 21149.

340. " Çááå-Dieu n'aime pas le Croyant faible [de caractère] qui ne ré-siste pas [ou qui recule devant l'adversité] ". Mishkat Al-Anwar, précité, ha-dith 1471, page 619.

341. " Craignez la perspicacité du Croyant dans sa vision des événe-ments parce qu'il est assisté dans sa clairvoyance par la Lumière de Çááå-Dieu Tout-Puissant et Très-Majestueux ". Nahj Al-Façaha, vol. 2, p. 963, n° 6024. Wahj Al-Façaha, p. 299, n° 45. Sunan At-Tarmidhi - Tafser - h. 3 052.

342. " Le plus besogneux des gens est le Croyant qui se préoccupe des affaires de cette Doun'ia et de celles de l'Au-delà ". Nahj Al-Façaha, vol. 2, p.

963, n° 6029. Wahj Al-Façaha, p. 329, n° 384. Sunan Ibn Majah - Al-Tejaarat - 2 134.

343. " Le Croyant qui vit parmi les gens et endure leurs attaques est meilleur que le Croyant qui se dissocie de la Communauté et ne sup-porte pas ses désagréments ". Nahj Al-Façaha, vol. 2, p. 539, n° 3282. Wahj Al-Façaha, p. 603-604, n° 3094. Sunan Ibn Majah -Al-Fetan- n° 4022.

344. " Ne vous attardez pas sur les défauts des Croyants si vous ne voulez pas que Çááå-Dieu s'attarde sur les vôtres au point de vous mettre en disgrâce parmi les gens et même chez-vous ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 513, page 267.

51

Au sujet de la Crainte protectrice pieuse de Çááå-Dieu

345. " L'exacte définition de la Crainte révérencielle de Çááå-Dieu est donnée par la Parole de Çááå-Dieu : ôui, Çááå-Dieu ordonne la Justice, la Bienfaisance et la Libéralité envers les proches parents ?. (Coran 16/90) Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 212 page 125 de l'arabe.

346. " Accomplis les divines obligations décrétées [par Çááå-Dieu] et tu seras compté parmi ceux qui craignent le plus Çááå-Dieu ". Rapporté par l'Imam As-Sâdeq (s) et cité dans Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 207 page 123 de l'arabe.

347. " Craignez Çááå-Dieu car la Crainte de Çááå-Dieu est une marque de Bonté absolue ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 213 page 125 de l'arabe. 348. " Quiconque désire être compté parmi les plus nobles personnes doit faire preuve de Crainte révérencielle de Çááå-Dieu ". Mishkat Al-Anwar, précité, hadith 214 page 125 de l'arabe.

52