Hadith d'Ahlul Bayt
 
La Prire (salt)

:



45

Dieu Trs-Haut, lou soit-Il, a dit :

En effet, la prire vous empche de tomber dans la dbau-che et de commettre des actes illicites.

Sourate Ankabt (lAraigne)/verset 45

:



/ 1 / 206

Le Noble Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

La personne qui mprise sa prire ne fait pas partie de ma communaut et je jure par Dieu quelle nentrera pas dans le Bassin (de Kawthar) o jattendrai les croyants (cest--dire : elle sera prive des faveurs du Prophte).

Bihr ul-Anwr/vol.82/p.236

:



/ 99 / 14

Le Saint Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Pour Dieu, la valeur de la prire obligatoire est comme cel-le dun millier des deux sortes de Plerinages qui ont t accepts par Lui.

Bihr ul-Anwr/vol.99/p.14

:

.

/ 83 / 14

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Ne gaspillez pas vos prires (adress aux personnes qui r-citent avec ngligence, incorrectement les diffrentes par-ties de prire) car Dieu, au Jour du Jugement, ressuscite la personne ngligeant lauthenticit de la rcitation de sa prire avec Qroun et Hroun et Il (Dieu) a le droit de le faire entrer dans lEnfer avec les hypocrites.

Bihr ul-Anwr/vol.83/p.14

:



/ 69 / 408

Le Noble Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Accomplis la prire comme si cette prire est ta dernire prire (cest--dire : sois comme celui qui va accomplir sa dernire prire et qui parle du fond du cur avec Dieu).

Bihr ul-Anwr/vol.69/p.408

:

.

/ 53

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

LAnge de la mort (Azral) dit chaque nuit : habitants des tombes ! De quoi tes-vous envieux alors que vous avez vu lAu-del ? Et les morts rpondent : Nous jalousons les croyants qui sont dans les mosques ; car ils font la prire et nous ne la faisons pas, ils paient laumne et nous ne la payons pas, ils observent le jene du mois de ramadan et nous ne lobservons pas, ils donnent laumne volontaire et nous ne la donnons pas, ils mentionnent incessamment le nom de Dieu et nous ne le mentionnons pas ; nous de-vons regretter ce que nous avons perdu dans la vie.

Irshd ul-Qulb/p.53

:

ɡ .

/ 3 / 102

Le Noble Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Au moment de la prire, jentends la voix du hraut qui dit : les descendants dAdam ! Levez-vous et teignez le feu dont vous avez embras vos tres (cest--dire : avec la prire, vous teignez le feu des pchs).

Mustadrak ul-Wasil/vol.3/p.102

:

.

/ 82 / 202

Le Saint Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Veillez vos prires car la premire question au Jour du Jugement est au sujet de la prire. Si le serviteur y rpond de manire satisfaisante, il fait partie des personnes dli-vres, sinon on le jette dans le feu de lEnfer.

Bihr ul-Anwr/vol.82/p.202

:



/ 175

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Si la personne qui est en train daccomplir la prire com-prend la grce et la faveur divine qui lenvironnent, elle continuera se prosterner devant Dieu indfiniment.

Tasnif-i Ghurar ul-Hikam/p.175

:

ݡ .

ɡ / 136

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La prire est un moyen de se rapprocher de Dieu pour tou-tes les personnes vertueuses, le plerinage est un combat spirituelle pour toutes les personnes faibles ; et pour toute choses, il existe une aumne : laumne du corps est le je-ne du mois de ramadan et laumne dune femme est son comportement convenable et son obissance envers son ma-ri.

Nahdj ul-Balgha/Al-Kalimt ul-Qisr/p.136

?? :



/ 7 / 267

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Au Jour du Jugement, la premire question que lon posera au serviteur sera au sujet de la prire ; si ses prires au-ront t acceptes, tous ses autres actes seront accepts.

Bihr ul-Anwr/vol.7/p.267

:

: .

/ 432

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :


Le peuple peut certainement entrer au Paradis sil ren-contre Dieu au Jour du Jugement en disposant de dix cho-ses : 1. La croyance en lUnit de Dieu ; 2. La croyance en la prophtie de Mohammad ; 3. La reconnaissance de ce que le Prophte a apport de la part de Dieu ; 4. Laccomplissement de la prire ; 5. Lacquittement de laumne ; 6. Lobservance du jene du mois de Ramadhan ; 7. Laccomplissement du plerinage la Mecque (Maison de Dieu) ; 8. Le fait de prendre pour amis les Amis de Dieu ; 9. La rupture avec les ennemis de Dieu ; 10. Labstention de boire du vin (toute boisson alcoolique) .

Al-khisl/p.432

:

.

/ 82 / 236

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Sil y a un ruisseau devant la porte de la maison de lun dentre vous et que chaque jour il se lave cinq fois dedans, reste-t-il de la salet sur son corps ? La prire est vrita-blement comme ce ruisseau-l qui purifie toute impuret. La prire dune personne est lexpiation de ses pchs, lexception du pch qui fait sortir de la croyance ; le pch qui reste malgr cela.

Bihr ul-Anwr/vol.82/p.236

:



/ 82 / 236

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Nous (les Gens de la Demeure Prophtique) nintercdons pas auprs de Dieu pour les personnes qui mprisent la prire.


Bihr ul-Anwr/vol.82/p.236

ѡ : :

: .

/ 4 / 26

Ab Basr rapporte :

Je suis all chez Umm-i Hamdah (mre de lImm Sdiq) pour lui prsenter mes condolances loccasion du martyre de lImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui. Alors elle sest mise pleurer et jai pleur moi aussi cause de ses pleurs. Ensuite, elle ma dit : ab Mohammad ! Si tu avais vu lImm au moment de sa mort, tu aurais certainement pris conscience dune chose trs tonnante : Il (Imm Sdiq) a ouvert les yeux et a dit : Rassemblez tous les proches parents et tous les parents loigns. Et Umm-i Hamdah a ajout quils (cest- -dire : Umm-i Hamdah et son entourage) furent tous runis. Puis, lImm a dit en les regardant :

Nous nintercdons pas auprs de Dieu pour les personnes qui mprisent la prire.

Wasil ul-Sha/vol.4/p.26

: : .

/ 72

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

LEnvoy de Dieu a demand lAnge Gabriel de le conseiller. Alors, il a dit : Mohammad ! Vis tel que tu le dsires et tu mourras certainement ; aime ce que tu dsi-res et tu ten spareras srement ; et fais ce dont tu as en-vie et tu rencontreras vritablement la rcompense corres-pondante. Lhonneur dun croyant est sa prire de la nuit et sa grandeur est sa renonciation lestime du peuple.

Al-Khisl/p.72

:

: ӡ .

/ 75 / 107

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Trois choses sont la fiert et lembellissement dun croyant dans ce monde et dans lautre monde : 1. Faire la prire de la nuit ; 2. Renoncer aux bien du peuple ; 3. Aimer les Imms Immaculs de la descendance de Mohammad.

Bihr ul-Anwr/vol.75/p.107

La Prire En Commun

:



/ 88 / 4

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

En effet, Dieu a honte de la personne qui fait la prire en commun en Linvoquant jusquau moment o Il exauce son invocation.

Bihr ul-Anwr/vol.88/p.4

:



/ 6 / 446

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Une prire en commun dun homme est meilleure que les prires individuelles quil accomplit durant quarante ans dans sa maison.

Mustadrak ul-Wasil/vol.6/p.446

:

.

/ 88 / 6

Le Saint Prophte de lIslam, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Les rangs de la prire en commun des gens de ma commu-naut ressemblent ceux des anges dans le ciel ; une rakat de prire en commun quivaut vingt quatre rakats de prire individuelle et auprs de Dieu, chaque rakat de prire en commun est prfr aux actes de dvotion quune personne accomplit durant quarante ans. Dieu diminuera au Jour du Jugement langoisse de la personne qui partici-pe la prire en commun et lui ordonnera dentrer dans le Paradis.

Bihr ul-Anwr/vol.88/p.6

: .

/ 3 / 266

Un homme aveugle est venu auprs de lEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, et lui a dit : Je suis aveugle ; quand jentends lappel la prire, il nexiste aucune personne maidant afin que je puisse venir la mosque et que je puisse vous suivre dans la prire en commun ; alors, quel est mon devoir ? Le Saint Prophte lui a rpondu :

Tire une corde depuis ta maison jusqu la mosque et ainsi viens et participe la prire en commun.

Al-Tahdb/vol.3/p.266

:



/ 88 / 11

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La prire (individuelle) de la personne qui sans aucune ex-cuse (acceptable) ne participe pas la prire en commun, nest pas accepte (par Dieu).

Bihr ul-Anwr/vol.88/p.11

:



/ 88 / 4 / 8 / 290

LImm Riz , les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La prire en commun est suprieure la prire individuelle au point quune rakat de prire en commun quivaut mille rakat de prire individuelle.

Bihr ul-Anwr/ vol.88/p.4 Wasil ul-Sha/vol.8/p.290

:

.

/ 88 / 12

LImm Riz, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La prire en commun a t place parmi les commande-ments religieux afin que la sincrit, la croyance en lIslam et les pratiques de dvotion apparaissent ; ainsi les peuples de loccident et de lorient peuvent raliser les preuves di-vines qui viennent appuyer la manifestation des piliers de la justice ; de ce fait, limpit et lhypocrisie ne peuvent demeurer face la vrit ainsi que lobscurit face la clart et donc, se dsagrgent.

Par ailleurs, les personnes qui prtendent la foi par leurs langues et mprisent la prire sont obliges de participer la prire en commun et ainsi, les actes des gens de la com-munaut sunifient. Les gens de la communaut se connaissent en participant la prire en commun et peu-vent sentraider afin de rsoudre les problmes de la soci-t, afin de prserver la religion et dviter de commettre des pchs.

Bihr ul-Anwr/vol.88/p.12

La Demande De Pardon

:



/ 6 / 22

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Parfumez-vous avec les demandes de pardon, afin que la mauvaise odeur des pchs ne vous dconsidrent pas.

Bihr ul-Anwr/vol.6/p.22

:

ɡ .

/ 94 / 242

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La louange est (rserve) Dieu pour tous les bienfaits (quIl nous a accords), jimplore Dieu afin quIl moctroie toute bont, je me rfugie en Dieu contre tous les mfaits et je demande pardon Dieu pour tous les pchs.

Bihr ul-Anwr/vol.94/p.242

:

: ǡ ǡ ǡ ǡ .

/ 317

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

On a demand lEnvoy de Dieu propos des meilleurs serviteurs et il a rpondu ainsi : Ils sont ceux qui sont sa-tisfaits lorsquils pratiquent la bont, demandent pardon ds quils tombent dans lerreur, remercient aprs quon les pourvoie, sont patients tandis quils sont en difficult et pardonnent quand on les met en colre.

Al-Khisl/p.317

:



/ 313

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Si une crature demande beaucoup pardon Dieu, le regis-tre de ses actes monte (aux cieux) tandis que lui-mme bril-le.

Makrim ul-Akhlq/p.313

Jugement

La Pnitence Et lAttention Envers Le Jour du

:

: : .

/ 1 / 203

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Les aptres ont demand Jsus-Christ : Jsus ! Avec qui doit-on avoir des relations amicales ? Jsus leur a r-pondu : Avec celui dont lapparence vous rappelle Dieu, dont les paroles augmentent vos connaissances et dont les actes vous inspirent de faire de bons actes pour la vie futu-re.

Bihr ul-Anwr/vol.1/p.203

:





LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

En effet, la plupart des cris des habitants de lEnfer pro-viennent de leurs retards pour faire pnitence.

Al-mahdjat ul-Bayz

:



/ 77 / 63

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Al ! Heureux soit celui que Dieu voit tandis quil est en train de pleurer cause dun pch (quil a commis) dont aucun tre nest inform lexception de Dieu.

Bihr ul-Anwr/vol.77/p.62

:

:

/ 3 / 314

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

En effet, Dieu, quIl soit honor et glorifi, envoie toutes les nuits (dans le tiers final) et toutes les nuits de Vendredi (des premires heures de la nuit jusqu' la fin de la nuit) un ange et lui ordonne de crier et de dire : Ny a-t-il aucun ncessiteux dont Jexauce le besoin ? Nexiste-t-il aucune personne repentante dont Jaccepte la pnitence ? Ny a-t-il aucune personne demandant pardon dont Je remets le pch ?

Bihr ul-Anwr/vol.3/p.314

:

: .



LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Lorsquune personne passe par un cimetire, les habitants des tombes lui adressent la parole et disent : toi linsouciant ! Si tu comprenais ce que nous savons, la chair de ton corps fondrait !

Irshd ul-Qulb

:



/ 335

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Aucun acte ne doit causer ton oublie de lAutre monde, car le temps est trs court (cest--dire : tu dois beaucoup pen-ser lautre monde dans lequel tu voyageras dans peu de temps).

Bihr ul-Anwr/vol.78/p.370

:



/ / 74

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Chaque respiration est un pas vers la mort.

Nahdj ul-Balgha/Al-Kalamt ul-Qisr (aphorismes)/n74

:



/ 274

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La personne qui vend lAutre monde (sa vie future) pour ce monde perd les deux (cest--dire : celui qui fait de mau-vais actes dans ce monde pour mieux vivre, a perdu lautre monde [ cause de ses pchs, il naura pas une bonne vie future] et aussi ce monde [bien mal acquis ne profite ja-mais]).

Ghurar ul-Hikam/p.274

:



/ 240

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Il y a beaucoup des gens qui ajournent leurs pnitences ; mais ils meurent soudainement (sans quils puissent se re-pentir).

Ghurar ul-Hikam/p.240

:



/ / 7

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Laumne volontaire est un remde efficace. Les serviteurs, aprs quils seront morts, verront les actes quils font dans ce monde.

Nahdj ul-Balgha/Al-Kalamt ul-Qisr(aphorismes)/numro7

:



/ 16 / 74

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

La personne qui fait pnitence est comme quelquun qui na commis aucun pch.

Wasil ul-Shca/vol.16/p.74

:



/ 78 / 370

LImm Hd , les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Rappelle-toi ce temps ( venir) o tu seras en train dagonir devant ta famille, o il nexistera aucun docteur pour empcher ta mort et o il ny aura aucun ami qui puisse ttre utile.

Bihr ul-Anwr/vol.78/p.370

Les Gens De La Demeure Prophtique

:



33

Dieu Trs-Haut, lou soit-Il a dit :

En effet, Dieu veut vous (Gens de la Famille) laver de toute sorte dimpuret (erreur, pch, etc.) et vous purifier totalement.

Sourate dAhzb/ vers33

:

: . .

/ 3 / 59

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Je pars et vous laisse deux choses, lune est plus lourde que lautre ; si vous les employez, vous ne vous pervertirez pas ; le Livre de Dieu qui a t descendu du ciel sur la terre et ma progniture, le Gens de ma Demeure. Sachez quils ne se spareront pas jusquau moment o ils me rejoindront auprs du Bassin (de Kawthar).

Musnad-i Ahmad/vol.3/p.59

:

߅

/ 27 / 113

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

La situation des gens de ma Demeure est pour ma commu-naut comme celle de lArche de No ; celui qui avait com-pris la vrit sest embarqu et sest sauv, mais celui qui ne sest pas embarqu est mort (cest--dire : la seule voie du salut ternel est le fait de suivre la descendance du Saint Prophte).

Bihr ul-Anwr/vol.27/p.113

:



/ 38 / 199

Le Saint Prophte, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

Embellissez vos runions par le souvenir de Al Ibn Ab Tlib .

Bihr ul-Anwr/vol.38/p.199

:

:

/ 1 / 14

LEnvoy de Dieu, les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :

E'levez vos enfants en leur apprenant trois choses : lamiti pour votre Prophte, lamiti pour la Famille de votre Pro-phte et la lecture du Coran.

Al-Djmic ul-Saghr/p.14

: ȡ ϡ ѡ ϡ ϡ ǡ ѡ : .

/ 1 / 253

Dans le livre dIkml ul-Dn, Djbir ibn-i Yazd a rapport un ha-dith de Djbir ibn-i cAbdullh-i Ansr :

Djbir ibn-i Abdullh-i Ansr a dit au Prophte :Dieu a rvl son Envoy le verset suivant : Vous qui vous tes convertis, obissez Dieu, lEnvoy de Dieu et aux dtenteurs de lautorit divine qui sont parmi vous .

Et il a ainsi continu : Envoy de Dieu ! Je connais Dieu et son Envoy, mais qui sont les dtenteurs de lautorit divine ?

Le Prophte lui a rpondu : Djbir ! Ils sont mes suc-cesseurs. Aprs moi, ils sont les Imm des musulmans : le premier deux est Al fils dAb Talib, puis Hassan et Hus-sayn, ensuite Mohammad fils dAl, connu sous le nom de Bqir dans la Torah. Djbir ! Salue-le bien de ma part lorsque tu le rencontreras, aprs ce sera Al-Sdiq (Djafar fils de Mohammad), puis, Ms fils de Djafar, ensuite, Al fils de Ms, aprs, Mohammad fils dAl, puis, Al fils de Mohammad, ensuite, Hassan fils dAl et enfin, lImm qui a le mme nom et le mme surnom que moi, qui est la preuve de Dieu sur la terre, Mohammad fils de Has-san, par qui Dieu conquiert lunivers entier, des occidents jusquaux orients ; celui qui sabsente des regards de ses chiites et de ses amis ; ne reste croyant en son immat que les personnes dont les curs ont russi lexamen divin de la croyance.

Djbir a dit : Envoy de Dieu ! Est-ce quil est utile ses chiites ?

Le Prophte a rpondu : Oui, je jure par celui qui ma en-voy comme prophte : ils profitent de son amiti ainsi que le peuple se chauffe au soleil se cachant derrire les nua-ges.

Ikml ul-Dn/ vol.1/p.253

:

:

/ / 100

LE'mir des croyants, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Sachez que les Gens de la descendance de Mohammad (les bndictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famil-le) sont comme les toiles du ciel : si une toile steint, une autre va sallumer.

Nahdj ul-Balgha/Al-Khutab (sermons)/n100

:

.

/ 204

LImm Hussayn, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Je jure par ma vie que le vritable Imm est celui qui juge selon le Livre de Dieu, fait rgner la justice, est adepte de la religion divine vritable et observe les limites religieuses.

Al-Irshd/p.204

:



/ 2 / 144

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Nos paroles font vivre les curs.

Bihr ul-Anwr/vol.2/oag144

:

: .

/ 1 / 187

LImm Mohammad Bqir a dit :

Le meilleur des acte qui rapprochent les serviteurs de Dieu est la soumission envers Lui, envers Son Envoy et les d-tenteurs de lautorit divine.

Et puis il a ajout :

Lamiti envers nous est la croyance et lhostilit contre nous est limpit.

Al-Kf/vol.1/p.187

:



/ 37 / 91

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

En effet, il existe des diffrences entre les rcompenses des diffrentes pratiques de dvotion ; certaines ont plus de r-compense et certaines ont moins de rcompense ; mais la meilleure pratique de dvotion, celle qui a la plus grande rcompense divine, est lamiti pour les Gens de la Demeu-re Prophtique (Ahl ul-Bayt).

Bihr ul-Anwr/vol.27/p.91

:

.

/ 74 / 354

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Lhomme qui ne peut nous dispenser des bonts doit tre bon pour nos amis vertueux, et celui qui ne peut nous faire une visite, doit visiter nos amis pieux ; car nous crivons pour lui la mme rcompense que pour notre visite.

Bihr ul-Anwr/vol.74/p.354

Leurs Attributs

Les Chiites Des Gens De La Demeure Prophtique Et

:



/ 2 / 75

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Celui qui obit Dieu fait partie de nos amis et celui qui dsobit Dieu est au nombre de nos ennemis.

Al-Kf/vol.2/p.75

: ѡ

/ 2 / 74

LImm Bqir, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit Dj-bir :

Djbir ! Lamiti pour nous est-elle suffisante pour quune personne prtende quelle est chiite ?

Et lImm a ainsi continu :

Non, je jure par Dieu : notre chiite est celui qui a peur de Dieu et lui obit. Djbir ! Nos chiites ne sont connus que par leur modestie et par leur humilit ; ils sont des d-positaires, se remmorent beaucoup Dieu, font beaucoup de prires, jenent beaucoup, respectent leurs parents, aident leurs voisins qui sont misrables, pauvres, dbiteurs et or-phelins. Ils disent la vrit, lisent le Coran, ne parlent avec le peuple quavec de bonnes intentions et les gens de leurs familles se confient toujours eux.

Al-Kf/vol.2/p.74

:



/ 93 / 162

LImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui, a dit :

Nos chiites sont les gens qui se souviennent beaucoup de Dieu lorsquils sont seuls (cest--dire : un vritable chiite quand il est seul et quil ny a aucun obstacle pour com-mettre des pchs, en est empch par le souvenir de Dieu).

Bihr ul-Anwr/vol.93/p.162

: ǡ : .

/ 2 / 56

Abdullh bin Bukayr rapporte de lImm Sdiq, les bndictions de Dieu soient sur lui :

En effet, nous aimons celui qui est sage, intelligent, la recherche de la jurisprudence religieuse, patient, sincre, doux et fidle. Dieu a vritablement rserv les nobles ver-tus morales (makrim ul-akhlq) aux prophtes ; celui qui dispose de ces qualits doit remercier Dieu et celui qui en est dpourvu doit les Lui demander.

A ce moment, Abdullh bin Bukayr a demand : Quelles sont ces qualits ?

LImm lui a rpondu :

La pit, la frugalit, la patience, la gratitude, la douceur, la chastet, la gnrosit, la bravoure, lamour-propre, la charit, la sincrit et la confiance. Al-Kf/vol.2/p.56

: .

/ 400

Sulaymn bin Mahrn a dit : Je suis all auprs de lImm Sdiq qui tait en train de conseiller ses chiites et jai commenc couter ses paroles. LImm disait :

les chiites ! Soyez notre parure et ne soyez pas notre honte, dites la vrit au peuple, gardez vos langue, ne par-lez pas beaucoup et ne prononcez pas de mauvaises paroles !

Al-Aml/p.400